Titres en action: CAE, Amazon, JetBlue...

Publié le 10/02/2020 à 06:54

Titres en action: CAE, Amazon, JetBlue...

Publié le 10/02/2020 à 06:54

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

CAE(CAE, 41,48$) a vu son bénéfice net progresser d'environ 25 % à son plus récent trimestre, ses revenus ayant progressé dans ses secteurs de l'aviation civile, de la défense et des soins de santé. La société spécialisée dans l'équipement de formation de haute technologie a vu son profit net atteindre 99,8 millions $, soit 37 cents par action, au cours de son troisième trimestre clos le 31 décembre. Cela se comparait à un profit de 79,5 millions $, ou 29 cents par action, pour la même période un an plus tôt. Les revenus se sont établis à 923,5 millions $, en hausse par rapport à ceux de 816,3 millions $ du troisième trimestre de l'exercice précédent. Les analystes s'attendaient en moyenne à un chiffre d'affaires de 941 millions $ et à un bénéfice net de 92,4 millions $, ou 36 cents par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv. CAE a dit avoir vendu un total de 44 simulateurs de vol depuis le début de l'exercice en cours, dont six pour le Boeing 737 Max en janvier. La valeur de son carnet de commandes pour le secteur de l'aviation civile atteignait 5,3 milliards $ à la fin du trimestre, un sommet record pour cette division, a-t-elle précisé. «Notre performance est surtout attribuable au secteur civil, dont le résultat opérationnel s'est accru de 42 %, et (...) à nos solutions de formation innovatrices et complètes, qui ont poursuivi leur lancée», a affirmé dans un communiqué le président et chef de la direction de CAE, Marc Parent. La division de l'aviation civile a enregistré des revenus de 558,1 millions $ au plus récent trimestre, représentant 60 % du chiffre d'affaires total de l'entreprise. CAE a par ailleurs réitéré ses prévisions pour l'exercice en cours, lesquelles visent une croissance annuelle de près de 30 % pour le résultat opérationnel de son secteur de l'aviation civile. La société dit s'attendre à une croissance «modeste» pour celui de son secteur de la défense, tandis que sa division de la santé devrait voir son résultat opérationnel progresser d'au moins 10 %. Par ailleurs, le conseil de l'entreprise a autorisé le versement d'un dividende de 11 cents par action, le 31 mars, aux actionnaires inscrits en date du 13 mars.

L'américain Amazon(AMZN, 2079,28$US) et le japonais Sony ont annoncé lundi qu'ils renonçaient à participer fin février au salon mondial du mobile (MWC) de Barcelone, grand-messe annuelle du secteur, en raison des craintes liées au nouveau coronavirus. Ces désistements s'ajoutent à ceux d'autres poids-lourds comme l'équipementier télécoms suédois Ericsson et le groupe électronique sud-coréen LG. «En raison de l'apparition de l'épidémie et des inquiétudes persistantes liées au nouveau coronavirus, Amazon s'abstiendra d'exposer et de participer au Mobile World Congress 2020, programmé du 24 au 27 février à Barcelone», a indiqué le groupe dans un bref communiqué transmis lundi à l'AFP. «Étant donné que nous accordons une importance primordiale à la sécurité et au bien-être de nos clients, partenaires, médias et employés, nous avons pris la difficile décision de nous retirer (...) du MWC 2020», a pour sa part expliqué Sony dans un communiqué mis en ligne lundi. La conférence de presse prévue lundi 24 février pour présenter les nouveaux produits du groupe japonais aura néanmoins lieu, via internet, précise Sony. Dimanche, les organisateurs du salon ont annoncé un renforcement des mesures de sécurité pour tenter d'apaiser les inquiétudes.

Près de 20 ans après le premier vol de JetBlue Airways(JBLU, 19,94$US), le fondateur du transporteur basé à New York a déposé une demande auprès du ministère des Transports pour exploiter une nouvelle compagnie aérienne baptisée Breeze Airways, rapporte la presse américaine. Les avions de ce nouveau transporteur pourraient «voler dès la fin de cette année», a déclaré David Neeleman à la chaîne américaine CNBC. Ce nouveau transporteur américain, axé sur le segment des loisirs, commencerait par fournir un service aux Etats-Unis avec des avions Embraer 195 d'occasion sous-loués à une autre compagnie aérienne que M. Neeleman a fondée, la Brésilienne Azul. Breeze, positionné comme compagnies à bas prix (Low Cost), pourrait ensuite exploiter les Airbus A220 commandés par la maison mère dont les livraisons doivent démarrer en avril 2021. Breeze ambitionne de devenir «la plus belle compagnie aérienne du monde» et se concentrera sur les villes de taille moyenne «abandonnées par notre réseau de transport aérien actuel», a indiqué la direction du groupe JetBlue dans le dossier déposé vendredi auprès du ministère des transports, selon plusieurs médias américains.

À la une

Et si François Legault s'inspirait de l'autre modèle allemand?

ANALYSE. L'Allemagne a non seulement un secteur manufacturier très dynamique, mais aussi un mode de scrutin exemplaire.

Le PQ fait peu de cas de la perte de l’appui éditorial du journal «Le Devoir»

Mis à jour à 12:08 | La Presse Canadienne

S’il a perdu le soutien du quotidien, Paul St-Pierre Plamondon espère convaincre les indécis.

Nadeau-Dubois invite à «une grande jase politique» pour convaincre les indécis

Mis à jour à 12:04 | La Presse Canadienne

«Là c'est important de parler à vos parents, grands-parents, de leur dire ce qui vous inquiète pour l'avenir.»