Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 30/05/2022 à 08:31, mis à jour le 30/05/2022 à 08:38

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 30/05/2022 à 08:31, mis à jour le 30/05/2022 à 08:38

(Photo: 123RF)

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux continuaient leur progression lundi, portés par les assouplissements sanitaires en Chine, en l'absence des marchés américains, fermés en raison d'un jour férié. 

Les Bourses européennes évoluaient en hausse. En Asie, la tendance est également verte: Tokyo, Shanghai et Hong Kong ont progressé.

 

Les indices boursiers à 08h31

Aux États-Unis, les marchés sont fermés.

À Londres, le FTSE 100 haussait de 3,58 points (+0,05%) à 7 589,04 points. À Paris, le CAC 40 affichait une hausse de 39,25 points (+0,60%) à 6 555,00 points. À Francfort, le DAX affichait une hausse de 92,80 points (+0,64%) à 14 554,99 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a augmenté de 587,75 points (+2,19%) à 27 369,43 points. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a monté de 426,57 points (+2,06%) à 21 123,93 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain affichait une hausse de 0,77 $ US (+0,67%) à 115,84 $ US. Le baril de Brent de la mer du Nord haussait de 0,72 $ US (+0,60%) à 120,15 $ US.

 

Le contexte

«Les investisseurs ont salué l'initiative de la Chine», notamment «l'assouplissement de certaines de ses restrictions concernant le virus», qui ouvre la voie à «davantage de mesures de stimulation économique», écrit Pierre Veyret, d'ActivTrade. 

La fin des confinements en Chine permettrait de lever un des trois obstacles sur la croissance mondiale, avec le pic de l'inflation et les mesures des banques centrales pour les combattre, ainsi que la guerre en Ukraine.

Sur l'inflation aussi, de premiers signes d'une baisse de la pression ont été observés la semaine passée aux États-Unis, notamment avec le ralentissement de l'indice des prix PCE, comme attendu par les analystes économiques. 

Des chiffres en zone euro sont attendus lundi et mardi. En Espagne lundi, on a appris que l'inflation est repartie à la hausse au mois de mai pour atteindre 8,7% sur un an. En Allemagne, elle a atteint en mai un nouveau record, à 7,9% sur un an, selon des chiffres provisoires.

Toutefois, la troisième ombre sur les marchés, la guerre en Ukraine plane toujours 96 jours après le début de l'invasion russe.

Cela a des conséquences sur le prix du pétrole, encore à un haut niveau lundi, alors que les représentants des Vingt-Sept se réunissent à Bruxelles pour discuter d'un sixième paquet de sanctions contre Moscou. 

À Francfort, Siemens (+2,92% à 125,18 euros) est porté par le contrat historique décroché en Égypte pour équiper le pays de liaisons ferroviaires notamment de grande vitesse, pour un montant de 8,1 milliards d'euro.

Le titre du groupe japonais d'ingénierie JGC Holdings a bondi de 3,47%, l'entreprise aurait décroché un contrat d'une valeur d'environ 300 milliards de yens (2,2 milliards d'euros) auprès du géant pétrolier Saudi Aramco pour construire des installations destinées à séparer le gaz naturel du pétrole brut, selon le quotidien économique Nikkei. 

Les principaux actionnaires de Telecom Italia (TIM) et de son concurrent Open Fiber, détenu en majorité par la Caisse des dépôts italienne, ont signé un accord préliminaire pour la fusion des réseaux des deux groupes afin de «mener à la création d'un seul opérateur des réseaux de télécommunication». Le titre TIM montait de 2,10%. 

Le luxe mène encore la tendance. Déjà à leur avantage en fin de semaine passée, les valeurs du luxe, exposées à la Chine, profitaient du regain d'optimisme sur les perspectives économiques du pays. À Paris, Kering prenait 3,84%, Hermès 4,17% et LVMH 3,17%. À Milan, Moncler grimpait de 4,39%. 

L'entreprise danoise Pandora bondissait de 7,95%, rattrapant les autres entreprises du secteur, car la Bourse de Copenhague était fermée jeudi et vendredi.   

L'euro continuait de progresser face au dollar américain: il montait de 0,30% à 1,0768 $ US vers 8h00, heure du Québec. 

Le bitcoin rebondissait vigoureusement pour repasser au-dessus des 30 000 $ US (+5,11% à 30 650 $ US). 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient modérés face à l’inflation.

OPINION Bourse: des prises de profits coupent l'élan de Wall Street qui termine en ordre dispersé
Mis à jour le 11/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi
Mis à jour le 11/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street bondit, fêtant le ralentissement de l'inflation américaine
Mis à jour le 10/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.