Dollarama: une forte résistance à 86$

Publié le 09/06/2023 à 11:28

Dollarama: une forte résistance à 86$

Publié le 09/06/2023 à 11:28

Par Jean Gagnon
Un magasin Dollarama

Le titre de Dollarama peine à se sortir d'un corridor. (Photo: 123RF)

La BOUSSOLE BOURSIÈRE est une rubrique qui traite d’un événement marquant et de son effet sur le marché boursier en s’appuyant sur l’analyse d’experts. Cette analyse pourra être autant fondamentale que technique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

 

À la suite de la divulgation mercredi de bons résultats pour le premier trimestre de son année financière 2024, l’occasion était belle pour le titre de Dollarama de franchir la résistance à 86$ qui freine sa hausse depuis près d’un an. Mais ce ne fut pas le cas, du moins l’instant.

Le sentiment des investisseurs est passé d’un extrême à l’autre durant la séance du 7 juin, alors que l’analyse des transactions montre un écart de 4$ entre le haut et le bas de la séance.

Résultat: le cours de l’action de Dollarama demeure toujours à l’intérieur d’un corridor de fluctuations entre 75$ et 86$ bien en place depuis 12 mois, note Monica Rizk, analyste technique senior pour les publications Phases & Cycles. Et la tendance à moyen terme du titre ne sera connue que lorsque le cours de l’action sortira de ce corridor, dans un sens ou l’autre.

Le graphique montre quelques éléments positifs, note l’analyste. D’abord, le titre demeure au-dessus de sa ligne de tendance (ligne pointillée verte) qui confirme que celle-ci est encore bien en place. De plus les moyennes mobiles de 50 jours (ligne noire) et de 200 jours (ligne grise) demeurent ascendantes, ce qui préserve pour l’instant les tendances à court et moyen terme. La moyenne mobile de 200 jours représente actuellement un niveau de support intéressant à 81$. Toutefois, si ce support devait céder, le cours de l’action devrait rapidement aller tester à nouveau le bas du corridor à 75$, craint Monica Rizk.

 

De solides résultats

Lors du premier trimestre, les ventes comparables de Dollarama ont augmenté de 17,1% comparativement à l’année précédente, alors que le consensus des analystes prévoyait une croissance de 11%, note Chris Li, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins. Ce résultat le rassure quant à sa prévision d’une augmentation des bénéfices par action de 14-15% cette année. En conséquence, il réitère sa recommandation d’achat, et son cours cible pour les prochains douze mois est de 93$.

À la Financière Banque Nationale, l’analyste Vishal Shreedhar estime lui aussi qu’il s’agit de solides résultats compte tenu qu’ils excèdent les attentes dans presque tous les domaines. En plus des ventes comparables, les bénéfices par action pour le trimestre ont été de 0,63$, alors que les prévisions se situaient à 0,59$. Ces mêmes bénéfices par action avaient été de 0,49$ l’année dernière.

Les données disponibles montrent que la tendance des ventes se maintient au 2e trimestre. En conférence téléphonique, la direction suggérait la possibilité qu’elle révise à la hausse ses prévisions pour l’ensemble de l’année. Vishal Shreedhar maintient sa recommandation de «surperformance», et il hausse même son cours cible de 93$ à 95$.

 

Le goût du jour

Ironiquement, la reprise boursière observée depuis le mois de mars, alors que l’indice S&P 500 a gagné plus de 10%, pourrait ne pas aider le cours de l’action à sortir par le haut de son corridor de fluctuations de la dernière année. C’est que les détaillants, principalement ceux à bas prix, s’avèrent être de bons titres défensifs prisés par les investisseurs lors des périodes boursières plus volatiles. Ainsi, selon Chris Li, le principal risque qui guette le cours de l’action de Dollarama serait possiblement un exode des investisseurs hors des titres défensifs si la tendance à la hausse des marchés boursiers devait se poursuivre.

Sur le même sujet

Dollarama vise le Mexique

Mis à jour le 12/06/2024 | La Presse Canadienne

Dollarama veut poursuivre son expansion à l’étranger.

Bourse: Dollar Tree, Dollarama et... Donald Trump!

07/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les investisseurs devraient ignorer les élections américaines, dit François Rochon.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.