Bourse: l'Asie plonge encore

Publié le 23/09/2011 à 06:40, mis à jour le 23/09/2011 à 07:14

Bourse: l'Asie plonge encore

Publié le 23/09/2011 à 06:40, mis à jour le 23/09/2011 à 07:14

Par AFP

Photo : Bloomberg.

Les Bourses asiatiques ont de nouveau terminé en forte baisse pour la deuxième séance consécutive vendredi, au lendemain d'un jeudi noir à Wall Street et sur les places européennes, tandis que plusieurs banques centrales de la région intervenaient pour soutenir leur monnaie.

Seule la Bourse de Tokyo, fermée pour cause de jour férié, a échappé au marasme. Le Nikkei 225 avait terminé en forte baisse de 2,07% jeudi dans un faible volume d'échanges.

Hong Kong, qui avait ouvert en repli de 2,38%, a clôturé en baisse de 1,32% après avoir perdu près de 5% jeudi et atteint, à 17.911,95 points, son plus bas depuis juillet 2009.

Shanghaï a terminé en baisse de 0,41%. Jeudi, la place chinoise avait terminé en repli de 2,78% sous l'effet conjugué des incertitudes sur l'économie mondiale et de mauvais chiffres sur l'activité manufacturière en Chine.

Séoul a dévissé, terminant à -5,73%, Tapei à -3,55%, Sydney à -1,56% après être brièvement repassé dans le vert en séance.

Les Bourses asiatiques ont répercuté la forte baisse des marchés aux États-Unis et en Europe après les annonces pessimistes mercredi de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur la première puissance économique mondiale.

En Asie, plusieurs instituts d'émission ont dû voler au secours de leurs monnaies, affaiblies face au dollar, traditionnelle valeur-refuge par temps de grand vent boursier, dont le renchérissement a par ailleurs permis aux cours du pétrole de limiter, à défaut de les compenser, les pertes de ces derniers jours.

Les banques centrales d'Indonésie et des Philippines ont confirmé être intervenues. Les traders affirment que la Corée du Sud et l'Inde ont également injecté de l'argent frais pour soutenir le won et la roupie.

"Nous avons acheté des obligations d'État et sommes intervenus sur le marché des changes (...). Cela augmente les liquidités et contribue à soutenir la Bourse", a expliqué le gouverneur de la banque centrale indonésienne, Darmin Nasution, cité par l'agence Dow Jones.

Le dollar se stabilisait face au yen vendredi, à 76,27 yens contre 76,20 yens jeudi soir à New York. Il est descendu à 1.165,00 wons contre 1.179,57 jeudi.

A Wall Street la veille, le Dow Jones a terminé en baisse de 3,51% et le Nasdaq 3,25%. Même tendance en Europe où Londres a clôturé en chute de 4,67%, Paris de 5,25% et Francfort de 4,96%.

Réunis à Washington, les ministres des Finances et banquiers centraux des principaux pays riches et émergents du G20 ont tenté d'apaiser les marchés jeudi soir en s'engageant à "apporter une réponse internationale forte et coordonnée pour traiter les défis renouvelés que rencontre l'économie mondiale".

Les banques centrales, qui jouent depuis plusieurs semaines un rôle de pompier dans la crise, ont annoncé qu'elles continueront "à soutenir la reprise".

À la une

Montréal, bientôt la capitale mondiale des taxis aériens?

C'est le «rêve ambitieux» que chérit le président de CAE, Marc Parent.

Bourse: Wall Street, le Dow Jones rebondit et efface les pertes de la semaine passée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse.

Wall Street: Lucid, visé par une enquête du SEC, s'effondre

09:47 | AFP

Le fabricant de véhicules électriques fait l'objet d'une enquête du SEC sur les conditions de son entrée en Bourse.