Nuvei a subi d'importants dommages

Publié le 10/12/2021 à 11:10

Nuvei a subi d'importants dommages

Publié le 10/12/2021 à 11:10

Par Jean Gagnon

La publication mercredi d’un rapport de recherche de 119 pages de la firme new-yorkaise Spruce Point Capital, spécialiste de la vente à découvert, a causé l’écroulement du cours de l’action de Nuvei. (Photo: 123RF)

La BOUSSOLE BOURSIÈRE est une rubrique qui traite d'un événement récent ou prochain qui a marqué ou marquera l’évolution des marchés boursiers. Le texte expliquera l’événement et relatera son impact sur le marché boursier en s’appuyant sur l’analyse d’experts. Cette analyse pourra être autant fondamentale que technique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

 

La publication mercredi d’un rapport de recherche de 119 pages de la firme new-yorkaise Spruce Point Capital, spécialiste de la vente à découvert, a causé l’écroulement du cours de l’action de Nuvei (NVEI, 74,62$), une société de traitement des paiements électroniques basée à Montréal et inscrite en Bourse depuis 15 mois. Le titre a chuté de 40% en une seule journée. Que faut-il en penser ?

 

Les analystes fondamentaux sont sceptiques

Les analystes des firmes de courtage semblent assez unanimes pour dire que le rapport de Spruce Point Capital comporte des failles énormes au niveau de l’analyse, et qu’il est truffé d’allégations non-fondées.

Paul Treiber, analyste chez RBC Marchés des capitaux, explique pour sa part que les éléments cités dans le rapport ne changent en rien les raisons qui justifient sa thèse d’accorder au titre la cote «surperformance» et qui l’ont amené à établir son cours cible de 145$US, soit environ 180$CA.

L’analyse admet que le rapport pourrait peser lourd à court terme sur le cours de l’action. Mais il croit qu’une bonne exécution de la société saura ramener le prix de l’action vers son cours cible et que la volatilité actuelle aura surtout créé une excellente occasion d’achat.

 

Mais le graphique est moins convaincant

Sous l’angle de l’analyse technique toutefois, la chose ne semble pas si simple. L’examen du graphique des variations quotidiennes du titre depuis son inscription en bourse montre d’abord que la poussée du titre qui lui a permis d’atteindre un sommet de 170$ l’a aussi placé dans une état de sur-achat significatif, compte tenu que sa moyenne mobile de 200 jours n’était qu’à 90 $, explique Monica Rizk, analyste senior chez Phases & Cycles. À ce niveau, le titre était très vulnérable à une correction.

Elle s’est produite et elle fut importante. Le cours de l’action passa de 170$ à 110$ en moins de 3 mois et rejoignit alors sa moyenne mobile de 200 jours.

Il devenait impératif que la correction s’arrête là et que le titre reprenne une tendance à la hausse. C’est à ce moment que Spruce Point Capital présenta son rapport. Et le titre s’écroula.

 

Un graphique montrant l'évolution du titre de Nuvei

Le titre de Nuvei est passé sous sa moyenne mobile de 200 jours mercredi. (Source: Phases & Cycles)

 

Le titre pourrait éventuellement retrouver son lustre d’antan comme le croit Paul Treiber, mais ce ne sera pas facile, car les dommages sont importants, croit Mme Rizk.

 

La tendance s’est renversée

Par cette chute aussi rapide de plus de 40%, la tendance haussière dont le titre profitait depuis son début en bourse a été renversée, et de façon significative. Il devra dans un premier temps retrouver le niveau de 110$ d’où la dégringolade s’est amorcée. S’il y arrivait assez rapidement, cela constituerait un premier signe encourageant, explique Mme Rizk. Mais il est rare qu’un titre qui subit un tel choc se replace rapidement.

Et même s’il y arrivait, la partie ne serait pas gagnée pour autant. Les investisseurs ne seront sûrs de rien tant que le titre n’aura pas retraversé par le haut sa moyenne mobile de 50 jours (ligne rouge), qui est l’expression de sa tendance à moyen terme et qui devrait se retrouver autour de 130$ d’ici quelques semaines.

Pour que cela se produise, il faudra certainement que les acheteurs se présentent en grand nombre, car l’ampleur de la chute montre que les vendeurs ont pris totalement le contrôle de la situation, du moins pour l’instant.

 

Sur le même sujet

BRP: au-delà des cyberattaques

16/09/2022 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Les résultats de BRP n'ont pas été affectés par les cyberattaques survenues durant l'été.

Devriez-vous utiliser les rapports d’analystes?

Mis à jour le 02/09/2022 | Jean-Philippe Legault

EXPERT INVITÉ. Un investisseur devrait-il se fier à ces recommandations? Oui et non, voici pourquoi.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.