Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 03/10/2022 à 08:12, mis à jour le 03/10/2022 à 08:35

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 03/10/2022 à 08:12, mis à jour le 03/10/2022 à 08:35

(Photo: 123RF)

REVUES DES MARCHÉS. Confrontés à la remontée des taux d’intérêt et la dégradation de la situation économique, les marchés boursiers tentaient de résister lundi à un contexte qui reste morose, tandis que le pétrole bondissait avant une réunion de l’OPEP+.

 

Les indices boursiers à 8h15

Les contrats à terme du Dow Jones augmentaient de 218,00 points (+0,76%) à 29 019,00 points.

Les contrats à terme du S&P 500 récoltaient 24,25 points (+0,67%) à 3 625,75 points.

Les contrats à terme du Nasdaq gagnaient 40,25 points (+0,36%) à 11 075,75 points.

À Londres, le FTSE 100 descendait de 27,23 points (-0,39%) à 6 866,58 points.

À Paris, le CAC 40 reculait de 21,67 points (-0,38%) à 5 740,67 points.

À Francfort, le DAX perdait 12,92 points (-0,11%) à 12 101,44 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a terminé en hausse de 278,58 points (+1,07%) à 26 215,79 points.

De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a reculé de 143,32 points (-0,83%) à 17 079,51 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain avançait de 3,60 $US (+4,53%) à 83,09 $US.

Le baril de Brent de la mer du Nord progressait de 0,01 $US (+0,01%) à 87,97 $US.

 

Le contexte

Après une ouverture en net recul, les indices se montraient un peu moins pessimistes à la mi-journée à Paris (-0,38%) et Francfort (-0,13%) tandis que Milan prenait 0,25% à 12H00 GMT. Londres cédait 0,40% alors que le ministre des Finances a annoncé faire marche arrière au sujet de la baisse d’impôt sur le revenu pour les plus riches, dévoilée il y a une dizaine de jours et qui faisait grincer des dents.

En agissant ainsi, le gouvernement de Liz Truss, en place depuis à peine un mois, s’efforce de sauver une série de mesures budgétaires présentée le 23 septembre, qui avait jeté le trouble sur les marchés financiers.

La Bourse de New York s’apprêtait à rebondir après avoir terminé à son plus bas niveau de l’année en clôture vendredi. Les contrats à terme sur les principaux indices laissaient entrevoir une hausse comprise entre 0,34% et 0,67%.

«Des craintes quant à la croissance économique, conjuguée une anticipation de l’inflation, favorisent l’émergence d’un pessimisme généralisé», commente Emmanuel Auboyneau, gérant associé au sein d’Amplegest.

Les marchés financiers restent tourmentés par les répercussions de la guerre en Ukraine sur les prix de l’énergie et de l’alimentation, qui réduisent le pouvoir d’achat des ménages et sont susceptibles de peser sur les marges des entreprises. 

La situation économique se dégrade encore en Europe. Le secteur manufacturier français a enregistré au mois de septembre son plus fort recul depuis mai 2020.

Les banques centrales ont prévenu qu’elles allaient continuer de renchérir les conditions financières ces prochains mois afin de réduire la flambée des prix en comprimant la demande au risque d’engendrer une décélération de l’activité économique.

Ce qui conduit le marché à considérer «que les taux d’intérêt monteront plus que les estimations, et que les perspectives d’activité doivent être fortement revues à la baisse», souligne Emmanuel Auboyneau.

Dans ce contexte, les investisseurs suivront de près vendredi les nouvelles données sur le marché de l’emploi américain qui résiste pour l’heure et exerce une pression à la hausse sur les salaires que la Fed surveille comme le lait sur le feu.

 

Le pétrole bondit, la livre monte face au dollar

Les prix du pétrole évoluaient en forte hausse, dopés par l’Opep+, qui se réunira mercredi en présentiel pour la première fois depuis le choc de la pandémie, alimentant les attentes sur une baisse importante de production.

La livre montait légèrement lundi pour la cinquième séance consécutive face au dollar, profitant de la marche arrière du gouvernement britannique sur une des mesures du «mini-budget» qui avait provoqué son plongeon à son plus bas historique.

Vers 11H40 GMT, la livre gagnait 0,26% à 1,119 9 $US, après avoir bondi jusqu’à 1,128 1 $US, un sommet depuis jeudi 22 septembre.

Face au dollar, l’euro s’affaiblissait face au dollar (-0,36% à 0,976 7 $US).

Le prix du contrat européen de référence du gaz naturel baissait de 7,31% à 175 euros vers 11H55 GMT. Les bouillonnements provoqués par les fuites de gaz ont cessé au-dessus du gazoduc endommagé Nord Stream 1, mais pas de Nord Stream 2, ont annoncé les gardes-côtes suédois lundi.

Turbulences pour Credit Suisse L’action Credit Suisse chutait de 7,65% 3,67 francs suisses alors que les rumeurs fusent à nouveau dans l’attente d’un point sur sa stratégie le 27 octobre. Dans son édition de dimanche, le Financial Times a rapporté que des responsables de la banque étaient en contact ce week-end avec des investisseurs et certains gros clients pour les «rassurer» sur «la liquidité et la situation de capital» en «réponse à des craintes sur sa santé financière».

 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine hésitante, plutôt dans le rouge, avant un discours de la Fed

Mis à jour le 29/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce aux gains de l'énergie.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Mis à jour le 29/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses occidentales prudentes, la Chine ne déteint pas. Wall Street est mitigée.

OPINION Bourse: Wall Street a le souffle coupé par la Chine et la Fed
Mis à jour le 28/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi
Mis à jour le 28/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Toronto clôture en légère hausse
Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Wall Street termine hésitante, plutôt dans le rouge, avant un discours de la Fed

Mis à jour le 29/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce aux gains de l'énergie.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 29/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Dollarama, BRP et Banque Scotia

29/11/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Dollarama, BRP et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.