Les réserves de brut américaines baissent moins que prévu

Publié le 03/02/2021 à 11:46

Les réserves de brut américaines baissent moins que prévu

Publié le 03/02/2021 à 11:46

Par AFP

(Photo: 123RF)

Les réserves de pétrole brut aux États-Unis ont reculé moins fortement que prévu la semaine dernière tandis que celles d’essence ont nettement gonflé face à une demande morose, selon un rapport de l’Agence américaine d’Information sur l’Énergie (EIA) diffusé mercredi. 

Les stocks commerciaux de brut dans le pays ont diminué de 1 million de barils (MB) lors de la semaine s’achevant le 27 janvier, s’établissant à 475,7 MB, là où les analystes avaient tablé sur une baisse médiane de 2,3 millions de barils (MB). 

Ils avaient chuté de 9,9 MB la semaine précédente. 

Les réserves d’essence ont, elles, progressé de 4,5 MB, soit bien plus que la hausse de 1,5 MB attendu. 

Celles de produits distillés (fioul et gaz de chauffage), qui sont également un baromètre de l’activité industrielle, se sont stabilisées alors que les spécialistes anticipaient une légère baisse de 500 000 barils. 

Les réserves conservées dans les cuves de Cushing dans l’Oklahoma (centre sud), où est stocké le pétrole WTI coté à New York, ont reculé de 1,5 million de barils à 48,7 millions.

Les cours du brut se sont légèrement repliés après la diffusion du rapport avant de reprendre leur forte progression. Le contrat sur le baril de WTI pour livraison en mars avançait de 2,47 % à 56,11 dollars vers 11H00.

Sur la période, les exportations de brut américain ont légèrement accéléré, de 128 000 barils par jour à 3,38 millions de barils par jour (mbj). Les importations ont, parallèlement, fortement progressé, de 1,44 million de barils à 6,51 mbj.

La production de brut est restée stable à 10,9 mbj.

Les raffineries américaines ont un peu accéléré leur cadence, fonctionnant à 82,3 % de leurs capacités contre 81,7 % il y a une semaine.

La demande a reculé à court terme: le total des produits pétroliers distribués la semaine dernière est descendu à 18 528 mbj au lieu de 19 681 mbj la semaine d’avant.

Sur quatre semaines, la demande qui s’évalue à 19,4 mbj reste en retrait de 4,3 % par rapport à la même période l’année dernière, avant l’apparition du Covid-19.

 

À la une

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

Wall Street attend mardi son premier fonds indiciel indexé sur le bitcoin

Il y a 35 minutes | AFP

Le fonds indiciel (ETF) de ProShares, qui suivra le marché à terme du bitcoin, commencera à se négocier mardi.

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.