La reprise économique canadienne passe par une relance mondiale

Publié le 29/03/2021 à 14:59

La reprise économique canadienne passe par une relance mondiale

Publié le 29/03/2021 à 14:59

Par La Presse Canadienne
Justin Trudeau.

«Le Canada veut trouver de vraies solutions qui vont aider tout le monde, y compris les plus vulnérables de ce monde, à se remettre de la crise», a indiqué M. Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau appelle à une réponse mondiale coordonnée pour assurer une reprise économique en douceur après la pandémie de COVID−19.

Lors d’une réunion virtuelle organisée lundi par les Nations unies, M. Trudeau a déclaré que le Canada ne pouvait pas vaincre le nouveau coronavirus et reconstruire son économie sans que tous les pays aient les ressources nécessaires pour se rétablir eux aussi.

«Le Canada veut trouver de vraies solutions qui vont aider tout le monde, y compris les plus vulnérables de ce monde, à se remettre de la crise, a indiqué M. Trudeau dans ses remarques d’introduction. Ensemble, dans des réunions comme celles−ci, on peut continuer de bâtir un avenir plus prospère pour tous.» 

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré que le manque d’initiatives pour soutenir les pays vulnérables à revenu intermédiaire touchés par la crise «risque de nous enfoncer dans la pire récession depuis la Grande Dépression» des années 1930.

M. Guterres indique également que les effets du surendettement limitent considérablement la capacité de nombreux pays à investir dans la relance et les Objectifs de développement durable (ODD), notamment dans l’action climatique qui s’avère urgente. «À moins de prendre des mesures décisives à l’égard de l’endettement et des liquidités, nous risquons une autre ’décennie perdue’ pour de nombreux pays en développement, ce qui mettrait définitivement les ODD hors de notre portée», a−t−il, souligné.

Interrogé sur les risques que la COVID−19 fait peser particulièrement sur l’économie africaine, M. Guterres a lancé: «Mais c’est évident!».

«L’Afrique est le continent qui, en tant que continent, est le plus vulnérable. C’est en Afrique qu’on voit la combinaison terrible de l’impact du COVID avec des questions sérieuses de développement, avec des problèmes de sécurité, les conflits qui continuent avec l’impact des changements climatiques. Alors la vulnérabilité de l’Afrique devrait mobiliser toute la communauté internationale pour un appui massif envers le continent africain pour qu’il puisse se redresser face au COVID.» 

Cette réunion virtuelle fait suite à une série de sessions tenues l’année dernière afin de mobiliser les efforts pour la reprise économique après la pandémie. 

M. Guterres affirme que le monde est au bord d’une crise de l’endettement — six pays sont déjà en situation de défaillance et un tiers des économies de marché émergentes sont exposées à un risque élevé de crise budgétaire, a−t−il dit. 

M. Trudeau a rappelé en introduction les quatre grands thèmes de cette réunion virtuelle: «améliorer les liquidités mondiales, prolonger l’allègement de la dette et en élargir la portée, réaliser la plus vaste réforme à l’égard de l’allègement de la dette et se pencher sur l’admissibilité à l’aide internationale».

«Nos conversations aujourd’hui orienteront aussi les importantes discussions qu’on aura prochainement en réunion du printemps du FMI (Fonds monétaire international) et de la Banque mondiale et au sein du G20 et du G7.»

Sur le même sujet

COVID-19: Montréal et Laval en zone orange dès lundi

Le processus de déconfinement s’accélère au Québec, alors que plusieurs régions s’apprêtent à changer de couleur.

COVID-19: Moderna veut faire approuver son vaccin pour les 12-17 ans

Moderna demandera au Canada d’autoriser son vaccin pour les enfants de 12 à 17 ans.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne une semaine volatile

Mis à jour le 17/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé la séance de vendredi à son plus faible niveau en près de quatre semaines.

Titres en action: Banque Royale, GSK, Next, Stellantis

Mis à jour le 17/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Marché Goodfood, Alithya et Doordash

17/09/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.