Alimentation Couche-Tard annonce une hausse de son bénéfice

Publié le 28/11/2023 à 18:39

Alimentation Couche-Tard annonce une hausse de son bénéfice

Publié le 28/11/2023 à 18:39

Par La Presse Canadienne

Brian Hannasch a salué des «progrès notables pour la plupart de nos indicateurs clés», même si l’entreprise a constaté un ralentissement de ses ventes par magasin aux États-Unis. (Photo: 123RF)

Laval — Malgré une diminution de son chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier, Alimentation Couche-Tard (ATD) a rapporté mardi un bénéfice net de 819,2 millions de dollars (M$) US pour son deuxième trimestre, en hausse par rapport à 810,4 (M$) US pour la même période un an plus tôt.

L’exploitant de dépanneurs établi à Laval, mais qui publie ses résultats en dollars américains, a indiqué que ses revenus se sont élevés à 16,4 milliards de dollars US au deuxième trimestre, en baisse de 2,7% par rapport à l’année précédente.

Cette diminution est toutefois moins marquée que celle qu’avait rapportée l’entreprise au premier trimestre, à 16,3%.

Selon Couche-Tard, la baisse de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre est surtout attribuable à un prix de vente moyen moins élevé du carburant pour le transport routier, mais aussi à une demande de carburant pour le transport routier moins élevée qu’à la même période il y a un an.

Le bénéfice par action s’est par ailleurs établi à 85 cents US, comparativement à 79 cents US un an plus.

Dans un communiqué, le président et chef de la direction de Couche-Tard, Brian Hannasch, a salué des «progrès notables pour la plupart de nos indicateurs clés», même si l’entreprise a constaté un ralentissement de ses ventes par magasin aux États-Unis.

Ce ralentissement spécifique aux États-Unis serait en partie attribuable à la faiblesse des ventes de cigarettes. En septembre, M. Hannasch avait d’ailleurs fait état de «vents contraires pour l’industrie du tabac, pas seulement pour Couche-Tard».

Le chef de la direction financière, Filipe Da Silva, a quant à lui souligné que grâce à la «discipline financière» de l’entreprise, la croissance normalisée des frais d’exploitation a été limitée à 1,5%, «un chiffre bien inférieur au taux d’inflation moyen actuel» qui affecte les opérations de Couche-Tard.

Sur le même sujet

Couche Tard a finalisé l'acquisition de certains actifs européens de TotalEnergies

Mis à jour le 04/01/2024 | La Presse Canadienne

Elle concerne plus de 2000 stations-service, dont un peu plus de la moitié se trouvent en Allemagne.

À surveiller: Couche-Tard, BlackBerry et Dollarama

22/12/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Couche-Tard, BlackBerry et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour à 18:43 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour à 18:47 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.