Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Publié le 22/11/2023 à 16:57, mis à jour le 22/11/2023 à 17:09

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Publié le 22/11/2023 à 16:57, mis à jour le 22/11/2023 à 17:09

(Illustration: Camille Charbonneau)

Le principal indice boursier canadien a enregistré un gain mercredi, les pertes du secteur de l’énergie ayant pesé sur l’indice, tandis que les marchés américains ont progressé.

«La journée d’aujourd’hui a été assez calme et ce n’est pas complètement inattendu à l’approche du week−end de l’Action de grâce aux États−Unis», a souligné Kathrin Forrest, spécialiste des investissements en actions chez Capital Group.

Cependant, les nouvelles données économiques publiées aux États−Unis sur les attentes d’inflation des consommateurs et les demandes de prestations d’assurance−emploi ont contribué à dépeindre l’incertitude persistante sur les taux, a-t-elle déclaré.

Les investisseurs continuent de s’attendre à ce que les banques centrales commencent à réduire leurs taux au milieu de l’année prochaine, selon Mme Forrest.

«Il y a toujours du bruit à ce sujet et nous constatons certainement de la volatilité à mesure que nous regardons un peu plus loin sur la courbe», a-t-elle observé.

«La volatilité des taux est quelque chose que nous continuons de constater.»

Jusqu’à présent, novembre a été nettement plus positif pour les actions qu’octobre, notamment grâce à un ralentissement des taux à long terme, a indiqué Mme Forrest.

«Les rendements américains sur 10 ans ont considérablement baissé au cours du mois de novembre. Et cela tend à être utile pour les marchés en général», a-t-elle précisé.

Les données publiées vers la fin octobre ont amené les acteurs du marché à avoir davantage confiance dans la possibilité d’un atterrissage en douceur de l’économie, selon elle.

Dans un discours prononcé mercredi, le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a déclaré que la hausse des taux atténuait les pressions sur les prix dans l’ensemble de l’économie. Il a ajouté que l’inflation ne pouvait pas être combattue de façon timide.

«Ce que je retiens le plus, c’est que la Banque du Canada cherche à maintenir le cap et à continuer de dépendre des données», a analysé Mme Forrest.

Les actions de Nvidia étaient en baisse mercredi, même si la société a annoncé de solides bénéfices pour le dernier trimestre.

La hausse des stocks commerciaux de pétrole brut aux États−Unis a exercé une pression à la baisse sur le pétrole mercredi, a noté Mme Forrest, dans un contexte d’incertitude plus large concernant ce produit.

 

Voici les gagnants et les perdants du 22 novembre 2023: 

L’indice S&P/TSX du TSE Prix Changement en dollars canadien Changement en %
Gagnants
   

Bragg Gaming Group Inc. (BRAG)

7,79 1,52
24,242
Helios Fairfax Partners Corporation (HFPC.U) 
2,25 0,33 17,188

Postmedia Network Canada Corp. (PNC.A)

1,45 0,19 15,079
Perdants      

CareRx Corporation (CRRX) 

1,15 -0,13
-10,156
Crown Capital Partners Inc. (CRWN)  5,50 -0,50
-8,333

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: vendre ou ne pas vendre, telle est la question!

SE LANCER EN BOURSE. Acheter des actions est relativement facile, mais les vendre c'est une autre paire de manches.

La Bourse de Toronto gagnait plus de 100 points jeudi avant-midi

Mis à jour à 12:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street est euphorique après les brillants résultats de Nvidia.

À la une

Le «B2B» et le «B2C» sont-ils morts sur les réseaux sociaux?

Il y a 10 minutes | Élisabeth Abbatiello

EXPERTE INVITÉE. En suivant ces règles d'or, nous avons réussi à passer de 0 à 600 000 abonnés sans dépenser un sou.

Norea Capital mise sur Versacom

Il y a 40 minutes | Dominique Talbot

Seulement au Canada, le marché dans lequel Versacom évolue est évalué à 3,5 milliards de dollars.

Bourse: vendre ou ne pas vendre, telle est la question!

SE LANCER EN BOURSE. Acheter des actions est relativement facile, mais les vendre c'est une autre paire de manches.