Titres en action: CP, DFDS, Google, Apple

Publié le 26/11/2021 à 10:05, mis à jour le 26/11/2021 à 10:11

Titres en action: CP, DFDS, Google, Apple

Publié le 26/11/2021 à 10:05, mis à jour le 26/11/2021 à 10:11

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Les régulateurs mexicains ont donné leur accord à l’entente du Canadien Pacifique (CP, 72,50 $US) pour acquérir le chemin de fer américain Kansas City Southern (KCS). Les chemins de fer affirment que l’accord a reçu l’approbation de la Commission fédérale de la concurrence économique du Mexique et de l’Institut fédéral des télécommunications du Mexique. Le Canadien Pacifique, basé à Calgary, a accepté d’acheter KCS dans une transaction évaluée à 31 milliards $US, y compris la prise en charge de 3,8 milliards $US de dettes. Les actionnaires de CP et de KCS devraient voter sur la transaction proposée les 8 et 10 décembre 2021, respectivement. Le Canadien Pacifique s’attend à ce que l’examen de l’entente par le Surface Transportation Board des États−Unis soit terminé au quatrième trimestre de l’année prochaine. Le régulateur américain a déjà approuvé l’utilisation d’une fiducie avec droit de vote pour la transaction qui permettra aux actionnaires de KCS de recevoir un paiement après que les actionnaires des deux sociétés auront approuvé l’accord, mais avant qu’il ne reçoive l’approbation finale.

La compagnie maritime danoise DFDS (DFDS.CO, 316,20 $DKK), soupçonnée de s'être entendue avec P&O pour fausser la concurrence dans le domaine du fret, a défendu vendredi un «accord technique» avec l'entreprise britannique et promis de coopérer avec les enquêteurs français. Jeudi, l'Autorité de la concurrence française avait annoncé des «griefs» contre les deux compagnies, qu'elle soupçonne de s'être indûment entendues pour se répartir des clients de leur transport de fret transmanche. Celles-ci avaient annoncé le 25 mai «un accord mutuel d'affrètement d'espace pour leurs navires actifs sur la ligne Calais-Douvres», visant la clientèle des transporteurs routiers. «DFDS souhaite préciser qu'il s'agit bien d'un accord technique permettant de réduire les temps d'attente de nos clients et les files d'attente dans les ports», a indiqué le directeur général France de DFDS, Jean-Claude Charlo. «Nous allons bien sûr coopérer avec l'Autorité de la Concurrence et fournir tous les documents requis», a-t-il ajouté, cité dans un communiqué, en remarquant que l'instance «n'a tiré aucune conclusion à ce stade quant à l'existence d'une infraction au droit de la concurrence et garde l'esprit ouvert à ce stade». Sollicitée par l'AFP, P&O, dont le siège est au Royaume-Uni, n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le gendarme de la concurrence italien a infligé vendredi une amende de 20 millions d'euros à Google (GOOG, 2 872 $US) et Apple (AAPL, 128,14 $US), équitablement répartie entre les deux sociétés, pour des pratiques commerciales non correctes. L'antitrust italien «a établi que les deux sociétés ont chacune violé deux fois le Code de la consommation, la première en ne fournissant pas suffisamment d'informations (à ses clients, NDLR), la seconde pour pratiques agressives dans l'utilisation des données des consommateurs à des fins commerciales», indique un communiqué. Rappelant que les deux géants du numérique recueillent des informations de leurs clients, l'antitrust «a établi que ni Google ni Apple n'ont fourni des informations claires et immédiates sur l'acquisition et l'utilisation des données de leurs utilisateurs à des fins commerciales», selon la même source. Concernant la seconde violation, le gendarme de la concurrence dénonce «une pratique agressive» de la part des deux sociétés. Google par exemple est accusé de préinstaller dans la phase de création d'un compte «l'acceptation par l'utilisateur du transfert et de l'utilisation de ses propres données à des fins commerciales». Cette «préactivation permet le transfert et l'utilisation des données par Google (…) sans la nécessité d'autres passages au cours desquels l'utilisateur pourrait confirmer ou modifier son choix», précise le communiqué.

Sur le même sujet

Titres en action: Rogers et Lantic, Kaisa, Verizon, AT&T

Mis à jour le 25/11/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: AT&T, Intertape Polymer et Alimentation Couche-Tard

15/03/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d'AT&T, Intertape Polymer et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d'analystes.

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial