Titres en action: Stingray, Corus, Knorr-Bremse, Sanofi, SoftBank Group...

Publié le 29/06/2021 à 07:14, mis à jour le 29/06/2021 à 18:04

Titres en action: Stingray, Corus, Knorr-Bremse, Sanofi, SoftBank Group...

Publié le 29/06/2021 à 07:14, mis à jour le 29/06/2021 à 18:04

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Groupe Stingray (RAY.A, 8,05$) Les résultats du diffuseur Corus Entertainment semblent avoir un effet d’entraînement sur le Groupe Stingray dont l’action a touché un sommet annuel de 8,15$ en cours de séance, portant à 18% son regain depuis le 3 juin. Les résultats du troisième trimestre du télédiffuseur Corus de Toronto révèlent que les revenus de la radio ont bondi de 32% à 23,2 millions de dollars, ce qui est de bon augure pour Stingray dont les stations de radio lui procurent 39% des revenus. Le distributeur de musique avait déjà indiqué que les revenus publicitaires avaient rebondi de 90% en avril et en mai par rapport aux mêmes mois pandémiques un an plus tôt. «En ce sens, la reprise généralisée des revenus publicitaires de Corus est un bon indicateur pour les perspectives de Stingray», explique Kevin Krishnaratne, de la Financière Banque Nationale.

 

Corus Entertainment (CJR.B, 6,29 $)  a affiché mardi un profit de 40,7 millions $ pour son plus récent trimestre, alors que ses revenus ont grimpé de 15 % par rapport à la même période un an plus tôt. Le groupe médiatique de Toronto a précisé que son bénéfice par action s'était chiffré à 19 cents pour le trimestre clos le 31 mai, qui était le troisième de son exercice. En comparaison, Corus avait réalisé une perte de 752,3 millions $, soit 3,61 $ par action, au cours de la même période l'an dernier, alors qu'elle avait enregistré des charges de licence de diffusion et d'amortissement totalisant 786,8 millions $. Les revenus trimestriels se sont chiffrés à 403 millions $, en hausse par rapport à ceux de 349 millions $ de la même période l'an dernier. Les revenus du segment de la télévision ont grimpé à 379,8 millions $, par rapport à ceux de 331,3 millions $ un an plus tôt, soutenus par une hausse des revenus publicitaires. Les revenus de la radio ont pour leur part grimpé à 23,2 millions $, alors qu'ils avaient été de 17,6 millions $ lors du troisième trimestre de l'an dernier. Corus Entertainment est le propriétaire du réseau de télévision Global, de chaînes spécialisées comme HGTV Canada, de stations de radios locales et de studios de production de contenu.

 

Le fabricant allemand de freins pour camions et trains Knorr-Bremse, (KBX, 103,40€) un des leaders mondiaux du marché, a confirmé mardi son intérêt pour reprendre la majorité du capital de l’équipementier automobile Hella (HLE, 59,08€), une opération en milliards qui servirait à étendre ses activités. Le groupe munichois a signalé un « intérêt fondamental dans l’éventuelle acquisition d’environ 60 % des actions de Hella auprès des membres de la famille fondatrice », selon un communiqué ad hoc. La cible, spécialisée dans la fabrication de dispositifs d’éclairage et de composants électroniques, est valorisée en tout 6,3 milliards d’euros au cours actuel. Knorr-Bremse pourrait donc débourser environ 3,9 milliards d’euros pour parvenir à ses fins. Les pourparlers sont toutefois « à un stade très précoce » et ne préjugent pas d’un aboutissement à une transaction, a-t-il été ajouté. À la Bourse de Francfort, l’action de Hella, cotée à l’indice MDax des valeurs moyennes, grimpait dans la foulée de 9 % à 61,90 euros, son plus haut historique, avant de voir sa hausse ramenée à environ 4 %. 

 

Plus de deux milliards d’euros pour se positionner dans l’ARN messager : le laboratoire Sanofi (SAN, 88,67$) va investir massivement dans cette technologie innovante, qui a fait ses preuves de façon magistrale avec les premiers vaccins contre la COVID-19. Le géant français a annoncé, mardi, qu’il allait consacrer 400 millions d’euros par an, d’ici à 2025 au moins, dans la recherche sur de nouveaux vaccins à ARN messager, des investissements qui devraient se poursuivre au-delà de cette période, explique-t-il. Objectif affiché : mettre au point une nouvelle génération de vaccins, avec au moins six « candidats » en essais cliniques d’ici à 2025. Ces vaccins seront ciblés sur des maladies infectieuses, mais le laboratoire reste discret sur ses ambitions exactes. 

 

Le titre SoftBank Group (9984, 7755 yens) a chuté de 2,14%, après qu'une porte-parole du groupe a confirmé mardi à l'AFP que le groupe réduit les effectifs dans sa filiale SoftBank Robotics, y compris en France, et que la production de son robot humanoïde Pepper, ancienne mascotte du groupe, a été "suspendue" depuis août 2020 du fait de stocks suffisants par rapport à la demande.

 

Un juge américain a infligé un revers aux autorités du pays qui accusaient Facebook (FB, 355,64 $US) de pratiques anticoncurrentielles en rejetant lundi des plaintes déposées fin 2020, faisant grimper le réseau social au-dessus des 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière pour la première fois. L’autorité américaine de la concurrence (FTC) et les procureurs représentant 48 États et territoires estimaient que Facebook abusait de sa position dominante et de ses coffres bien remplis pour évincer la concurrence, et demandaient notamment à la justice de forcer l’entreprise à se séparer d’Instagram et WhatsApp. Mais selon le juge James Boasberg, « la FTC n’est pas parvenue à présenter suffisamment de faits pour établir de manière plausible » que le groupe disposait vraiment d’un pouvoir monopolistique sur les réseaux sociaux. Après avoir bondi hier, son titre continuait de grimper dans les échanges électroniques avant l'ouverture.

Sur le même sujet

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

12:09 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

12:09 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.