É-U: le communiqué de la Réserve fédérale

Publié le 28/01/2015 à 14:57

É-U: le communiqué de la Réserve fédérale

Publié le 28/01/2015 à 14:57

Par AFP

La présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen. (Photo: Bloomberg)

Voici le texte intégral du communiqué de la Réserve fédérale américaine (Fed) publié mercredi à l'issue d'une réunion de son Comité de politique monétaire (FOMC) entamée la veille à Washington (traduction de l'AFP):

Les informations reçues depuis que le FOMC s'est réuni en décembre suggèrent que l'activité économique a progressé à un rythme solide. Les conditions du marché du travail se sont améliorées avec de forts gains sur l'emploi et un taux de chômage plus faible. Dans l'ensemble, une série d'indicateurs du marché du travail suggèrent que la sous-utilisation des ressources continue de diminuer. Les dépenses des ménages augmentent modérément et le récent déclin des prix de l'énergie a dopé le pouvoir d'achat des ménages. L'investissement des entreprises progresse, tandis que la reprise du secteur immobilier reste lente. L'inflation a baissé encore davantage sous les objectifs à long terme du Comité, reflétant en grande partie des baisses dans les prix de l'énergie. Les mesures de compensation de l'inflation basées sur le marché ont nettement décliné dans les récents mois et les mesures de long terme basées sur des enquêtes sont restées stables.

Conformément à la mission qui lui est fixée par la loi, le Comité cherche à favoriser le plein emploi et la stabilité des prix. Le Comité prévoit qu'avec les mesures d'assouplissement monétaire adéquates, l'activité économique accélèrera à un rythme modéré, avec les conditions du marché du travail qui continuent de se diriger vers les niveaux que le Comité estime conformes à sa double mission. Le Comité continue d'estimer que les risques pesant sur les perspectives de l'activité économique et du marché de l'emploi sont quasiment équilibrés. L'inflation devrait décliner davantage dans le court terme, mais le Comité s'attend à ce que l'inflation augmente graduellement vers les 2% à moyen terme quand le marché du travail s'améliorera davantage et que les effets transitoires des prix de l'énergie et d'autres facteurs se dissiperont. Le Comité continue de surveiller étroitement l'évolution de l'inflation.

Afin de soutenir des progrès continus vers le plein emploi et la stabilité des prix, le Comité a réaffirmé aujourd'hui sa position que le niveau actuel du taux de l'argent au jour le jour entre 0 et 0,25% pour les fonds fédéraux reste approprié. Pour déterminer la durée pendant laquelle ce niveau devra être maintenu, le Comité examinera les progrès - à la fois réalisés et attendus - vers ses objectifs d'emploi maximum et de 2% d'inflation. Cet examen prendra en compte une large palette d'informations, comprenant des mesures des conditions sur le marché du travail, des indicateurs des pressions inflationnistes, des attentes au sujet de l'inflation et des estimations sur les développements financiers et internationaux. En se fondant sur son évaluation actuelle, le Comité juge qu'il peut être patient avant de commencer à normaliser sa politique monétaire. Toutefois, si les informations qui nous parviennent indiquent des progrès plus rapides vers les objectifs d'emploi et d'inflation auxquels le Comité s'attend actuellement, des hausses dans l'objectif des taux pour les fonds fédéraux sont susceptibles d'intervenir plus tôt que ce qui est actuellement attendu. De la même manière, si ces progrès apparaissent plus lents que prévu, les hausses vers cet objectif pourraient intervenir plus tard que ce qui est actuellement attendu. 

Le Comité maintient sa politique actuelle consistant à réinvestir le paiement des titres de dette émis par des organismes de refinancement hypothécaire parapublics dans des titres de dette adossés à des créances immobilières et dans des bons du Trésor lors de ventes aux enchères. Cette politique, en conservant les avoirs à long terme du Comité à des niveaux conséquents, devrait permettre de maintenir des conditions financières accommodantes.

Quand le Comité décidera de mettre fin à sa politique accommodante, il observera une approche équilibrée compatible avec ses objectifs à long terme d'emploi maximum et d'inflation de 2%. Le Comité s'attend actuellement à ce que même après que l'emploi et l'inflation soient à des niveaux proches de ceux requis par son mandat, les conditions économiques puissent, pour un certain temps, requérir que les taux des fonds fédéraux soient laissés à un niveau inférieur à ce que le Comité considère comme normal à long terme.

Ont voté en faveur des mesures de politique monétaire du FOMC: Janet Yellen, présidente; William Dudley, vice-président; Lael Brainard; Charles Evans; Stanley Fischer; Jeffrey Lacker; Dennis Lockhart; Jerome Powell ; Daniel Tarullo et John Williams.

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

21/01/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.