Amazon vient-elle de sauver Sears?

Publié le 20/07/2017 à 11:38

Amazon vient-elle de sauver Sears?

Publié le 20/07/2017 à 11:38

Par Yannick Clérouin

Photo: 123rf.com

Si vous ne pouvez pas battre votre ennemi, faites équipe avec lui. Traduction libre de l’expression consacrée qui illustre bien ce que le détaillant en difficulté Sears Holdings(SHLD, 10,18$US) vient d’annoncer jeudi.

La société contrôlée par le financier Eddie Lampert va commencer à vendre des appareils électroménagers Kenmore sur le site d’Amazon(AMZN, 1030,30$US). Oui oui, Amazon, celle-là même qui a causé de lourds dégâts chez Sears.

Non seulement Sears offrira-t-elle ses appareils chez sa rivale, mais les laveuses et sécheuses connectées Kenmore pourront interagir avec Alexa, l’assistant numérique personnel d’Amazon.

Le créneau de la maison connectée est celui qui connaît la plus forte croissance dans le secteur de l’électronique en ce moment. Les chefs de file de la techno, Amazon, mais aussi Apple et Google, multiplient les offensives dans ce créneau. Nous rapportions il y a quelques jours qu’Amazon a discrètement bâti une équipe de techniciens en électronique afin d’offrir un service d’assistance aux clients désireux de mettre en place un système de maison intelligente pour contrôler éclairage, chauffage ou climatisation.

La direction de Sears souligne dans un communiqué qu’il s’agit de la plus importante entente de distribution de la marque Kenmore.

Initialement, Sears vendra sur Amazon des climatiseurs connectés. Elle prévoit toutefois élargir la distribution sur Amazon à l’ensemble de ses électroménagers.

«Nous cherchons continuellement des occasions d’améliorer la portée de nos marques iconiques à davantage de consommateurs et de tirer une plus grande valeur ajoutée de nos actifs», a dit Eddie Lampert, président du conseil d’administration et chef de la direction de Sears Holdings.

Les termes financiers de l’entente n’ont pas été dévoilés.

Sears grimpe, Home Depot et Lowes chutent

L’annonce soulève le titre de Sears, en hausse de plus de 12% peu avant la mi-séance jeudi. L’action a pris jusqu’à 20% en cours de matinée. Le site financier 24/7 Wall Street va jusqu’à se demander si cette entente avec Amazon sauvera Sears.

Graphique boursier

Le détaillant autrefois emblématique est en pleine restructuration au Canada et ne sera plus l'ombre de lui-même une fois le processus complété. Au sud de la frontière, Sears a pris les grands moyens ces derniers mois pour éviter de sombrer, avec notamment la vente de sa marque d'outils Craftsman.

Comme je l'écrivais dans une chronique en mai dernier, le PDG de Sears a tiré à boulets rouges sur les commentateurs qui ont évoqué la mort prochaine de son entreprise. «La dernière année sera reconnue comme une des plus difficiles de l'histoire pour les détaillants de briques et de mortier, et notre entreprise a été une des plus touchées par ces vents contraires», avait-il écrit dans un message aux investisseurs. Le principal actionnaire de l'entreprise avait toutefois promis de continuer à se battre farouchement pour redonner un élan à ses deux enseignes jadis emblématiques, Sears et Kmart.

L'entente conclue avec Amazon semble être une démonstration des efforts de M. Lampert. Il est cependant encore trop tôt pour avancer que cette transaction changera complètement la donne pour Sears.

Cela dit, ce qui est bon pour Sears, l'est moins pour ses rivales actives dans le marché de l'électroménager. Du moins, aux yeux des investisseurs. Les titres d’importants distributeurs d’électroménagers Home Depot(HD, 146,48$US) et Lowe's(L, 72,24$US)–qui mènent d’ailleurs d’importantes campagnes publicitaires au Québec en ce moment pour profiter des déboires de Sears Canada– chutent de respectivement 5% et 6%.

À la une

Le Canada dit non à la 5G de Huawei

19/05/2022 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Ottawa annonce qu’il bannira la technologie de télécommunications 5G de la chinoise Huawei au Canada.

Bourse: inquiète pour la croissance, Wall Street ne parvient pas à stopper sa baisse

Mis à jour le 19/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse, mais les grands indices américains reculent.

Titres en action: Canada Goose, Héroux-Devtek, Lightspeed

Mis à jour le 19/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.