Alimentation Couche-Tard annonce une baisse de son chiffre d’affaires

Publié le 06/09/2023 à 18:26

Alimentation Couche-Tard annonce une baisse de son chiffre d’affaires

Publié le 06/09/2023 à 18:26

Par La Presse Canadienne

Alimentation Couche-Tard affirme que son acquisition de plus de 2000 stations-service du géant pétrolier français TotalEnergies SE devrait être conclue avant la fin de 2023. (Photo: La Presse Canadienne)

Laval — Le bénéfice net d’Alimentation Couche-Tard pour le premier trimestre de son exercice financier a été de 834,1 millions de dollars (M$ US), en baisse par rapport aux 872,4M$ US enregistrés un an plus tôt.

L’exploitant de dépanneurs établi à Laval, mais qui publie ses résultats en dollars américains, indique que ses revenus se sont élevés à 15,6 milliards de dollars (G$ US), en diminution de 16,3% par rapport à l’année précédente, en partie à cause de la baisse des prix du carburant.

Le total des revenus tirés des marchandises et services pour la période de 12 semaines terminée le 23 juillet s’est chiffré à 4,3G$ US, en hausse de 5% par rapport à l’année précédente.

Le bénéfice par action s’est établi à 85 cents US, soit le même montant qu’il y a un an.

Brian Hannasch, président et chef de la direction de Couche-Tard, souligne que les activités canadiennes ont été les plus performantes, tant dans le domaine de l’accommodation que dans celui du carburant.

L’entreprise affirme que son acquisition de plus de 2000 stations-service du géant pétrolier français TotalEnergies SE devrait être conclue avant la fin de 2023.

Sur le même sujet

Couche Tard a finalisé l'acquisition de certains actifs européens de TotalEnergies

Mis à jour le 04/01/2024 | La Presse Canadienne

Elle concerne plus de 2000 stations-service, dont un peu plus de la moitié se trouvent en Allemagne.

À surveiller: Couche-Tard, BlackBerry et Dollarama

22/12/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Couche-Tard, BlackBerry et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.