Un analyste d'images par satellite tourne autour de Wall Street

Publié le 07/07/2021 à 10:36

Un analyste d'images par satellite tourne autour de Wall Street

Publié le 07/07/2021 à 10:36

Par AFP
Un satellite dans l'espace

Planet prévoit de récupérer 345 M$ à l’occasion de cette transaction qui devrait intervenir d’ici la fin de l'année. (Photo: NASA pour Unsplash)

Planet, une société américaine qui prend des images par satellites et les analyse, a annoncé mercredi son intention d’entrer à la Bourse de New York dans une opération la valorisant environ 2,8 milliards de dollars. 

Elle prévoit de récupérer 345 millions de dollars à l’occasion de cette transaction qui devrait intervenir d’ici la fin de l’année, ainsi que 200 millions de dollars de la part de fonds gérés par BlackRock et d’autres investisseurs, dont Google.

Créée en 2010 par trois scientifiques de la NASA, Planet conçoit, construit et gère une flotte d’environ 200 satellites qui génèrent plus de 3 millions d’images par jour. 

Elle les vend à plus de 600 clients: des compagnies spécialisées dans l’agriculture, la sylviculture, les renseignements, l’éducation ou la finance ainsi qu’à des agences gouvernementales. 

« Nous avons cet énorme nouvel ensemble de données — une image de l’ensemble de la planète chaque jour — que nous proposons sur un terminal de type Bloomberg », explique le co-fondateur et directeur général de la société, Will Marshall, dans un communiqué.

« Alors que le monde évolue vers une économie plus durable et que de plus en plus d’entreprises et de gouvernements se fixent des objectifs de durabilité et des critères ESG (environnement, social et gouvernance), mesurer est la première étape pour atteindre ces objectifs », souligne-t-il. Les données quotidiennes de Planet peuvent aider « à faire cette transition », ajoute-t-il.

Le chiffre d’affaires de la société s’est élevé à plus de 100 millions de dollars lors des douze mois se terminant fin janvier.

Pour faire ses premiers pas à la Bourse, le groupe va fusionner avec la société d’acquisition à vocation spécifique (Spac, en anglais) dMY Technology Group.

Cet instrument financier très en vogue permet à une société déjà cotée de lever des fonds pour préparer l’introduction boursière d’une autre entreprise.

Une fois à Wall Street, Planet s’échangera sous le symbole PL sur le New York Stock Exchance. 

 

Sur le même sujet

Le piège des premiers appels publics à l'épargne

06/08/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les Québécois qui veulent miser sur les entreprises qui entrent en Bourse feraient mieux d'y penser à deux fois.

Robinhood fait ses premiers pas à Wall Street

Mis à jour le 29/07/2021 | AFP

L'application de courtage boursier est valorisée à environ 32 milliards de dollars.

À la une

Ces quatre doctrines géopolitiques touchent les entreprises

16/10/2021 | François Normand

ANALYSE. De la Russie à la Chine et passant par la Turquie, ces doctrines influencent votre environnement d'affaires.

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.