Ericsson, Jean Coutu, Valeant, Van Houtte... les projets d'investissement privé se multiplient au Québec

Publié le 06/06/2013 à 08:01, mis à jour le 10/06/2013 à 14:26

Ericsson, Jean Coutu, Valeant, Van Houtte... les projets d'investissement privé se multiplient au Québec

Publié le 06/06/2013 à 08:01, mis à jour le 10/06/2013 à 14:26

Par Yannick Clérouin

La future Tour Deloitte, près du Centre Bell, à Montréal.

La perte de sièges sociaux et la faiblesse des investissements privés au Québec ont soulevé de nombreux débats ces dernières années. Le vent semble cependant tourner.

Green Mountain Coffee Roasters Canada (GMCR), propriétaire de Van Houtte, a convoqué les journalistes pour leur présenter un «investissement majeur» à Montréal vendredi. L’annonce sera faite par Sylvain Toutant, président de GMCR Canada, en compagnie de Pauline Marois et du maire de la ville, Michael Applebaum.

Selon nos informations, un investissement de plusieurs dizaines de millions de dollars sera dévoilé et une centaine d'emplois seront créés.

Cette convocation suit l’investissement majeur annoncé en début de semaine par Ericsson. Le géant suédois des télécommunications investira plus d’un milliard de dollars pour construire un nouveau centre de technologies de l’information et des communications mondial à Vaudreuil-Dorion.

Le géant de l'épicerie Loblaw a lancé il y a deux jours une nouvelle enseigne pour sa chaîne québécoise Provigo, Provigo Le Marché. Le nouveau concept fait partie d’une offensive en vue de regagner des parts de marché au Québec. Loblaw investira 100 M$ dans la province cette année, soit environ 15 % des dépenses totales consacrées à l'ensemble de ses magasin au pays.

Le gouvernement Marois a par ailleurs réussi à attirer le géant britannique des effets spéciaux Framestore à Montréal en début d’année. La société londonienne prévoit créer 200 emplois d’ici la fin de l’année à Montréal pour ainsi devenir la plus importante entreprise d’effets spéciaux au Québec.

Tours commerciales

En avril, Cadillac Fairview a amorcé la construction de la tour Deloitte, à Montréal, dans le cadre d’un projet de 2G$ pour réaménager les terrains situés autour du Centre Bell. La Tour Deloitte est le premier immeuble à vocation uniquement commerciale détenu et financé par une entreprise privée à être construit dans la métropole en plus de 20 ans. Lisez notre article Deloitte aura sa tour.

D’autres projets commerciaux sont en cours. Aimia, la société spécialisée dans les programmes de fidélité, aura aussi un siège social, la Tour Aimia, dans un édifice à bureaux à vocation mixte au centre-ville de Montréal, en face du Square Victoria.

Jean Coutu a annoncé la semaine dernière son intention d’investir 190M$ pour un nouveau siège social et un nouveau centre de distribution dans le parc industriel de Varennes.

C’est sans compter la pharmaceutique Valeant, qui a inauguré le 21 mai son siège social international à Laval, dans les anciennes installations de Sanofi Canada. Valeant a investi 70 M$ pour moderniser les installations et le transfert de la production de Montréal à Laval.

Sanofi Canada a pour sa part inauguré au début de mai son nouveau siège social canadien à Laval, dans un édifice de cinq étages situé à l’angle de l’Autoroute 15 et du boulevard du Souvenir. La société ouvrira également un nouveau centre de distribution à Kirkland, près de Montréal.

La ville de Québec a aussi son lot d’investissements. L’assureur La Capitale Groupe financier, notamment, a inauguré ce printemps son nouveau siège social, un édifice de 10 étages. Le projet est évalué à 80 M$.

À lire :

Ericsson construira un centre de données à Vaudreuil-Dorion

Cinéma: Framestore créera 200 emplois à Montréal

Deloitte aura sa tour près du Centre Bell

Un nouveau siège social de 190 M$ pour Jean Coutu

À la une

Aidez votre personnel noir à prendre soin de sa santé mentale

Mis à jour il y a 34 minutes | Camille Robillard

LA BOÎTE À EDI. Saviez-vous que vos employés noirs n’utilisent probablement pas vos en santé mentale?

Les salaires des patrons américains grimpent, avec la bénédiction des actionnaires

Mis à jour il y a 25 minutes | AFP

Entre 2017 et 2023, la rémunération médiane d'un dirigeant du S&P 500 a progressé de près de 40%.

Adidas: enquête «approfondie» sur des allégations de corruption en Chine

Il y a 55 minutes | AFP

Une vaste affaire de corruption présumée en Chine est évaluée à plusieurs millions d'euros et implique des employés.