Titres en action: Blackstone, Rolls-Royce, Evergrande

Publié le 27/09/2021 à 13:39, mis à jour le 27/09/2021 à 13:43

Titres en action: Blackstone, Rolls-Royce, Evergrande

Publié le 27/09/2021 à 13:39, mis à jour le 27/09/2021 à 13:43

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le fonds d'investissement américain Blackstone (BX, 122,28 $US) a annoncé lundi la vente de son casino et hôtel The Cosmopolitan, situé à Las Vegas (Nevada), pour un montant de 5,65 milliards de dollars américains. Blackstone avait racheté le complexe, qui se trouve juste au sud du Bellagio, à la banque allemande Deutsche Bank en 2014 pour 1,73 G$ US. Le fonds dit avoir dépensé plus de 500 millions de dollars américains, notamment pour rénover les quelque 3 000 chambres de l'hôtel et en construire de nouvelles. La transaction se décompose en deux volets: les opérations de The Cosmopolitan sont cédées au groupe de loisirs MGM Resorts pour 1,625 milliard $US, tandis que la propriété foncière va faire l'objet d'un partenariat entre les fonds Cherng Family Trust, Stonepeak Partners et Blackstone Real Estate Income Trust. Blackstone entend finaliser l'opération d'ici au premier semestre 2022. L'industrie hôtelière et les casinos, qui drainent une grande partie des revenus de Las Vegas, ont souffert des restrictions liées à la pandémie de la COVID-19. Mais le secteur a connu un rebond au cours des derniers mois. Blackstone assure que «les performances récentes de The Cosmopolitan ont été plus solides que jamais et ont même atteint des niveaux supérieurs à ceux d'avant la COVID au deuxième trimestre 2021».

Le groupe industriel britannique Rolls-Royce (RR.L, 147,48 £), spécialisé dans les moteurs d'avion, a annoncé lundi la vente du motoriste espagnol ITP Aero à un consortium emmené par le fonds américain Bain Capital dans le cadre de son plan de restructuration. À la tête d'un consortium comprenant l'industriel basque SAPA et le fonds JB Capital, Bain Capital entend maintenir la feuille de route et les effectifs d'ITP Aero, qui restera un fournisseur stratégique de Rolls-Royce. L'action de Rolls-Royce s'envolait de 10,34% à 146,20 pence lundi en fin d'après-midi à la bourse de Londres. Le groupe espagnol fournit également des composants pour les moteurs de l'400M et de l'avion de combat Eurofighter. Il est aussi impliqué dans le développement du moteur du futur Système de combat aérien futur (Scaf), avec l'allemand MTU et le français Safran, quand Rolls-Royce est chargé de la conception du moteur du programme Tempest concurrent. La vente, qui doit être conclue au premier semestre 2022, s'intègre dans la stratégie de Rolls-Royce de cession d'activités afin de renforcer son bilan, tout en maintenant ses liens avec ses fournisseurs, affirme le motoriste britannique dans un communiqué. ITP Aero a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 735 millions d'euros pour un résultat opérationnel de 40 millions. Rolls-Royce avait par ailleurs remporté vendredi un contrat pouvant s'élever jusqu'à 2,6 milliards de dollars américains pour la fourniture de moteurs à la flotte de bombardiers B-52 de l'US Air Force. Le constructeur britannique, qui a réduit ses effectifs de 8 000 salariés depuis le début de la pandémie, a renoué avec les bénéfices au premier semestre, dégageant un profit de 393 millions de livres, grâce à sa restructuration et au début de reprise dans l'aviation.

Les actions de la filiale véhicules électriques d'Evergrande, le promoteur immobilier chinois en grande difficulté, étaient en forte baisse lundi, après l'annulation d'un projet de nouvelle introduction en Bourse. Les titres d'Evergrande New Energy Vehicle (0708.HK, 2,020 $HKD) perdaient plus de 10% à la Bourse de Hong Kong, tombant à 1,95 HKD, après que l'entreprise a annoncé dimanche qu'elle renonçait à s'introduire à la Bourse de Shanghai. Dans un communiqué diffusé dimanche, Evergrande NEV a expliqué que les problèmes de trésorerie de sa maison-mère allaient avoir «un impact matériel néfaste» sur ses projets de production à grande échelle de voitures électriques. Evergrande NEV a reconnu que «rien ne garantit que le groupe sera en mesure d'honorer ses engagements financiers». La filiale, qui rêvait de concurrencer les véhicules électriques de l'américain Tesla, très populaires en Chine, a déjà perdu 80% de sa valeur en Bourse depuis le début de l'année. Le conglomérat a pour sa part quelque peu rassuré les marchés la semaine dernière en annonçant un accord de dernière minute avec des porteurs d'obligations chinoises. Mais Evergrande devait aussi verser des intérêts sur un emprunt en dollars, une échéance qui est passée jeudi sans que le groupe annonce s'il avait ou non procédé au paiement.

Sur le même sujet

La tension monte au sein de la plus riche famille canadienne

16/02/2018 | lesaffaires.com

Le président est en conflit avec les gestionnaires professionnels des actifs de Thomson Reuters.

Voici un projet solaire inédit du bras immobilier de la Caisse

08/11/2017 | lesaffaires.com

Presque 9 terrains de football de panneaux solaires. L’équivalent de 12000 véhicules de moins...

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

15/10/2021 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.