Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 10/03/2021 à 07:22

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 10/03/2021 à 07:22

Un écran affiche des données boursières

(Photo: 123RF)

Les Bourses européennes gardaient leur appétit pour le risque mercredi matin, tournées vers les données américaines et le marché obligataire, tandis que l'Asie a fait du surplace.

À Wall Street, vers 7h15, les contrats à terme sur le S&P 500 demeuraient stables (-0,04%), à 3 871 points. Ceux du Dow Jones augmentaient de 70 points, ou de 0,22%, à 31 881 points, et ceux du Nasdaq diminuaient de 33 points, ou de 0,26%, à 12 755 points.

En Europe, les marchés étaient sans direction à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 perdait 13 points, ou 0,2%, à 6 716 points. À Paris, le CAC 40 augmentait de 34 points, ou de 0,58%, à 5 959 points. À Francfort, le DAX gagnait 40 points, ou 0,28%, à 14 477 points.

Les indices asiatiques ont été incapables de profiter du rebond technique des valeurs technologiques américaines de la veille. Ainsi, le Nikkei de Tokyo (+0,03%), le Hang Seng de Hong Kong (+0,1%) et l'indice composite de Shanghai (-0,1%) ont stagné.

 

Le contexte

Alors que le Congrès américain devrait adopter mercredi le plan de relance colossal voulu par Joe Biden pour sortir de la crise provoquée par la pandémie de COVID-19 et doper la croissance, certains économistes mettent en garde contre le risque d'inflation.

Aux États-Unis, «l'indice des prix à la consommation devrait apporter (dans la journée) les premières indications sur l'état de l’inflation avant même le déploiement du plan de relance» aux États-Unis, notent des experts de Saxo Banque.

«S'il y avait vraiment une pression inflationniste confirmée par les données, une hausse des taux pourrait peser à nouveau sur les actions de la technologie», estime Jochen Stanzl chez CMC Markets.

Dans le contexte de reprise économique, l'environnement pourrait devenir plus inflationniste. Les rendements des obligations d'État se sont ainsi récemment envolés avant d'entamer une détente.

La pression sur le marché obligataire est redescendue mardi, mais «les investisseurs cherchent à s’acclimater à ce nouvel environnement de taux qui devrait être désormais la norme pour quelque temps», selon Saxo Banque.

«Les marchés sont en attente de clarté» du côté de la Banque centrale européenne par rapport à la remontée des taux longs, et s’intéresseront jeudi «aussi à la révision des projections, proposée par les équipes de la BCE», indique Hervé Goulletquer, stratégiste chez LBPAM.

La hausse des prix à la production en Chine qui s'est inscrite en février à son niveau le plus élevé depuis novembre 2018 est venue s'ajouter aux craintes d'accélération d'inflation.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h15, le prix du baril américain de WTI augmentait de 0,39%, à 64,26 $US, et celui du baril de Brent de la mer du Nord gagnait 0,22%, à 67,67 $US.

Sur le même sujet

Bourse: Toronto retraitait en fin de matinée avec le cours du pétrole brut

Mis à jour il y a 17 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street en baisse, l'idée d'une récession tourne en boucle.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Hausse de taux attendue au Canada, mise en garde des banques américaines contre une récession l’an prochain.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi
Mis à jour à 08:36 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du jour
Mis à jour le 06/12/2022 | Refinitiv
Bourse: Toronto retraite de plus de 250 points
Mis à jour le 06/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Toronto retraitait en fin de matinée avec le cours du pétrole brut

Mis à jour il y a 17 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street en baisse, l'idée d'une récession tourne en boucle.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Hausse de taux attendue au Canada, mise en garde des banques américaines contre une récession l’an prochain.

À surveiller: Cogeco Communication, Minière Osisko et WSP

Que faire avec les titres de Cogeco Communications, Minière Osisko et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.