Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 27/01/2023 à 08:08, mis à jour le 27/01/2023 à 08:15

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 27/01/2023 à 08:08, mis à jour le 27/01/2023 à 08:15

(Photo: Getty Images)

REVUES DES MARCHÉS. Les places boursières mondiales gardaient une attitude prudente vendredi avant la publication d’un indicateur de l’inflation aux États-Unis et avec la saison des résultats d’entreprises qui bat son plein.

 

Les indices boursiers à 08h00

Les contrats à terme du Dow Jones retraitaient de 10,00 points (-0,03%) à 34 013,00 points. Les contrats à terme du S&P 500 reculaient de 12,75 points (-0,31%) à 4 062,75 points.. Les contrats à terme du Nasdaq baissaient de 64,25 points (-0,53%) à 12 042,50 points.

À Londres, le FTSE 100 haussait de 2,23 points (+0,03%) à 7 763,34 points. À Paris, le CAC 40 lâchait 8,63 points (-0,12%) à 7 087,36 points. À Francfort, le DAX perdait 4,03 points (-0,03%) à 15 128,82 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a monté de 19,81 points (+0,07%) à 27 382,56 points. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a haussé de 122,12 points (+0,54%) à 22 688,90 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain gagnait 1,14 $US (+1,41%) à 82,15 $US. Le baril de Brent de la mer du Nord avançait de 1,07 $US (+1,22%) à 88,54 $US.

 

Le contexte 

Si la croissance américaine a fait mieux que prévu jeudi, «les moteurs de la croissance, à savoir la consommation et l’investissement, qui donnent des indications sur la santé de l’économie future, ont enregistré des résultats assez médiocres», note l’analyste de Swissquote Ipek Ozkardeskaya. 

Cet aspect est «une bonne nouvelle» si elle incite la Réserve fédérale américaine à assouplir sa politique monétaire, lors de sa prochaine réunion la semaine prochaine, mais cela signifie aussi «que les entreprises vont vendre moins et réduire leur profit», souligne-t-elle. 

La publication vendredi du rapport PCE aux États-Unis avant l’ouverture de Wall Street, le baromètre préféré de la Fed pour évaluer l’évolution des prix, donnera de nouvelles indications à une semaine de la réunion de l’institution monétaire. 

Sur le marché obligataire, les taux étaient en légère hausse en Europe et aux États-Unis. 

Le géant américain des semi-conducteurs Intel a publié jeudi des résultats sensiblement inférieurs aux attentes, dans un contexte de ralentissement de la demande de puces électroniques, et communiqué des prévisions très prudentes pour le premier trimestre 2023. L’action chutait de 10,7% dans les échanges d’avant-séance à Wall Street. 

Le conglomérat indien Adani, qui a fait de son patron Gautam Adani jusqu’au début de la semaine le troisième homme le plus riche du monde, continuait de chuter après les accusations de fraude d’un fonds d’investissement américain Hindenburg Research, qui s’est mis à vendre à découvert les titres. 

Coté à Bombay, Adani Ports a chuté de 16,03%, Adani Transmission de 19,99%, Adani Green Energy de 19,99% également et Adani Entreprises de 18,52%. Sur la journée, la fortune de Gautam Adani a fondu de 20 milliards de $US US, selon Forbes. 

Le numéro un mondial du luxe LVMH a battu de nouveaux records en 2022, avec des ventes astronomiques de près de 80 milliards d’euros et un bénéfice net de 14 milliards d’euros. «2023, si le début d’année se confirme (…), devrait être une très bonne année», a assuré le PDG Bernard Arnault. L’action reculait de 0,7% à Paris, les analystes de RBC notant par exemple «des marges plus faibles» qu’attendu au quatrième trimestre. 

À Londres, Burberry prenait 1,42%, Kering gagnait 1,55% à Paris.

Le groupe de grande distribution britannique Sainsburry était recherché à Londres (+3,80%) après l’annonce d’une prise de participation de Bestway, un conglomérat international qui a indiqué ne pas vouloir prendre le contrôle du groupe.

Les prix du pétrole montaient vendredi, poussés par des données macroéconomiques encourageantes aux États-Unis qui achèvent 2022 en croissance, mais aussi en prévision d’une offre russe en passe de faiblir. 

L’euro reculait de 0,12% à 1,0875 $US et la livre de 0,35% à 1,2366 $US. 

 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street en fragile hausse après trois jours de pertes pour le S&P

Mis à jour à 12:13 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto dans le vert.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 17 avril

Mis à jour à 08:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les résultats d'entreprises dans le viseur des marchés mondiaux.

OPINION Wall Street termine en ordre dispersé, résiste aux vents contraires
Mis à jour le 16/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 16 avril
Mis à jour le 16/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Comment utiliser votre résidence comme un actif de retraite
Mis à jour le 15/04/2024 | Morningstar

À la une

Mieux «vendre» la taxe carbone face au mensonge conservateur

Édition du 10 Avril 2024 | Jean-Paul Gagné

DROIT AU BUT. La taxe carbone du gouvernement canadien est passée de 65 $ à 80 $ la tonne le 1er avril.

Budget fédéral 2024: Ottawa offrira aux PME des remises sur la tarification du carbone

BUDGET FÉDÉRAL 2024. Ce sont 2,5G$ que s'apprête à distribuer le gouvernement fédéral.

Première en 100 ans: un citoyen sera semoncé aux Communes

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

Il s'agit là de la plus récente retombée du programme ArriveCan.