Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 05/07/2021 à 07:11, mis à jour le 05/07/2021 à 08:21

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 05/07/2021 à 07:11, mis à jour le 05/07/2021 à 08:21

Wall Street restera fermée en ce jour férié de fête nationale américaine. (Photo: 123RF)

La Bourse de Paris est repassée dans le vert et les Bourses européennes réduisaient leurs pertes lundi à mi-séance, alors que Wall Street restera fermée en ce jour férié au lendemain de la fête nationale américaine.

 

Les indices

Après une ouverture unanimement dans le rouge, les Bourses européennes repartaient de l’avant vers 7 h 15: Londres (+0,46 %) et Milan (+0,40 %) avançaient, et Francfort (-0,09 %) se rapprochait de l’équilibre. Paris montait de 0,20 % à 6 565,66 points, dans un volume d’échanges faible en l’absence des investisseurs américains.

En Asie, la Bourse de Tokyo a lâché 0,64 %, les investisseurs s’inquiétant de la progression de la pandémie au Japon, tout comme Hong Kong qui a cédé 0,59 %. Shanghai a de son côté terminé en hausse de 0,44 %.

 

Le contexte 

La Bourse de New York a atteint des niveaux records vendredi, soutenue par les bons chiffres de l’emploi qui ont confirmé la vigueur de la reprise de l’économie américaine. Elle restera fermée ce lundi.

Neil Wilson souligne que « le jour férié de la fête de l’Indépendance, décalé d’hier, gardera les marchés américains fermés, et empêchera peut-être les actions de fluctuer sérieusement ».

L’Europe s’inquiète du variant Delta, qui provoque une nouvelle vague de COVID-19 en Russie, où 25 142 nouvelles contaminations ont été enregistrées dimanche, en 24 heures, un record depuis le 2 janvier.

L’épidémie a accéléré cette semaine dans toutes les régions du monde, sauf en Amérique latine. En Asie, certains pays ont reconfiné toute ou partie de leur population.

Le président américain Joe Biden a d’ailleurs averti dimanche que la COVID-19 « n’a pas encore été vaincue ».

Du côté des indicateurs, la croissance de l’activité dans les services en Chine était au plus bas depuis 14 mois en juin, lestée notamment par un foyer de COVID-19 dans le sud du pays, selon l’indice d’activité des directeurs d’achat (PMI).

 

Du côté du pétrole

Les 23 membres de l’OPEP+ vont poursuivre leurs négociations lundi, après s’être quittés vendredi sur une mésentente, pour tenter de trouver un accord sur leur production d’or noir à partir d’août.

Les Émirats ont regretté dimanche que la prolongation envisagée de l’accord sur les quotas de production de pétrole ne comporte pas d’augmentation de leurs volumes, la qualifiant « d’injuste ».

« La réunion de l’OPEP+ se transforme en un drame de l’OPEP+, car les pays producteurs de pétrole ne parviennent pas à s’entendre sur la prolongation ou non de l’accord actuel de réduction de la production jusqu’à l’année prochaine », explique Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

Vers 5 h, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 76,44 dollars à Londres, en hausse de 0,35 % par rapport à la clôture de vendredi.

À New York, le baril de WTI pour le mois d’août prenait 0,23 % à 75,33 dollars.

Sur le même sujet

SEC: la Banque Royale accepte de payer plus de 800 000$US

Selon la SEC, la Banque Royale a indûment alloué des obligations destinées aux clients institutionnels et aux courtiers.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

17/09/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

OPINION Titres en action: Banque Royale, GSK, Next, Stellantis
Mis à jour le 17/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Que faire avec un titre qui s'est fortement apprécié?
17/09/2021 | Philippe Leblanc
Bourse: Wall Street termine en berne une semaine volatile
Mis à jour le 17/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne une semaine volatile

Mis à jour le 17/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé la séance de vendredi à son plus faible niveau en près de quatre semaines.

Titres en action: Banque Royale, GSK, Next, Stellantis

Mis à jour le 17/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Marché Goodfood, Alithya et Doordash

17/09/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.