Titres en action: Molson Coors, Shopify, CAE, Bombardier, Caterpillar, ...

Publié le 28/10/2021 à 09:32, mis à jour le 28/10/2021 à 13:56

Titres en action: Molson Coors, Shopify, CAE, Bombardier, Caterpillar, ...

Publié le 28/10/2021 à 09:32, mis à jour le 28/10/2021 à 13:56

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le brasseur Molson Coors (TAP, 43,29 $US) a affiché jeudi un bénéfice et des revenus en hausse pour son troisième trimestre, grâce à une augmentation des prix de ses produits, à l’équilibre favorable de sa gamme de produits et à la réouverture des bars et salles de spectacles où sont vendues ses boissons. La société établie au Colorado et à Montréal a réalisé un bénéfice net de 453 millions $ US, ou 2,08 $ US par action, pour son trimestre clos le 30 septembre, en hausse de 32,1 % par rapport à celui de 342,8 millions $ US, ou 1,58 $ US par action, de la même période l’an dernier. Le bénéfice sous-jacent du plus récent trimestre s’est établi à 380,5 millions $ US, ou 1,75 $ US par action, comparativement à celui de 350,8 millions $ US, ou 1,62 $ US par action, du troisième trimestre de 2020. Les revenus trimestriels de Molson Coors ont progressé de 2,5 % à 2,82 milliards $ US, alors qu’ils avaient été de 2,75 milliards $ US un an plus tôt.

Shopify (SHOP, 1 445 $US) a affiché jeudi un bénéfice du troisième trimestre de près de 1,15 milliard $ US, gonflé par un profit non réalisé sur ses placements en titres de capitaux propres, tandis que ses revenus ont progressé de 46% par rapport à la même période l'an dernier. La société de commerce électronique a réalisé un profit par action de 9 $ US pour son trimestre clos le 30 septembre, en tenant compte du profit non réalisé de 1,34 milliard $ US. Ce résultat se comparait à un bénéfice de 191,1 millions $ US, ou 1,54 $ US par action, pour le même trimestre l'an dernier. Sur une base ajustée, Shopify a indiqué avoir touché un profit de 102,8 millions $ US, soit 81 cents US par action, pour son plus récent trimestre, en baisse par rapport à un profit ajusté de 140,8 millions $ US, ou 1,13 $ US par action, pour la même période l'an dernier. Les revenus trimestriels ont totalisé 1,12 milliard $ US, en hausse par rapport à ceux de 767,4 millions $ US du même trimestre un an plus tôt. Les revenus tirés des solutions par abonnement se sont chiffrés à 336,2 millions $ US, en hausse par rapport à ceux de 245,3 millions $ US de l'an dernier, tandis que les revenus des solutions aux marchands ont atteint 787,5 millions $ US, comparativement à 522,1 millions $ US au troisième trimestre de l'an dernier.

CAE (CAE, 30,07 $US) a signé une entente qui la verra faire l’acquisition de la division d’exploitation aérienne AirCentre de Sabre pour 392,5 millions $ US. L’entreprise montréalaise estime que la transaction lui permettra d’étendre davantage sa portée auprès de sa clientèle au-delà de la formation des pilotes. Les activités de la division AirCentre de Sabre incluent des logiciels utilisés par les compagnies aériennes pour aider à la gestion des équipages et des vols, ainsi qu’à l’optimisation de l’utilisation des avions et de la gestion des aéroports. La division compte plus de 150 compagnies aériennes clientes. En vertu de l’entente, les quelque 500 employés d’AirCentre situés dans 13 pays se joindront à CAE. L’accord devrait être finalisé au premier trimestre de l’année prochaine, sous réserve des conditions habituelles et des approbations réglementaires. 

Bombardier (BBD-B.TO, 2,15 $) a déclaré une perte de 377 millions $ US au troisième trimestre comparativement à un bénéfice de 192 millions $ US il y a un an. Le constructeur d’avions d’affaires, qui tient ses livres en dollars américains, a déclaré que la perte s’élevait à 16 cents par action diluée pour le trimestre clos le 30 septembre, comparativement à un bénéfice de cinq cents par action diluée au même trimestre de l’année dernière. Sur une base ajustée, Bombardier affirme avoir perdu quatre cents par action diluée au cours de son plus récent trimestre, comparativement à une perte ajustée de neuf cents par action un an plus tôt. Les revenus ont totalisé près de 1,45 milliard $ US, contre près de 1,41 milliard $ US au troisième trimestre de 2020. Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte ajustée de cinq cents par action et à 1,37 milliard $ de revenus pour le trimestre, selon la société de données sur les marchés financiers Refinitiv. Le mois dernier, Bombardier a annoncé une commande ferme de 20 de ses nouveaux avions Challenger 3500, sa plus grosse commande d’avions d’affaires de l’année.

Le groupe américain Caterpillar (CAT, 200,67 $US), spécialisé dans la fabrication d'engins, d'équipement et de matériels de chantier, a vu son profit trimestriel grimper jeudi, porté par la forte demande dans le secteur de la construction. Le groupe de Deerfield (Illinois) a réalisé un bénéfice opérationnel de 1,67 milliard de dollars américains de juillet à septembre, soit une hausse de 69% en un an. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la référence à Wall Street le bénéfice est de 2,66 $US, au-dessus des attentes du marché (2,20 $US). Le chiffre d'affaires a en effet augmenté aussi bien dans le secteur des industries de la construction (+30%), quand dans celui des industries des ressources (+32%) et celui de l'énergie et des transports (+22%). De l'Amérique du Nord (+28%) à l'Asie-Pacifique (+8) en passant par l'Amérique latine (+72%) et la région Europe, Afrique, Moyen-Orient (+23%), les revenus ont progressé dans l'ensemble des zones où Caterpillar est présent. Son chiffre d'affaires global sur le trimestre, 12,4 G$ US, est en revanche légèrement inférieur aux anticipations des analystes qui l'avaient estimé à 12,48 milliards.

La première banque russe, Sberbank (SBRCY, 21,06 $US), a annoncé jeudi un bénéfice net record sur les 9 premiers mois de 2021, porté par une croissance «dans tous les secteurs-clés», notamment les prêts à la consommation. Sur les neuf premiers mois de 2021, le groupe public a dégagé un bénéfice net de 978 milliards de roubles, soit 11,9 milliards d'euros au taux actuel. Le bénéfice net lors des trois premiers trimestres est en hausse de 75,1% sur un an, a précisé Sberbank. Les prêts à la consommation ont progressé de 6,5% au troisième trimestre, alors que le pouvoir d'achat des Russes, en déclin depuis des années, a encore été érodé par la pandémie, l'inflation en hausse et la chute du cours du rouble. Les revenus tirés des intérêts sur les emprunts ont ainsi augmenté de 14,2% sur un an, à 469,6 milliards de roubles. Grâce à ces excellents résultats, la banque a indiqué relever ses prévisions de rendement de capitaux propres à plus de 23% cette année.

Sur le même sujet

La Banque de France et la BCE «feront ce qu'il faut» pour ramener l'inflation autour de 2%

12/01/2022 | AFP

La hausse des prix à la consommation a atteint 5% sur un an au mois de décembre dans la zone euro.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Saputo et BCE

22/12/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Saputo et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial