Jacques Goulet: liberté, santé et nouvelle unité

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Novembre 2021

Jacques Goulet: liberté, santé et nouvelle unité

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Novembre 2021

Par François Normand

Jacques Goulet, PDG de la Sun Life Canada (Photo: Martin Flamand)

CHAPEAU LES PDG: GRANDE ENTREPRISE. Jacques Goulet a fait une expérience originale il y a quelques années à New York, à l’angle de la 45e Rue et de la 6e Avenue, quand il travaillait pour le cabinet-conseil en ressources humaines Mercer. Il a interrogé au hasard de nombreux passants et leur a demandé quelle était leur principale préoccupation dans la vie. La quasitotalité a répondu la santé.

«Dans 99 % des cas, quand on entre vraiment dans le plus profond de ce qui préoccupe les gens, c’est la santé physique ou mentale qui ressort, soit pour eux-mêmes, soit pour l’un de leurs proches», affirme le PDG de la Sun Life Canada, un leader sur le marché canadien des produits d’assurance, de la gestion de patrimoine et, de plus en plus, dans les programmes de santé personnalisés.

Jacques Goulet, un actuaire de formation et «un p’tit gars de Shawinigan», comme il aime se présenter, raconte cette anecdote pour illustrer à quel point la santé est un sujet fondamental dans les sociétés.

Et les questions de santé, il connaît ça sur le bout des doigts.

Avant de prendre la barre de la Sun Life, en janvier 2018, Jacques Goulet a dirigé plusieurs bureaux de Mercer au Canada, en France et aux États-Unis, où il était responsable des activités liées à la santé.

Ce parcours explique la raison pour laquelle la santé est au coeur de sa vision de la gestion du personnel à la Sun Life, et qu’elle deviendra LA priorité de l’entreprise dans ses activités commerciales dans les prochaines années.

Le jury indépendant de Les Affaires a d’ailleurs souligné la préoccupation pour la santé et l’«approche humaine» à l’égard des employés de la Sun Life dans l’analyse de la candidature de Jacques Goulet.

 

Liberté de choix et santé mentale

En juillet, la Sun Life a par exemple annoncé une nouvelle politique de télétravail qui accorde aux employés la liberté totale de choisir l’endroit où ils souhaitent désormais travailler, de la maison ou du bureau, et ce, même lorsque la pandémie sera terminée.

Une petite révolution qui a valu à Jacques Goulet de recevoir plusieurs appels de dirigeants d’entreprises, curieux d’en savoir plus à propos de cette stratégie qui n’est pas sans risque — loin des yeux loin du coeur, dit l’adage populaire.

Le principal intéressé est conscient du risque de démobilisation de ses troupes. Dans le même temps, il est cependant convaincu que cette stratégie fonctionnera à la lumière de la dernière année et demie que le personnel a traversée.

«Ce n’est pas un projet-pilote, fait-il remarquer. Ça fait 18 mois qu’on est là-dedans, et pendant cette période, l’entreprise a très bien performé. Les données probantes sont là, on le voit.» Non seulement les revenus de la société ont continué de croître de 6 % par année depuis le début de la pandémie, mais le taux d’engagement des employés a même bondi de 6 points de pourcentage.

Dès le début de la crise sanitaire, la Sun Life s’est attaquée à la santé mentale de ses employés. Elle leur a offert des webinaires où ils pouvaient poser des questions à des psychologues.

L’entreprise a aussi demandé à des personnalités ayant surmonté des épreuves de s’adresser aux employés afin de leur donner des leçons de courage et de résilience, incluant l’ex-sénateur et lieutenant-général Roméo Dallaire et l’ancienne rameuse olympique Silken Laumann. Le premier a subi un choc post-traumatique après avoir commandé la force pour la Mission des Nations unies pour l’assistance au Rwanda avant et pendant le génocide de 1994.

La seconde a été blessée gravement à la jambe 10 semaines avant les Jeux olympiques de Barcelone, à l’été 1992. Alors que tout le monde s’attendait à ce qu’elle abandonne, elle a participé aux compétitions et elle a en plus remporté la médaille de bronze pour le Canada.

 

Création de Sun Life Santé

Pour concrétiser la vision d’affaires dans laquelle la santé devient la priorité, la Sun Life a créé, en septembre, une nouvelle division, soit la Sun Life Santé. Son objectif est d’outiller les clients pour les aider à atteindre un mode de vie sain, peu importe leurs parcours santé.

«On sait beaucoup de choses sur nos clients, dit Jacques Goulet. Ce qu’on est train de faire, c’est de transformer notre business pour faire en sorte qu’on utilise cette information afin d’aider nos clients à vivre un mode de vie sain.»Par exemple, l’entreprise peut aider des clients diabétiques à mieux gérer leur état ou proposer des solutions à des clients ayant un problème de santé mentale. Sur ce dernier point, grâce à l’analyse prédictive, la Sun Life peut même identifier les personnes à risque de se retrouver un jour en invalidité de longue durée.

Cela lui permet donc de leur proposer des solutions afin d’éviter que ce scénario ne se réalise.

Bien entendu, cette approche permet de réduire les coûts en santé pour les entreprises et la Sun Life (pertes de productivité, paiements de prestations d’invalidité, etc.), Jacques Goulet le reconnaît.

Pour autant, la santé des gens en soi est importante à ses yeux. Il rappelle que la santé mentale est la principale cause d’invalidité de longue durée au Canada. Dans le cas de la Sun Life, cela représente 30 % des prestations d’invalidité qu’elle verse à ses clients, suivi par le cancer, à 15 %. Une tendance que l’on voyait avant la pandémie, selon le PDG. «On pense qu’on peut jouer un rôle plus important dans la santé des Canadiennes et des Canadiens, c’est la grande priorité», assure-t-il.

 

Grandes réalisations en 2021

  • Sun Life Canada a embauché 3 092 employés entre le 1er janvier et le 1er septembre.
  • Depuis janvier, le titre s’est apprécié de 16 %.
  • Les revenus ont bondi de 36% au troisième trimestre.
  • En juillet, la société a lancé une petite révolution dans le monde du travail, en permettant désormais à ses employés de choisir leur lieu de travail, que ce soit à la maison ou au bureau.
  • En septembre, elle a créé une nouvelle unité d’affaires, la Sun Life Santé, afin d’outiller les clients pour les aider à atteindre un mode de vie sain.

 

Sur le même sujet

Daniel Lamarre cède les rênes du Cirque du Soleil

Stéphane Lefebvre, actuel chef de l’exploitation, prendra le poste de président et chef de la direction.

Jack Dorsey quitte la direction générale de Twitter, une page se tourne

Mis à jour le 29/11/2021 | AFP

«J’ai décidé de quitter Twitter parce que je pense que la société est prête à couper le cordon avec ses fondateurs»

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed

Mis à jour à 16:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance de vendredi en baisse

À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

Que faire avec les titres de Dialogue, Cascades, et la Banque TD? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.