CGI diminue son nombre d'embauches tandis que ses employés lui sont plus fidèles

Publié le 09/11/2022 à 11:39, mis à jour le 09/11/2022 à 18:26

CGI diminue son nombre d'embauches tandis que ses employés lui sont plus fidèles

Publié le 09/11/2022 à 11:39, mis à jour le 09/11/2022 à 18:26

Par La Presse Canadienne

«Nous avons réduit le nombre d’offres d’emplois, juste un brin», confirme mercredi le président et chef de la direction de CGI, George D. Schindler, lors d’une conférence visant à discuter de ses résultats trimestriels. (Photo: La Presse Canadienne)

Après avoir été en mode séduction dans un marché de l’emploi serré, CGI affiche moins de nouveaux postes, tandis que ses employés lui sont plus fidèles.

«Nous avons réduit le nombre d’offres d’emplois, juste un brin, confirme mercredi le président et chef de la direction de CGI, George D. Schindler, lors d’une conférence visant à discuter de ses résultats trimestriels. La raison est que le taux de roulement diminue un petit peu. Notre taux de roulement […] a commencé à diminuer et nous croyons qu’il a atteint un plafond.»

L’année dernière a été marquée par un marché serré de l’emploi dans le secteur des technologies. Des signes d’un ralentissement sont toutefois visibles tandis que des entreprises en démarrage canadiennes, comme Marché Goodfood et Wealthsimple, ont annoncé des mises à pied cette année. Le phénomène se manifeste également aux États-Unis, comme le démontrait mercredi matin la décision de Meta, la société mère de Facebook, de supprimer 11 000 emplois, ou 13% de son effectif.

Dans le cas de CGI, la diminution du nombre de postes affichés n’est pas le signal d’un ralentissement des projets de l’entreprise, a insisté M. Schindler. Le dirigeant a réitéré que moins d’employés quittaient l’entreprise, ce qui diminuait le nombre de candidats à trouver pour un remplacement.

Le nombre de postes affichés à travers le monde par CGI pour les mois de juillet, août et septembre, a diminué de 4% par rapport au trimestre précédent, selon une recension de RBC Marchés des capitaux, publiée au début du mois d’octobre. Ce nombre demeure tout de même 9% plus élevé qu’à la période comparable l’an dernier.

La diminution est plus prononcée au pays, toujours selon RBC Marchés des capitaux. Le nombre de postes canadiens affichés sur le site web de CGI avait diminué 23% par rapport au trimestre précédent et de 29% par rapport à l’an dernier.

Pour contrebalancer la rareté de main-d’œuvre, CGI a misé sur la formation des nouveaux employés, espérant que les investissements portent leurs fruits une fois que les recrues sont en mesure d’effectuer des heures facturables. Le grand patron de CGI a souligné que 20% des embauches étaient constituées de professionnels en début de carrière.

Une demande résiliente

Malgré le ralentissement de l’économie, la demande demeure forte pour l’impartition technologique, affirme M. Schindler. «Quand on parle aux clients, on a l’impression que cette tendance favorable à la digitalisation ne terminera jamais», commente-t-il.

En période d’incertitude économique, les entreprises voient généralement d’un œil favorable les investissements en technologie, qui leur permettent de réduire leurs coûts ou de mieux tirer profit des données qu’elles collectent, a-t-il avancé.

Cette tendance s’est reflétée dans les résultats du quatrième trimestre de son exercice terminé le 30 septembre. Le bénéfice net de l’entreprise a progressé de 4,7% à 362,4 millions de dollars. Les revenus, pour leur part, augmentent de 8% à 3,25 milliards $. La hausse serait de 13,9%, en excluant la variation des devises.

Daniel Chan, de Valeurs mobilières TD, se dit «impressionné» par le carnet de commandes à 3,64 milliards $, qui représente 112% des services facturés. «Les nouveaux contrats représentent 37% du total [qui inclut les nouveaux contrats et les contrats renouvelés], une proportion plus élevée qu’à l’habitude. Nous croyons que ça démontre que la tendance favorable se poursuit.»

Toutefois, le bénéfice dilué par action à 1,56$ est relativement similaire à la prévision moyenne des analystes, qui anticipaient un bénéfice de 1,57 cent.

L’action gagnait 86 cents mercredi après-midi, soit 0,79%, pour se négocier à 109,17$ à la Bourse de Toronto.

Sur le même sujet

1er trimestre de CGI: hausse en un an des bénéfices et des revenus

Mis à jour à 18:01 | La Presse Canadienne

Grâce à ses résultats encourageants, CGI se positionne pour de nouvelles acquisitions.

CGI continue à recruter malgré une accalmie du marché de l’emploi

Les efforts de recrutement de CGI se sont toutefois modérés en Amérique du Nord au quatrième trimestre.

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert après la modeste hausse des taux de la Fed

Mis à jour à 17:01 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère baisse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 16:59 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller : BRP, TVA et General Motors

Que faire avec les titres de BRP, Groupe TVA et General Motors?