Bourse: Wall Street termine en petite hausse, avant une semaine décisive

Publié le 09/06/2023 à 09:51, mis à jour le 09/06/2023 à 17:27

Bourse: Wall Street termine en petite hausse, avant une semaine décisive

Publié le 09/06/2023 à 09:51, mis à jour le 09/06/2023 à 17:27

(Photo: Catherine Charron)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en hausse vendredi, concluant une semaine positive marquée par le franchissement d’un seuil technique important, avant un indicateur d’inflation et une réunion de la banque centrale américaine (Fed) très attendus. 

La Bourse de Toronto a clôturé en baisse vendredi, tirée vers le bas par la faiblesse de son secteur de l’industrie, pendant que les grands indices boursiers américains ont enregistré des gains. 

 

 Pour (re)consulter les nouvelles du marché

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a perdu 50,64 points (-0,25%) à 19 892,06 points.

À New York, le S&P 500 a augmenté de 4,93 points (+0,11%) à 4 298,86 points.

Le Nasdaq a haussé de 20,62 points (+0,16%) à 13 259,14 points.

Le DOW a gagné 43,17 points (+0,13%) à 33 876,78 points.

Le huard a augmenté de 0,0007 (+0,0895 %) à 0,7490$ US

Le pétrole a baissé de 0,94$ US (-1,32%) à 70,35$ US

L’or a perdu 2,90$ US (-0,15%) à 1975,70$ US

Le bitcoin a baissé de 155,06$ US (-0,58%) à 26 449,19$ US.

 

Le contexte

Le Dow Jones s’est octroyé 0,13%, l’incide Nasdaq a pris 0,16% et l’indice S&P 500 a gagné 0,12%.

Jeudi, le S&P 500 était parvenu à clôturer en hausse de 20% par rapport à son plancher du 12 octobre.

Vendredi, l’indice le plus représentatif de la Bourse de New York a échoué, en revanche, à terminer au-dessus des 4 300 points, un nouveau seuil technique important.

«Cette semaine, il y a eu très peu d’indicateurs économiques et le marché a dû réfléchir par lui-même, pour une fois, ce qui a été positif», a commenté Quincy Krosby, de LPL Financial.

Pour Maris Ogg, de Tower Bridge Advisors, il en est ressorti que «le pire est derrière nous», selon l’analyste, c’est-à-dire la presque totalité du resserrement monétaire et la crise bancaire, même si les investisseurs s’attendent encore à une dégradation de la conjoncture.

«On a aussi mis fin à la crise de la dette (…) qui, à mon avis, pesait davantage sur le marché que les gens ne le réalisaient», ce qui a poussé les actions dans le dos, a relevé Chris Low, de FHN Financial.

Autre fait significatif de la semaine, le mouvement n’a pas été dicté par une poignée de capitalisations technologiques géantes comme depuis le début de l’année.

En juin, l’indice S&P 500 à valorisations égales, qui accorde le même poids à chaque entreprise, a gagné 4%, alors qu’il affichait un repli de 1,4% depuis le début de l’année.

«C’est vraiment encourageant de voit un élan qui englobe une part plus importante du marché, parce qu’une des choses qui m’inquiétaient vraiment jusqu’ici, c’était à quel point le mouvement de hausse était concentré», explique Chris Low.

Autre élément probant, le fait que les actions aient résisté à une remontée nette des taux obligataires, qui a suivi le resserrement surprise de la banque centrale du Canada (BoC), mercredi.

Le prix des obligations a ainsi baissé quand celui des actions montait, une corrélation forte historiquement, mais qui avait eu tendance à se disloquer ces dernières années.

Le rendement des emprunts d’État américains à 2 ans, plus volatil que son équivalent à 10 ans, ressortait à 4,60%, contre 4,51% la veille en clôture. 

Les opérateurs attendent un statu quo monétaire de la Fed la semaine prochaine, mais anticipent une dernière hausse de taux en juillet.

Ce rassemblement sera précédé de la publication, lundi, de l’indice d’inflation CPI pour mai, qui renseignera sur l’évolution des prix.

À la cote, Netflix (NFLX) a avancé (+2,60%) après que le cabinet d’études Antenna a fait état d’un doublement des abonnements aux États-Unis lors de la semaine qui a suivi la mise en place des restrictions de partage des mots de passe.

Tesla (TSLA) a poursuivi son accélération (+4,06%), au lendemain de l’annonce que le constructeur allait ouvrir son réseau de stations de recharge à General Motors (GM +1,06%) dès début 2024. GM compte aussi intégrer à ses modèles, en 2025, le standard de recharge utilisé par Tesla. 

La nouvelle a pénalisé, en revanche, le cours de ChargePoint (CHPT,-13,22%), opérateur du premier réseau indépendant de chargeurs aux États-Unis.

Target (TGT, -1,10%) a souffert d’un abaissement de recommandation des analystes de Citigroup, qui s’inquiètent d’un possible ralentissement des ventes de la chaîne de supermarchés, chez qui la part des articles non essentiels (hors alimentation principalement) est plus importante que chez ses concurrents.

Le fabricant de semi-conducteurs AMD a bondi (AMD, +3,20%), alors que le groupe de Santa Clara doit présenter mardi ses innovations en matière d’intelligence artificielle et de gestion de centres de données (data centers).

 

 

 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street en fragile hausse après trois jours de pertes pour le S&P

Mis à jour à 12:13 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto dans le vert.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 17 avril

Mis à jour à 08:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les résultats d'entreprises dans le viseur des marchés mondiaux.

OPINION Wall Street termine en ordre dispersé, résiste aux vents contraires
Mis à jour le 16/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 16 avril
Mis à jour le 16/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Comment utiliser votre résidence comme un actif de retraite
Mis à jour le 15/04/2024 | Morningstar

À la une

Vente à découvert: Reddit aura-t-elle besoin de sa propre armée?

Édition du 10 Avril 2024 | Denis Lalonde

EN ACTION. La première fois que j’ai porté une attention à Reddit (RDDT, 45,42 $US), ...

BRP: les analystes ont déjà les yeux tournés vers l'exercice 2026

Édition du 10 Avril 2024 | Denis Lalonde

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties.

FMI: la taxation des plus riches au menu

Il y a 59 minutes | AFP

Le Brésil a fait de la question de l’imposition des plus riches un des principaux sujets de sa présidence du G20.