Les nouvelles du marché

Publié le 04/07/2022 à 09:00, mis à jour le 04/07/2022 à 09:07

Les nouvelles du marché

Publié le 04/07/2022 à 09:00, mis à jour le 04/07/2022 à 09:07

Par Refinitiv

(Photo: 123RF)

L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ 

• Rogers et Shaw négocieront avec les autorités canadiennes antitrust. Les autorités canadiennes antitrust, Rogers et Shaw vont entamer des négociations de deux jours pour discuter des solutions possibles au rachat contesté de Shaw par Rogers, pour un montant de 20 G$ CA, alors que la date limite de juillet pour la clôture de l'opération se rapproche.

• Le pétrole pourrait grimper jusqu’à 380 $US le baril, selon JPMorgan. Les prix du Brent pourraient atteindre un niveau «stratosphérique» de 380 $US le baril dans le «scénario le plus extrême» où la Russie réduirait sa production de pétrole de 5 millions de barils par jour (bpj) en représailles au plafonnement des prix envisagés par le G7, selon une note d’analystes de JPMorgan datée du 1er juillet.

• Exxon Mobil pense pouvoir doubler son bénéfice au premier trimestre. Exxon Mobil laisse entendre que la montée en flèche des marges sur les ventes de carburant et de brut pourrait générer un bénéfice trimestriel record, selon des documents réglementaires déposés vendredi par l'entreprise pétrolière.

• L’australienne Link rejette l’offre de Dye & Durham, mais reste ouverte. L’australienne Link Administration a déclaré qu'elle ne recommanderait pas l'offre d'achat publique réduite de l'entreprise canadienne de logiciels infonuagiques, mais qu’elle acceptait de poursuivre le dialogue avec elle dans l'espoir d'obtenir une meilleure proposition.

• Les livraisons de Tesla ont chuté en raison de la situation en Chine. Tesla a livré 17,9% de véhicules électriques en moins au deuxième trimestre par rapport à l’exercice précédent, car l'arrêt de la production en Chine lié aux mesures sanitaires visant à lutter contre la COVID-19 a perturbé sa production et sa chaîne d'approvisionnement.

(Re)lire toutes les nouvelles du marché

TENDANCES AVANT L’OUVERTURE

Les contrats à terme du principal indice boursier canadien sont en avance, profitant de la hausse des prix du pétrole et du retour d’un congé férié, alors que les investisseurs font le plein des titres malmenés par les craintes d’un ralentissement économique.

Les titres européens gagnent du terrain, soulevés par la hausse du secteur pétrolier et gazier. Le Nikkei japonais a terminé la séance en territoire positif, profitant des entreprises de services publics, alors que le pays fait face à une vague de chaleur sans précédent qui semble se poursuivre en juillet. Les prix de l’or au comptant sont en baisse et le dollar américain est en hausse.

 

TITRES À SUIVRE 

• Dye & Durham: l’australienne Link Administration a déclaré qu'elle ne recommanderait pas l'offre d'achat publique réduite de l'entreprise canadienne de logiciels infonuagiques, mais qu’elle acceptait de poursuivre le dialogue avec elle dans l'espoir d'obtenir une meilleure proposition. L'entreprise spécialisée dans l'enregistrement des actions a déclaré qu'elle prendrait en considération l'offre réduite si D&D pouvait convaincre les autorités réglementaires que l'acquisition n'aurait pas d'impact sur la concurrence. «Link Group reportera la réunion sur la proposition […] à une date à déterminer» pour permettre à D&D de présenter un engagement aux autorités réglementaires de la concurrence, a-t-elle déclaré. L’entreprise basée à Sydney étudie également des plans alternatifs au cas où l'opération échouerait, avec des options comprenant une «distribution en nature d'un minimum de 80% de la participation de Link dans PEXA», a-t-elle ajouté.

• Rogers Communications et Shaw Communications: les autorités canadiennes antitrust, Rogers et Shaw vont entamer des négociations de deux jours pour discuter des solutions possibles au rachat contesté de Shaw par Rogers, pour un montant de 20 G$ CA, alors que la date limite de juillet pour la clôture de l'opération se rapproche. Les autorités réglementaires ont bloqué la transaction en affirmant qu'elle réduirait considérablement la concurrence au pays, où les tarifs des télécommunications sont les plus élevés au monde, selon la société de conseil Finish ReWheel. Au cœur du conflit se trouvent les activités sans fil de Shaw, qui ont poussé le Bureau de la concurrence à adopter une position ferme dans ce dossier. Rogers a accepté de vendre Freedom Mobile, l'une des entreprises cellulaires de Shaw, à l’entreprise montréalaise Quebecor. Bien que le Bureau étudie l'impact de cette vente potentielle sur la concurrence, il a déjà déclaré que cette solution ne suffirait pas à elle seule à résoudre les problèmes associés. Si les parties rejettent les solutions, le litige sera porté devant le tribunal et un procès pourrait durer jusqu'à la fin de l'année en cours, selon des personnes familières avec le processus. Rogers devra verser à Shaw une indemnité de rupture de 1,5 G$ CA si la fusion entre les deux entreprises échoue.

• TC Energy: l'entreprise a convenu avec le Mexique de construire un gazoduc évalué à 5 G$ US dans l'État de Veracruz, sur la côte du golfe du Mexique, selon ce qu’a annoncé vendredi un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, Roberto Velasco. Celui-ci s’exprimait lors d'un événement organisé par l'ambassade du Canada à Mexico. Le gazoduc reliera les ports de Tuxpan et de Coatzacoalcos, selon une autre source familière avec le projet, qui ajoute que l'accord pour le gazoduc a été conclu entre TC Energy et l'entreprise d'électricité publique mexicaine CFE. 

• Toronto-Dominion Bank: la banque étudie la possibilité de racheter la maison de courtage américaine Cowen, selon ce qu’a rapporté Bloomberg News vendredi, citant des personnes bien au fait de la question. Ces derniers mois, les banques canadiennes cherchent à profiter de leurs importantes liquidités et à se développer aux États-Unis afin d'exploiter le potentiel de croissance du marché, loin de leur territoire national qui est largement saturé.

 

RECOMMANDATIONS 

• Canopy Growth: BofA Global Research réduit son cours cible de 6,1 à 3 $CA en raison de l’absence de progrès sur la légalisation du cannabis au Congrès américain et de la situation de l’entreprise en ce qui a trait à ses liquidités.

 • Tecsys: National Bank of Canada réduit son cours cible de 55 à 50 $ CA après la publication par l'entreprise de résultats décevants pour le quatrième trimestre, alors que les revenus et le BAIIDA étaient en deçà des attentes.

 

PRINCIPAUX INDICATEURS À L’AGENDA 

09h30 Indice S&P Global PMI manufacturier, désaisonnalisé (juin): précédent 56,8

 

PUBLICATIONS DE RÉSULTATS 

4 et 5 juillet

Aucune publication de résultats majeurs n’est attendue.

 

AGENDA DES SOCIÉTÉS

Pas de publications majeures d’entreprise aujourd’hui 

 

DÉTACHEMENTS DE COUPON

Bank of Nova Scotia: montant de 1,03 $CA

Evertz Technologies: montant de 0,18 $CA

Transcontinental: montant de 0,22 $CA

 

Toutes les prévisions d’analystes sont basées sur les données I/B/E/S de Refinitiv.

Sur le même sujet

Porté par la hausse des prix, Walmart rassure Wall Street

10:57 | AFP

Les ventes en nombre de magasins comparables (hors prix du carburant) de Walmart ont augmenté de 6,5% lors du trimestre.

Bourse: Wall Street hésitante et prudente

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare à Toronto se trouve en petite hausse.

OPINION Titres en action: Walmart, Home Depot, IAG
Mis à jour à 09:12 | AFP et La Presse Canadienne
Les nouvelles du marché
Mis à jour à 09:03 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi
Mis à jour à 08:18 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Ce que je ferais de différent

BLOGUE INVITÉ. Après une quinzaine d’années en affaires, le Nicolas d’aujourd’hui est-il si différent?

American Airlines commande 20 avions supersoniques, mis en service en 2029

11:24 | AFP

Selon Boom, l'Overture, doté d'une capacité de 65 à 80 passagers, pourra atteindre Mach 1,7, soit environ 2 100 km/h.

Bourse: Wall Street hésitante et prudente

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare à Toronto se trouve en petite hausse.