S'exiler pour faire son MBA


Édition du 27 Janvier 2018

Il faut être déterminé pour se lancer dans un MBA. Certains audacieux poussent encore plus loin en quittant leur emploi et en vidant leur compte de banque pour étudier à l'étranger. Comme Josée Carignan, 28 ans, et François Savage-Fournier, 35 ans, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Pourquoi l'harmonie est-elle si importante dans les familles en affaires?

26/09/2021 | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. L'harmonie est importante dans les familles en affaires. Voici des conseils pour la maintenir.

Se brancher sur ses besoins

15/06/2021 | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Voici un outil utile pour les entrepreneurs.

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.