Les marchés : la relance chinoise était une fausse piste

Publié le 10/11/2008 à 00:00

Les marchés : la relance chinoise était une fausse piste

Publié le 10/11/2008 à 00:00

L’élan au démarrage est provenu de la Chine qui a annoncé un plan de relance de 586 milliards de dollars destiné à stimuler la demande interne chinoise.

Le TSX termine en hausse de 0,96% à 9688points. L’indice est soutenu par les secteurs des matériaux (2,7%) et de l’énergie (2,1%). Les financières restent au neutre.

Les valeurs torontoises ont été soutenues par le prix du pétrole qui, après quelques hésitations, revient à 62,23 dollars américains le baril en hausse de 1,37 dollars. L’or remonte aussi de 12 dollars à 746 dollars américains l’once.

Le secteur le plus pénalisé est celui des technologies perd 2,7% sous l’effet de du titre de Nortel qui a dévissé de 26%. L’équipementier canadien a annoncé un plan de licenciement pour 1300 personnes et a révisé ses prévisions à la baisse.

Aux États-Unis, la journée s’est soldée par un recul pour tous les indices. Le Dow Jones tombe de 0,82% à 8870 points, le S&P500 de 1,27% à 919 points et le Nasdaq de 1,86% à 1616 points.

«Les investisseurs ont fait fi de l’impact du plan de relance chinois et sont restés focalisés sur les conditions économiques aux États-Unis. La croissance en Chine reste intimement liée à celle des Etats-Unis et il n’y a pas de découplage en vue», explique Luc Girard, directeur, Groupe conseil en portefeuilles chez Valeurs Mobilières Desjardins.

Le titre de GM a été sous pression alors que des analystes ont placé leurs cours cible à un an à zéro. L’action perdait 25% à New York. Le titre de Circuit City a aussi chuté de 55% quand cette chaîne d’électronique s’est placée sous la loi des faillites américaine.

En Europe, l’indice Footsie de la Bourse de Londres a grimpé 0,89%. À Paris, l’indice CAC 40 a gagné 1,06%, alors que le DAX allemand a avancé 1,76%.

En Chine, l'indice de la bourse de Shanghai a pris de 7,36%. Le Nikkei engrange 5,81% de hausse. Le Hang Seng de Hong Kong prend 5,81%.

La journée s’est terminée par un recul de 57 cents pour le dollar canadien. Il termine à 83,51 cents américains.

À la une

Mia Homsy nommée VP à Investissement Québec pour lutter contre la rareté de main-d’œuvre

Il y a 39 minutes | Les Affaires

La fondatrice de l’Institut du Québec veut contribuer encore davantage aux solutions main-d’œuvre des entreprises.

Une première femme à la tête de l’Association de la construction du Québec

Il y a 59 minutes | Les Affaires

Francine Sabourin est la première femme à occuper ces fonctions au sein de l'organisation.

Comment se protéger des fraudeurs en voyage?

L’augmentation de la fraude numérique peut être attribuée à l’évolution de l’économie vers des niveaux prépandémiques.