Tesla enregistre une charge de 170M$US liée à la dépréciation de ses bitcoins

Publié le 25/07/2022 à 11:27

Tesla enregistre une charge de 170M$US liée à la dépréciation de ses bitcoins

Publié le 25/07/2022 à 11:27

Par AFP

Lors de la publication de ses résultats la semaine dernière, Tesla avait déjà annoncé la vente de 75% de ses bitcoins au cours du deuxième trimestre, ce qui lui avait permis de récupérer 936 M$US en espèces. (Photo: 123RF)

New York — Le fabricant de véhicules électriques Tesla a indiqué lundi avoir enregistré une charge de 170 millions de dollars américains dans ses comptes pour enregistrer la dépréciation de la valeur du bitcoin au cours du premier semestre.

Sur la même période, le groupe dirigé par Elon Musk a réalisé un gain de 64 M$US grâce à la vente de bitcoins, est-il détaillé dans un document transmis au gendarme boursier américain (SEC).

L'entreprise avait créé la surprise début 2021 en achetant l'équivalent de 1,5 G$US en bitcoins. 

Lors de la publication de ses résultats la semaine dernière, Tesla avait déjà annoncé la vente de 75% de ses bitcoins au cours du deuxième trimestre, ce qui lui avait permis de récupérer 936 M$US en espèces. Elle avait aussi indiqué avoir enregistré une charge liée à la devise virtuelle, mais n'avait pas précisé le montant.

Au 30 juin 2022, la valeur de marché des actifs restants de l'entreprise en bitcoins était de 222 M$US.

Lors d'un appel téléphonique avec des analystes de Wall Street la semaine dernière pour présenter les résultats trimestriels de Tesla, M. Musk avait tenu à préciser que les récentes ventes de bitcoins n'étaient pas synonymes d'une défiance envers la cryptomonnaie.

«Nous sommes ouverts à l'idée d'augmenter nos actifs en bitcoins à l'avenir», avait assuré le milliardaire.

«Nous étions simplement inquiets de la liquidité globale de l'entreprise en raison des fermetures en Chine et nous n'avons pas vendu le moindre de nos Dogecoin (une autre cryptomonnaie appréciée de M. Musk, NDLR)», avait ajouté le fantasque dirigeant.

Depuis son pic en novembre 2021, le bitcoin a perdu près de 70% de sa valeur dans un marché se méfiant des actifs jugés à risque.

Tesla a par ailleurs indiqué, dans son document boursier, avoir reçu une seconde assignation de la part de la SEC liée à un accord l'obligeant théoriquement à faire approuver par un juriste compétent ses messages directement liés à l'activité de Tesla, avant de les diffuser sur les réseaux sociaux.

Cette obligation avait été imposée par la SEC après un tweet publié en 2018, dans lequel M. Musk assurait disposer des financements appropriés pour retirer Tesla de la Bourse, sans en apporter la preuve.

La SEC avait envoyé une première demande en novembre 2021 et en a envoyé une seconde mi-juin, les deux requérant des informations sur les «processus de gouvernance destinés à vérifier la conformité» avec l'accord.

Sur le même sujet

Titres en action: Pfizer, BioNTech, Banque Scotia

Mis à jour le 26/09/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Victoire de Giorgia Meloni: les investisseurs entre inquiétude et attentisme

26/09/2022 | AFP

L’extrême droite fait une nouvelle percée en Europe avec la victoire de Giorgia Meloni de dimanche en Italie.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rassurée par la Banque d’Angleterre et la baisse des taux

Mis à jour le 28/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a mis fin à une séquence de six reculs quotidiens consécutifs.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 28/09/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Dollarama, MTY et Magna

Que faire avec les titres de Dollarama, MTY et Magna? Voici quelques recommandations d'analystes.