Des ­PDG inspirants pour une année intense

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Novembre 2020

Des ­PDG inspirants pour une année intense

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Novembre 2020

Par François Normand

(Photo: Martin Flamand)

CHAPEAU LES PDG! Ouf, quelle année! Et la pandémie de COVID-19 est loin d’être terminée. Les entrepreneurs doivent donc continuer à s’accrocher pour garder la tête hors de l’eau et générer des revenus.

Bonne nouvelle: les sources d’inspiration ne manquent pas. C’est ce que révèle notre nouveau concours, «Chapeau les PDG », qui se veut en quelque sorte la continuité de notre concours du «PDG de l’année», mais sous une autre forme, car la pandémie a chambardé l’écosystème d’affaires au Québec et dans le monde. Ces derniers mois, à la demande de Les Affaires, un comité composé de cinq sages s’est creusé les méninges afin de nous proposer une liste d’entreprises qui se sont illustrées ou qui ont su se renouveler et rebondir malgré l’ampleur de la crise sanitaire et économique.

Inscrivez-vous à l'édition 2021 du concours «Chapeau les PDG» ici

Ce comité était formé de Michel Bundock, leader du Groupement des chefs d’entreprise, Louis J. Duhamel, PDG de LJD Conseils, Marc Dutil, président de l’École d’entrepreneurship de Beauce, Jacques Fortin, alors PDG du Mouvement québécois de la qualité, et Véronique Proulx, PDG de Manufacturiers et exportateurs du Québec. Nous avons reçu plus d’une trentaine de candidatures. En tenant compte du contexte inhérent à certains secteurs, un comité interne à Les Affaires a ensuite sélectionné six PDG et leur entreprise en fonction des critères suivants (les mêmes que notre comité de cinq sages avait en main) :

 

  • Croissance du nombre d’employés
  • Croissance des revenus
  • Lancement de nouveaux produits ou 
  • services (innovation)
  • Évolution de la transformation numérique
  • Croissance des investissements en capital ou en immobilisation (usines, entrepôts)
  • Diversité

 

Les trois premiers sont des PDG d’entreprises bien établies qui se sont vraiment illustrés pour la plupart de ces critères. Il s’agit de Christian Cariou, Robert Dion, Denis Bourgault et Ghislain Demers (Umano Medical), Stéphane Chevigny (Intersand) et Alain Poirier (Soleno). Les trois autres sont également des entrepreneurs qui sont à la tête d’entreprises plus jeunes, mais non moins dynamiques. Ils brillent par leur audace, leur résilience et leur leadership. Il faudra donc les surveiller en 2021. Il s’agit de Marie-Hélène David (Filo), Julien Depelteau (Flexpipe) et Mélanie Paul (Inukshuk Synergie/Akua Nature).

 

Sur le même sujet

Des chefs d'entreprises canadiennes exigent un plan de réouverture des frontières

Ottawa est appelée à présenter un plan de réouverture complet et à utiliser un passeport vaccinal.

Voici un indice que le PDG travaillera pour ses actionnaires

23/04/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ.La réponse est claire: qu’ils soient eux-mêmes propriétaires d’un nombre substantiel d’actions.

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

12:09 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.