Bourse: forte hausse à Wall Street

Publié le 10/10/2011 à 16:42, mis à jour le 10/10/2011 à 17:03

Bourse: forte hausse à Wall Street

Publié le 10/10/2011 à 16:42, mis à jour le 10/10/2011 à 17:03

Par AFP

Photo : Bloomberg

La Bourse de New York a fini en forte hausse lundi, soutenue par la bouffée d'optimisme apportée par Paris et Berlin la veille, avant de se plonger dans la saison des résultats de sociétés: le Dow Jones a pris 2,97% et le Nasdaq 3,50%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a gagné 330,06 points à 11.433,18 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 86,70 points à 2.566,05 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a progressé de 3,41% (39,43 points) à 1.194,89 points.

Après avoir démarré en trombe, Wall Street a évolué toute la séance aux mêmes niveaux, avant d'accroître ses gains dans les derniers échanges.

Les marchés ont accueilli avec optimisme les assurances données dimanche soir par le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel. Les leaders des deux premières économies de la zone euro ont promis une réponse à la crise de la dette avant début novembre et souligné leur accord "complet" sur une recapitalisation des banques.

"Le marché est réconforté par le fait que les Européens vont bientôt agir. La confiance est en train de se rétablir", a observé Peter Cardillo, chef économiste de Rockwell Global Capital.

"Une fois encore on voit que le marché a trop anticipé une récession qui n'est pas là", a fait valoir Marc Pado, analyste chez Cantor Fitzgerald.

Les valeurs bancaires ont carburé aux déclarations du couple franco-allemand. JPMorgan Chase (+4,92% à 32,21 dollars) et Bank of America (+6,44% à 6,28 dollars) ont tiré vers le haut le Dow Jones, tandis que Citigroup (+6,86% à 26,32 dollars) et Morgan Stanley (+7,79% à 15,35 dollars) ont également bien avancé.

Cette embellie pourrait cependant n'être qu'un épiphénomène, ont averti plusieurs analystes, dont M. Pado: "On peut s'attendre à un repli demain. Alcoa va présenter ses résultats trimestriels, et lancer la saison, et les gens devraient être un peu craintifs."

Comme toujours, le géant de l'aluminium Alcoa (+3,91% à 10,09 dollars) ouvrira, mardi soir, le bal des publications des entreprises pour le troisième trimestre. Suivront notamment, jeudi, la banque JPMorgan Chase et le groupe internet Google.

Après avoir nettement reculé vendredi, le Nasdaq s'est envolé, porté par certains titres vedettes.

Google a progressé de 4,28% à 537,17 dollars: selon le Wall Street Journal, le géant d'internet est candidat au rachat du site américain de vidéos en ligne Hulu, aux côtés de Dish Network (+5,27% à 27,56 dollars) et d'Amazon (+2,93% à 231,32 dollars).

Autre acteur majeur du domaine de la télévision sur internet, le loueur américain de vidéos Netflix a perdu 4,77% à 111,62 dollars. L'action avait d'abord bondi grâce à sa décision de renoncer à proposer sur deux sites distincts ses services de locations de films sur support DVD et de visionnage de films en streaming.

L'opérateur téléphonique Sprint a lâché 7,88% à 2,22 dollars, l'agence d'évaluation Standard & Poor's ayant abaissé sa note de solvabilité.

Moins d'une semaine après avoir présenté la dernière version de son téléphone, l'iPhone 4S, Apple a pour sa part annoncé que les réservations pour cet objet avaient atteint un record avec un million de pré-commandes en une seule journée. Le groupe, qui dépasse ainsi le précédent succès établi par l'iPhone 4 de 600.000 réservations en 24 heures, s'est valorisé de 5,14% à 388,81 dollars.

Le marché obligataire était fermé lundi à New York pour cause de Colombus Day, journée fériée aux Etats-Unis.

À la une

Ce qui cloche avec l'expérience voyageur à l'aéroport de Montréal

Il y a 2 minutes | Daniel Lafrenière

BLOGUE INVITÉ. Comment se fait-il que l'expérience soit plus fluide à Paris qu'à Montréal?

À surveiller: Bombardier, Pfizer et BMO

Il y a 43 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Pfizer et BMO? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Bénéfice pour la RBC, la CIBC et la TD, acquisition pour Broadcom, Telus retire son offre pour Appen.