Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 29/05/2023 à 07:45, mis à jour le 29/05/2023 à 09:04

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 29/05/2023 à 07:45, mis à jour le 29/05/2023 à 09:04

(Photo: La Presse Canadienne)

REVUES DES MARCHÉS. Les Bourses européennes ne dégagent pas de tendance claire lundi, dans une séance inanimée et atone avec la fermeture des Bourses de Londres et Wall Street pour un jour férié.

Après une ouverture en hausse grâce à l’aboutissement dimanche à un accord pour relever le plafond de la dette des États-Unis, la dynamique n’a pas tenu et les indices européens ont calé.

 

Les indices boursiers à 07h45

Paris ajoutait 0,1% et Francfort 0,2% en début de séance en Europe

À New York, avant l’ouverture des marchés, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles et l’indice élargi S&P 500 progressaient de 0,3%.

En Asie, le Nikkei 225 a ajouté 1% à Tokyo. La bourse de Shanghaï a avancé de 0,3% et le Hang Seng a plongé de 1% à Hong Kong. Sydney a pris 0,9%.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole ajoutait 14 cents US à 72,81 $US le baril.

 

Le contexte 

L’absence des investisseurs britanniques et américains devrait provoquer une réduction des volumes d’échanges, ce qui peut amplifier les variations.

En Asie, c’est surtout Tokyo qui a profité de cet accord et gagné 1,03%. Hong Kong perdait 0,68% dans les derniers échanges et Shanghai a grappillé 0,28%.

Le président américain Joe Biden et le dirigeant républicain Kevin McCarthy sont parvenus à un accord, durant le week-end, afin de relever pendant deux ans le plafond d’endettement public des États-Unis et ainsi d’éviter un défaut de paiement cataclysmique.

«L’accord permet d’éviter la pire crise possible : un défaut de paiement pour la première fois dans l’histoire de notre pays, une récession économique, des comptes épargne retraite dévastés, des millions d’emplois perdus», a soutenu le président démocrate.

Mais l’accord doit recevoir l’aval d’un Congrès divisé et fait déjà l’objet d’une fronde d’élus progressistes et conservateurs, certains parlant d’une «capitulation».

«Globalement, l’accord représente plutôt une victoire pour Biden et les Démocrates, car il contient des coupes budgétaires relativement limitées», a assuré le politologue Nicholas Creel.

«Il y a toujours une chance, aussi mince soit-elle, que les Républicains intransigeants puissent miner les efforts de McCarthy», prévient Stephen Innes, analyste de SPI Asset Management.

Ce projet d’accord allège néanmoins un sujet d’inquiétude des investisseurs qui devraient «se reconcentrer sur la myriade de préoccupations qui les poussent à la prudence depuis plus d’un an», et en particulier les anticipations autour de la politique monétaire de la banque centrale américaine, la Fed, et les statistiques économiques américaines, selon Stephen Innes.

L’inflation aux États-Unis, qui ralentissait depuis plusieurs mois, est repartie à la hausse en avril, tant sur un an que sur un mois, selon l’indice PCE publié vendredi et privilégié par la Réserve fédérale (Fed).

Les chiffres d’inflation plus élevés qu’attendu «laissent à penser que la Fed pourrait ne pas avoir encore terminé son cycle de hausse des taux d’intérêt».

Sur le marché obligataire, les taux d’intérêt souverains sont stables.

 

Erdogan réélu en Turquie

Le chef d’État indéboulonnable Recep Tayyip Erdogan revendique la victoire à l’élection présidentielle en Turquie à l’issue de laquelle il a remporté plus de 52% des suffrages, selon des résultats portant sur plus de 99,85% des bulletins du second tour.

L’indice BIST 30 de la Bourse d’Istanbul progressait de 2,28%.

La livre turque a été pénalisée par la politique du président Erdogan de maintien de taux d’intérêt très bas malgré une inflation très élevée. Elle perdait encore du terrain (-0,41%) face au dollar à 20,06 livres turques pour un dollar américain.

 

SoftBank Group dopé par la future IPO d’ARM

Le titre du géant japonais des investissements dans les nouvelles technologies SoftBank Group a grimpé de 8,19% à Tokyo dans la perspective de l’introduction à Wall Street d’ici la fin de l’année de sa filiale, le fabricant britannique de microprocesseurs ARM, alors que le secteur des semi-conducteurs est soutenu par l’enthousiasme que fait naître le développement de l’intelligence artificielle.

 

Borussia Dortmund prend un carton rouge

L’action du club de football allemand Borussia Dortmund dégringole de 29% à Francfort après que le club a laissé s’échapper samedi le titre de champion de première division (Bundesliga) qui lui tendait les bras, au profit du Bayern Munich.

 

Du côté des matières premières et des devises

Les prix du pétrole progressent. Le baril de Brent de Mer du Nord gagne 0,73% à 77,51 $US et le baril de WTI américain 0,87% à 73,30 $US.

L’euro grappille 0,10% par rapport au billet vert à 1,0734 $US pour un euro.

Le bitcoin gagne 1,39% à 27 950 $US.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 22 mai

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. l'attente des résultats de Nvidia se fait en terrain négatif.

OPINION Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500
Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 21 mai
Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record
Mis à jour le 20/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

À surveiller: Saputo, Empire et CAE

22/05/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Saputo, Empire et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.