BRP relève ses prévisions après un bon deuxième trimestre

Publié le 14/09/2022 à 14:44, mis à jour le 14/09/2022 à 18:12

BRP relève ses prévisions après un bon deuxième trimestre

Publié le 14/09/2022 à 14:44, mis à jour le 14/09/2022 à 18:12

Par La Presse Canadienne

BRP a dit avoir enregistré un niveau élevé de demande pour ses produits au deuxième trimestre. (Photo: La Presse Canadienne)

Valcourt — BRP, le constructeur des motoneiges Ski-Doo et des motomarines Sea-Doo, a relevé ses prévisions après avoir affiché mercredi un bénéfice de 237,7 millions de dollars (M$) pour son deuxième trimestre et qu’une augmentation de 28% de ses ventes par rapport à l’an dernier, ce qui a fait grimper le cours de ses actions de plus de 9%.

«Nous avons enregistré des résultats records au deuxième trimestre tout en continuant de faire progresser nos initiatives stratégiques», a affirmé dans un communiqué le chef de la direction de BRP, José Boisjoli.

«Alors que s’amorce le second semestre, la demande pour nos produits demeure forte dans l’ensemble de notre portefeuille de produits et de nos marchés. Grâce à l’amélioration actuelle de la chaîne d’approvisionnement et à notre capacité de production additionnelle, nous sommes dans une position favorable pour nous attendre à réaliser un second semestre record.»

BRP a réalisé un bénéfice de 2,94$ par action pour le trimestre clos le 31 juillet, ce qui se comparait à un bénéfice de 212,9M$, ou 2,46$ par action, pour la même période un an plus tôt.

Ses revenus ont totalisé 2,44 milliards de dollars (G$) comparativement à 1,90G$ au même trimestre l’an dernier.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice normalisé s’est élevé à 2,94$ par action, comparativement à un bénéfice normalisé de 2,89$ par action il y a un an.

Dans ses perspectives, BRP a déclaré s’attendre maintenant à ce que les revenus de son exercice complet augmentent d’entre 26% et 31% par rapport à ceux de son exercice précédent. Ses prévisions antérieures visaient une croissance d’entre 24% et 29%.

BRP a en outre relevé ses prévisions de bénéfice normalisé par action pour son exercice entre 11,30$ et 11,65$, en hausse par rapport aux prévisions précédentes, qui visaient un tel bénéfice d’entre 11,00$ et 11,35$.

«Assez optimiste» pour la chaîne d’approvisionnement

La société a dit avoir enregistré un niveau élevé de demande pour ses produits au deuxième trimestre, alors qu’elle continuait de faire face aux perturbations liées à la chaîne d’approvisionnement et à un environnement de plus en plus inflationniste.

Les perturbations liées à la chaîne d’approvisionnement ont entraîné une augmentation du nombre de produits presque finis en attente de composants manquants, mais BRP a expliqué qu’elle était en mesure d’optimiser l’expédition des composants manquants à son réseau de concessionnaires, ce qui a permis d’obtenir un taux de conversion élevé d’unités essentiellement achevées disponibles pour la vente au détail.

En outre, les défis de la chaîne d’approvisionnement ont eu un impact sur les ventes au détail nord-américaines de produits de sports motorisés, qui ont diminué de 14% au plus récent trimestre, par rapport à la même période l’année dernière.

Lors de la conférence téléphonique avec des analystes au sujet de ses résultats, la société s’est dite «assez optimiste» quant au portrait de la chaîne d’approvisionnement pour le reste de l’année, notant qu’elle a vu moins de cas de perturbations.

Lors de la conférence, la société a également évoqué la cyberattaque dont elle a été victime le mois dernier, qui a forcé une interruption de ses activités.

À la suite de l’attaque, la société a indiqué que même si les informations personnelles de ses clients n’avaient pas été compromises, celles des employés l’avaient été. Les pirates ont notamment eu accès aux informations d’identification des travailleurs qui utilisaient les ordinateurs de BRP à des fins personnelles.

Lors de la conférence téléphonique, M. Boisjoli a indiqué que l’entreprise avait été en mesure de «contenir la situation et de limiter son impact», mais a ajouté que cela avait entraîné des retards dans la livraison des produits aux clients.

«Nous prévoyons de rattraper la perte de ventes tout au long du second semestre de l’année», a-t-il affirmé.

BRP a précisé que l’enquête sur la cyberattaque suivait son cours.

L’action de BRP a pris mercredi 8,11$, soit 9,1%, à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 97,60$.

Sur le même sujet

À surveiller: BRP, Canadien National et Banque Royale

Que faire avec les titres de BRP, Canadien National et Banque Royale? Voici quelques recommandations d'analystes.

À surveiller: Dollarama, BRP et Banque Scotia

29/11/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Dollarama, BRP et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Titres en action: AltaGas

Mis à jour il y a 32 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Leader, soyez engagé(e)s!

BLOGUE INVITÉ. Certaines personnes cultivent un peu trop la pensée magique.

Bourse: les marchés boursiers nord-américains retraitaient en fin de matinée

Mis à jour il y a 56 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto en baisse de 190 points à midi.