Netflix perd plus de 20% à Wall Street, après des prévisions décevantes

Publié le 21/01/2022 à 10:46

Netflix perd plus de 20% à Wall Street, après des prévisions décevantes

Publié le 21/01/2022 à 10:46

Par AFP

Pour Robert Cantwell, de la société d'investissement Upholdings, le titre Netflix «tend à être volatil après une hausse de prix». (Photo: 123RF)

New York — L'action Netflix a ouvert en forte baisse de plus de 20% vendredi à la Bourse de New York, au lendemain de la publication de prévisions de croissance de la plateforme historiquement basses.

Vers 10h20, heure du Québec, le titre abandonnait 24,79% à 382,28 dollars américains.

Le service de vidéo en ligne par abonnement table sur un gain net de 2,5 millions d'abonnés au premier trimestre, ce qui constituerait la progression la plus modeste pour les trois premiers mois de l'année depuis 2010.

La plateforme a beau avoir gagné près de 55 millions d'abonnés en deux ans, soit depuis le début de la pandémie, et rester en croissance, les investisseurs ne l'ont pas moins durement sanctionnée vendredi.

Netflix a indiqué jeudi que «la croissance des nouveaux abonnés (n'avait) pas retrouvé les niveaux d'avant la pandémie», un phénomène que la plateforme explique par «plusieurs facteurs», notamment la résurgence de la pandémie de coronavirus.

Lors de la présentation vidéo des résultats, les dirigeants de l'entreprise ont minimisé l'impact de l'émergence de la concurrence sur la croissance du portefeuille d'abonnés.

Pour autant, selon le cabinet Parrot Analytics, la part de Netflix sur le marché des services vidéo en ligne à contenu propre dans le monde est passée de 55% à 45% en deux ans, sous l'effet de la montée en puissance de HBO Max, Disney+ et Apple TV+.

Pour Robert Cantwell, de la société d'investissement Upholdings, le titre Netflix «tend à être volatil après une hausse de prix». Le service a ainsi annoncé, la semaine dernière, qu'il relevait ses tarifs aux États-Unis.

À 15,50 $ US par mois pour l'offre standard, Netflix propose désormais un prix plus élevé que tous ses grands concurrents du streaming aux États-Unis.

Sur le même sujet

La croissance des prêts s'est poursuivie à la Banque de Montréal au 2e trimestre

La banque versera désormais un dividende trimestriel de 1,39 $ par action.

À surveiller: Dollarama, Uni-Sélect, et Banque Scotia

Que faire avec les titres de Dollarama, Uni-Sélect et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

À la une: les 300 plus grandes entreprises

Édition du 25 Mai 2022 | Les Affaires

Découvrez notre classement et les meilleures stratégies de recrutement.

Prospérer malgré l'adversité

Édition du 25 Mai 2022 | Marine Thomas

BILLET. Les grandes entreprises font face à des défis sans précédent et elles s’en tirent brillamment!

Recrutement: les grandes entreprises ont su tirer leur épingle du jeu malgré la pandémie

Édition du 25 Mai 2022 | Catherine Charron

SPÉCIAL GRANDES ENTREPRISES. La gestion des ressources humaines a connu une période d’ébullition incroyable.