Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Publié le 05/12/2023 à 16:51, mis à jour le 05/12/2023 à 17:23

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Publié le 05/12/2023 à 16:51, mis à jour le 05/12/2023 à 17:23

(Illustration: Camille Charbonneau)

«Après des gains très, très importants en novembre, nous voyons, sans surprise, les marchés d'actions faire une pause», a souligné Angelo Kourkafas, stratège en placement chez Edward Jones.

Mardi, les rendements des obligations gouvernementales à long terme ont continué à baisser, ce qui a soutenu certains segments de croissance des marchés boursiers, comme la technologie, a-t-il analysé.

«Nous continuons à observer des progrès en matière d'inflation, tant au Canada qu'aux États-Unis, et nous observons des signes de ralentissement progressif sur les marchés du travail», a-t-il ajouté.

De nouvelles données ont montré mardi que les postes vacants aux États-Unis avaient atteint leur plus bas niveau depuis mars 2021, ce qui est un signe positif dans la lutte contre l'inflation, a dit Angelo Kourkafas. 

Aux États-Unis, «l'accent est mis cette semaine sur l'état du marché du travail», avec plus de données à venir plus tard dans la semaine.

Les signes actuels d'un ralentissement progressif de l'emploi sont compatibles avec les espoirs d'un atterrissage en douceur, a-t-il déclaré.

«Les marchés ont été très prompts à anticiper des réductions de taux en début d'année», a noté Angelo Kourkafas, mais il s'attend à ce qu'il y ait des tensions entre les attentes du marché et les banques centrales, qui ne veulent pas crier victoire prématurément sur l'inflation.

Par ailleurs, un autre rapport a fait état d'une croissance continue dans le secteur des services aux États-Unis, où la vigueur a contrebalancé la faiblesse de l'économie manufacturière. 

Au Canada, tous les regards seront tournés vers la dernière décision de taux directeur de l'année de la Banque du Canada, mercredi. On s'attend à ce que la banque ne modifie pas son taux d'intérêt, a affirmé Angelo Kourkafas.

«Il est probable qu'elle commence à reconnaître que l'inflation évolue dans la bonne direction et que l'économie perd un peu de son élan», a-t-il conclu.

 

Voici les gagnants et les perdants du 5 décembre 2023: 

L’indice S&P/TSX du TSE Prix Changement en dollars canadien Changement en %
Gagnants
   

Dominion Lending Centres (DLCG)

2,94 0,37 14,397
Allied Gold (AAUC) 3,90 0,40 11,429
Bitfarms (BITF) 2,66 0,26 10,833
Perdants      
Tilray Brands (TLRY) 2,52 0,24 8,696

Largo (LGO)

2,80 -0,24
-7,895

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 29 février

Mis à jour à 18:18 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Bourse: le Nasdaq atteint un nouveau record

Mis à jour à 17:48 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a augmenté de plus de 100 points.

OPINION Les nouvelles du marché du jeudi 29 février
Mis à jour à 08:55 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 29 février
Mis à jour à 08:25 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du 28 février
Mis à jour le 28/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

À la une

Décès de Brian Mulroney, le «p'tit gars de Baie-Comeau»

Mis à jour à 19:34 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Sa fille Caroline en a fait l'annonce sur le réseau social X, jeudi en fin de journée.

La relance d'un journal: «On était cowboys, on n'avait peur de rien»

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Au début des années 1980, «Les Affaires» devient en un an un incontournable du milieu des affaires.

Ce qu'en disent nos lecteurs...

Édition du 21 Février 2024 | Les Affaires

SPÉCIAL 95 ANS.  «Il y a eu une promotion en 1977 au cégep de Trois-Rivières et je le lis depuis bientôt 47 ans...»