Les nouvelles du marché

Publié le 27/01/2022 à 08:56, mis à jour le 27/01/2022 à 08:56

Les nouvelles du marché

Publié le 27/01/2022 à 08:56, mis à jour le 27/01/2022 à 08:56

Par Refinitiv

McDonald’s a dévoilé des revenus moindres que prévus, affectée par la baisse de ses ventes dans plus de 4500 restaurants en Australie et en Chine. (Photo: 123RF)

L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ

• É.-U. : regain possible de l’économie au T4, l’année 2021 à un sommet de 37 ans. Les États-Unis auront probablement enregistré une hausse de la croissance économique au quatrième trimestre, alors que les entreprises ont renfloué leurs inventaires pour répondre au attendu de la demande, permettant ainsi au pays d’enregistrer en 2021 sa meilleure performance en près de quatre décennies.

• Rogers profite de la reprise du sans-fil et dévoile des revenus meilleurs que prévus. Rogers Communications a dépassé les attentes quant à ses revenus trimestriels, alors qu’elle a augmenté le nombre d’abonnements et profité de la hausse de la demande pour ses services Internet et infonuagiques utilisés en télétravail.

• McDonald’s rate la cible en raison des restrictions sanitaires en Chine et en Australie. McDonald’s a dévoilé des revenus moindres que prévus, affectée par la baisse de ses ventes dans plus de 4500 restaurants en Australie et en Chine en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie, et ce malgré les gains enregistrés aux États-Unis pour le quatrième trimestre.

• Ukraine : Moscou encore ouverte au dialogue malgré la réponse des États-Unis. La Russie a déclaré jeudi que les États-Unis ont démontré qu'ils ne sont pas disposés à répondre aux principales préoccupations de Moscou en matière de sécurité, exposées dans le cadre du bras de fer avec l’Ukraine qui les oppose, mais que les deux parties ont intérêt à poursuivre le dialogue.

• Tesla prévoit une croissance de plus de 50% en 2022 malgré l’approvisionnement. Tesla prévoit que la croissance de ses livraisons de véhicules dépassera facilement les 50% en 2022 par rapport à l’année précédente, et ce malgré les problèmes persistants de la chaîne d’approvisionnement qui ne seront pourtant résolus que l’année prochaine, selon l’entreprise.

 

(Re)lire toutes les nouvelles du marché

 

TENDANCES AVANT L’OUVERTURE

Les contrats à terme du principal indice boursier canadien sont en avance, profitant de la hausse des prix du pétrole qui atteignent un sommet de sept ans en raison de la crise ukrainienne. Les contrats à terme sur actions américaines affichent peu de variations, alors que les actions mondiales perdent du terrain, après que la Réserve fédérale ait maintenu son intention de relever les taux d’intérêt à partir du mois de mars et de resserrer ses politiques afin de lutter contre l’inflation. Le dollar américain grimpe à un sommet de plusieurs semaines face à la plupart des devises majeures, alors que les prix de l’or sont en territoire négatif.

 

TITRES À SUIVRE