Atos rejette une offre de rachat de sa branche Evidian, valorisée 4,2 milliards d'euros

Publié le 29/09/2022 à 13:48

Atos rejette une offre de rachat de sa branche Evidian, valorisée 4,2 milliards d'euros

Publié le 29/09/2022 à 13:48

Par AFP

L'action Atos avait grimpé fortement jeudi en fin de séance sur fond de rumeurs sur cette opération, clôturant à 8,65 euros, soit une hausse de 10,64%. (Photo: Getty Images)

Paris — Le conseil d'administration du géant informatique français Atos (ATO.PA) a rejeté «à l'unanimité» une offre de rachat de sa branche Evidian valorisant celle-ci à 4,2 milliards d'euros, a annoncé jeudi l'entreprise.

Cette offre «non sollicitée» qui émane du groupe français de conseil informatique OnePoint associé au fonds d'investissement ICG, «n'est pas dans l'intérêt de la société et de ses parties prenantes», selon un communiqué d'Atos.

L'action Atos avait grimpé fortement jeudi en fin de séance sur fond de rumeurs sur cette opération, clôturant à 8,65 euros, soit une hausse de 10,64%.

Le groupe français n'a cessé de dégringoler en Bourse depuis des mois, victime de résultats économiques médiocres, à rebours de la tendance des marchés du numérique, et d'un manque de confiance des investisseurs dans la capacité du groupe à redresser la barre.

Rodolphe Belmer, arrivé au poste de directeur général en janvier pour redresser l'entreprise, a créé la surprise mi-juin en annonçant à la fois son départ, et un plan stratégique prévoyant la scission d'Atos en deux entités.

La première société doit regrouper les activités historiques d'Atos, en perte de vitesse, mais représentant toujours un volume d'affaires important.

La deuxième entité, Evidian, doit regrouper toutes les activités à forte croissance: conseil en numérisation, cybersécurité, serveurs haute performance et supercalculateur. C'est cette entité que Onepoint et ICG proposent de racheter.

Sur le même sujet

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.