Titres en action: Microsoft, Nikola, ING

Publié le 21/12/2021 à 12:52, mis à jour le 21/12/2021 à 13:05

Titres en action: Microsoft, Nikola, ING

Publié le 21/12/2021 à 12:52, mis à jour le 21/12/2021 à 13:05

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

La Commission européenne a annoncé mardi son feu vert au rachat par Microsoft (MSFT, 325,64 $US) du spécialiste de l’intelligence artificielle dans la télémédecine Nuance Communications (NUAN, 55,13 $US), estimant que cette opération de 19,7 milliards de dollars américains «ne poserait aucun problème de concurrence » au sein de l’UE. Sur la base de son enquête sur le marché européen, la Commission a conclu que l’opération, « ne réduirait pas de manière significative la concurrence sur les marchés des logiciels de transcription, de services en nuage, des services de communication des entreprises, de la gestion des relations avec la clientèle, des logiciels de productivité et des systèmes d’exploitation pour PC », précise un communiqué publié à Bruxelles. L’exécutif européen, qui a notamment pour mission d’apprécier les acquisitions dont le chiffre d’affaires dépasse certains seuils, a autorisé l’opération notifiée en novembre 2021, « sans condition ». Ce rachat permet au géant informatique américain de se renforcer dans la télémédecine. Microsoft et la firme Nuance, qui est établie aux États-Unis et y assure la majeure partie de son activité, collaboraient déjà depuis 2019 dans la télémédecine. Ce secteur a connu son essor à la faveur des confinements à travers le monde, en pleine pandémie de COVID-19.

 Le fabricant de camions électriques et à hydrogène Nikola (NKLA, 9,39$US) a confirmé mardi qu’il allait payer 125 millions de dollars américains au gendarme boursier américain, la SEC, pour mettre fin à un différend judiciaire sur des accusations d’escroquerie. Le paiement de l’amende se fera en cinq versements semestriels pendant une période de deux ans, à compter de fin 2021. «Nous sommes heureux de refermer ce chapitre, toutes les enquêtes gouvernementales es étant terminées», a réagi dans un Communiqué Nikola qui ne reconnaît pas et ne nie pas les faits qui lui étaient reprochés, selon les termes de l’accord. La SEC avait lancé une procédure contre le fondateur et ex-patron de la start-up américaine, Trevor Milton, estimant que ce dernier avait menti aux investisseurs en dressant un tableau trompeur de la santé financière de Nikola pour faire monter le cours de l’action à Wall Street. L’ancien dirigeant avait notamment cherché à faire croire que l’entreprise était à un stade de fabrication de ses véhicules plus avancé qu’elle ne l’était réellement et avait gonflé le nombre supposé de commandes de camions. M.Milton, également visé par une enquête du ministère de la Justice, a démissionné en septembre 2020. Début novembre, lors de la publication de ses résultats trimestriels, Nikola avait préparé ses investisseurs au paiement des 125 millions de dollars, précisant avoir provisionné cette somme dans son bilan comptable. La start-up soutenait toutefois que les faits reprochés concernaient M. Milton et non l’entreprise en tant que telle.

La banque néerlandaise ING (ING, 13,65$US) a annoncé mardi le retrait de son activité de banque en ligne en France, où elle était l’une des plus anciennes en activité, et la suppression d’environ 460 emplois. «Cette décision est la conclusion d’une revue stratégique menée depuis juin 2021», explique dans un communiqué l’établissement, précisant qu’il va maintenir ses activités de banque de financement et d’investissement, «avec comme objectifs de consolider sa place sur le marché et son positionnement de banque de référence en matière de finance durable». La fin de cette activité pourrait aboutir à la vente du portefeuille de clients en France, ING confirmant les rumeurs qui courraient depuis plusieurs semaines. «Les discussions étant en cours, aucune autre information ne peut être donnée à ce sujet.

 

Sur le même sujet

Bombardier et Alstom régleront leurs comptes lors d'un arbitrage international

La direction d’Alstom avait déjà indiqué que l’intégration de Bombardier Transport était difficile.

Titres en action: GE, UPS, PepsiCo, Bombardier, Air Canada

Mis à jour le 26/04/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Novavax, Couche-Tard, Oracle, BMO, Novo Nordisk, Alstom
Mis à jour le 20/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Aurora Cannabis, Sun Life, Héroux-Devtek, BMO, Alstom, Alcon, SoftBank
Mis à jour le 08/11/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Hexo, Rogers Sugar, Alstom, Philips
18/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

21/05/2022 | François Normand

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: hyper volatile, Wall Street conclut proche de l'équilibre mais perd sur la semaine

Mis à jour le 20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre un gain hebdomadaire pour la première fois en 2 mois.

À surveiller: Lightspeed, Canopy Growth et Alimentation Couche-Tard

20/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Canopy Growth et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.