Bourse: Wall Street clôture en hausse, chasse aux bonnes affaires et confiance dans l'économie américaine

Publié le 02/06/2022 à 10:55, mis à jour le 02/06/2022 à 17:07

Bourse: Wall Street clôture en hausse, chasse aux bonnes affaires et confiance dans l'économie américaine

Publié le 02/06/2022 à 10:55, mis à jour le 02/06/2022 à 17:07

(Photo: Getty Images)

REVUES DES MARCHÉS. La Bourse de New York a clôturé en hausse jeudi, soutenue par une chasse aux bonnes affaires et le sentiment que si l’économie américaine ralentit, elle reste bien positionnée.

Une large reprise pilotée par les secteurs des technologies et des matériaux a permis à la Bourse de Toronto de clôturer en hausse, jeudi, alors que les investisseurs continuaient d’interpréter les commentaires de la Banque du Canada et étaient à la recherche de signes que les taux d’intérêt commencent à ralentir l’économie et freiner l’inflation.

Pour (re)consulter les nouvelles du marché 

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a clôturé en hausse de 318,09 points (+1,54%) à 21 031,81 points.

À New York, le S&P 500 a haussé de 75,59 points (+1,84%) à 4 176,82 points.

Le Nasdaq a terminé en hausse de 322,44 points (+2,69%) à 12 316,90 points.

Le DOW a monté de 435,05 points (+1,33%) à 33 248,28 points.

Le huard a augmenté de 0,0053 $US (+0,6753%) à 0,7954 $US.

Le pétrole a gagné 2,16 $US (+1,87%) à 117,42 $US.

L’or a monté de 23,80 $US (+1,29%) à 1 872,50 $US.

Le bitcoin a progressé de 714,06 $US (+2,42%) à 30 275,27 $US.

 

Le contexte

Le rebond de jeudi a été nourri par des achats à bon compte après deux séances consécutives de baisse, selon Quincy Krosby, de LPL Financial. «C’est toujours attractif», a-t-elle expliqué.

Les valeurs technologiques et de croissance ont particulièrement bénéficié de ce mouvement, de Tesla (TSLA) (+4,68%) à Alphabet (GOOG) (+3,16%), en passant  par Amazon (AMZN) (+3,15%).

Meta (FB) (ex-Facebook) a fait encore mieux (+5,42% à 198,86 $US), après un décrochage mercredi, consécutif à l’annonce de la démission de la numéro deux Sheryl Sandberg, personnage clé de la transformation du réseau social en un mastodonte.

La tonalité générale était aussi favorable à la tech, selon Quincy Krosby, du fait de quelques bons résultats publiés cette semaine, principalement le spécialiste de la relation client Salesforce (CRM) (+7,00% à 188,40 $US), qui a relevé ses prévisions de bénéfice pour l’ensemble de son exercice.

Même l’abaissement des prévisions de Microsoft (MSFT) (+0,79% à 274,58 $US), pourtant l’un des groupes technologiques les plus fiables ordinairement en matière de résultats, n’a pas suffi à contrarier la place new-yorkaise.

L’appréciation marquée du dollar pénalise les ventes du groupe réalisées à l’étranger, ce qui a amené le géant de Redmond (Washington) à revoir à la baisse tant ses prévisions de chiffre d’affaires que de bénéfice pour le quatrième trimestre de son exercice décalé (d’avril à juin).

Pour Edward Moya, d’Oanda, certains ont aussi été incités à prendre des positions avant la publication, vendredi par le ministère du Travail, du rapport sur l’emploi américain.

«Les traders s’attendent à voir le marché du travail ralentir, ce qui pourrait calmer un peu les craintes liées à l’inflation», selon l’analyste.

Jeudi, le rapport du cabinet ADP a lui fait état de 128 000 emplois créés en mai dans le secteur privé, soit moins de la moitié de ce qu’attendaient les économistes (295 000).

En outre, les chiffres d’avril ont été révisés en baisse, de 247 000 à 202 000 créations d’emplois.

«Le rapport ADP est à côté de la plaque depuis deux ans», a néanmoins tempéré Maris Ogg, de Tower Bridge Advisors. «Je ne pense pas qu’il faille y prêter beaucoup d’attention.»

Dernier rayon de soleil sur Wall Street, l’annonce de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l’accord OPEP+ d’un relèvement plus important que prévu de leur production en juillet.

«C’est significatif», a commenté Peter McNally, de Third Bridge, car «depuis deux ans, c’est la première déviation des hausses planifiées.»

Les seules à ne pas profiter de cette accélération étaient, sans surprise, les valeurs pétrolières, qui font partie des rares à avoir fait mieux que surnager depuis le début de l’année.

ConocoPhillips (COP) (-0,68%), Occidental Petroleum (OXY) (-1,59%) ou Marathon Oil (MRO) (-0,57%) ont ainsi tous fini dans le rouge.

Le spécialiste de l’informatique à distance (cloud) Hewlett Packard Enterprise (HPE) a été sanctionné (-5,20% à 14,96 $US) après la publication de résultats légèrement inférieurs aux attentes.

Le groupe, né de la scission de Hewlett-Packard en 2015, a aussi ajusté à la baisse sa prévision de bénéfice pour son exercice 2022.

Wall Street a, en revanche, salué les résultats, meilleurs qu’attendu, du groupe de prêt-à-porter multimarques PVH (PVH) (1,91% à 72,47 $US), tirés par le dynamisme de la marque Calvin Klein, surtout en Amérique du Nord.

L’étendard du mouvement des «meme stocks» (actions dont le cours a été propulsé par des petits porteurs), GameStop (GME), a gagné du terrain (+10,38% à 134,00 $US), malgré une perte quasiment triplée sur un an, en parallèle à un chiffre d’affaires en augmentation.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street évolue en repli, plombée par les technologies

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le Bourse de Toronto perdait du terrain en milieu de journée.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Mis à jour à 08:10 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales glissent dans le rouge à la veille de l’inflation américaine.

OPINION L’industrie crypto sabordée: les pirates sont sur le pont!
Mis à jour le 08/08/2022 | François Remy
Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé en attendant l’inflation
Mis à jour le 08/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi
Mis à jour le 08/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

TGF: un demi-tour est nécessaire

Il y a 30 minutes | Raphaël Melançon

BLOGUE INVITÉ. Espérons qu’il n’est pas déjà trop tard pour faire demi-tour avant que le train ne frappe un mur.

Comment feinter les espions industriels?

MAUDITE JOB! «Je dois faire un voyage d'affaires rempli d'espions industriels. Comment sécuriser mon cellulaire?»

Bourse: Wall Street évolue en repli, plombée par les technologies

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le Bourse de Toronto perdait du terrain en milieu de journée.