Titres en action: Novavax, Couche-Tard, Oracle, BMO, Novo Nordisk, Alstom

Publié le 20/12/2021 à 08:46, mis à jour le 20/12/2021 à 13:29

Titres en action: Novavax, Couche-Tard, Oracle, BMO, Novo Nordisk, Alstom

Publié le 20/12/2021 à 08:46, mis à jour le 20/12/2021 à 13:29

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

La Commission européenne a autorisé lundi l'utilisation dans l'UE du vaccin anti-Covid de l'américain Novavax (NVAX, 204,62$US), dans la foulée du feu vert donné par l'Agence européenne des médicaments (EMA), avec de premières livraisons attendues dans les trois prochains mois. Il s'agit du cinquième vaccin ainsi approuvé dans l'UE, après ceux de BioNTech/Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson. Le vaccin de Novavax utilise une technologie plus classique que les autres, en recourant à une base de protéines pour déclencher une réponse immunitaire, sans virus. Ce qui pourrait réduire le scepticisme d'une partie des non-vaccinés, rétifs aux autres technologies.

 Alimentation Couche-Tard (ATD.TO, 48,05 $) a annoncé lundi avoir conclu une entente avec Pic Quick pour acquérir 19 dépanneurs et deux propriétés non opérationnelles au Nouveau-Mexique pour un prix non dévoilé. Les propriétés achetées par la société lavalloise se trouvent surtout dans le sud de l’État américain, et représentent une addition stratégique à son réseau existant, a-t-elle fait valoir. Le vice-président exécutif de Couche-Tard pour les activités en Amérique du Nord a précisé que l’acquisition aiderait la société à tirer parti de son «solide» réseau dans cet État. Il a ajouté qu’il était «très heureux» d’accueillir les sites de Pic Quick et leurs équipes dans la famille de Circle K au Nouveau-Mexique. Les détails financiers de l’acquisition, qui a été conclue la semaine dernière, n’ont pas été dévoilés. Couche-Tard exploite plus de 14 000 dépanneurs dans 26 pays et territoires, et environ 10 800 de ces établissements vendent du carburant.

L'éditeur américain de logiciels Oracle (ORCL, 92,92 $US) a racheté Cerner (CERN, 90,67 $US), une société spécialisée dans la numérisation et l'analyse de données médicales, selon un communiqué diffusé lundi par les deux entreprises. Le montant de la transaction, qui doit être finalisée d'ici à la fin 2022, s'élève à environ 28,3 milliards de dollars américains, payés en espèce à hauteur de 95 $US par action, ce qui représente la plus grosse acquisition jamais réalisée par Oracle. Fondé en 1979, Cerner propose ses services de stockage et d'analyse des données médicales à plus de 27 500 établissements de santé dans le monde. L'entreprise, basée à Kansas City dans le Missouri, compte plus de 28 000 employés. Oracle est pour sa part un poids lourd du secteur des logiciels d'entreprises, qui pèse près de 260 G$US en Bourse. Longtemps installé dans la Silicon Valley en Californie, le groupe a déplacé son siège social au Texas fin 2020. À Wall Street, l'action d'Oracle reculait de près de 3%, à 93,94 $US, peu après l'annonce de l'acquisition. Celle de Cerner montait de 0,88%, à 90,56 $US.

BMO Groupe financier (BMO.TO, 134,11 $) et sa filiale américaine BMO Harris Bank annoncent lundi la signature d’une entente définitive avec BNP Paribas (56,66 €) en vue d’acquérir Bank of the West et ses filiales, moyennant un prix d’achat au comptant de 16,3 milliards $ US. BMO Groupe financier écrit dans un communiqué qu’à la conclusion, l’acquisition lui apportera près de 1,8 million de clients et lui procurera une position solide dans trois des cinq principaux marchés américains en étant présent dans 32 États et en réalisant une expansion de ses activités auprès des grandes entreprises spécialisées à l’échelle nationale. Darryl White, chef de la direction, BMO Groupe financier, estime que cette acquisition cadre avec les objectifs stratégiques, financiers et culturels de BMO et que l’institution présentera une offre hautement concurrentielle dans de nouveaux marchés en croissance. BMO Groupe financier croit qu’à la conclusion, la transaction devrait immédiatement accroître son bénéfice par action ajusté et l’augmenter de plus de 10% en 2024, en tenant compte des synergies de coûts estimées. La transaction a été approuvée par les conseils d’administration de BMO et de BNP Paribas. Elle devrait être conclue d’ici la fin de 2022, sous réserve des conditions et approbations habituelles.

Le numéro un mondial de l'insuline, le danois Novo Nordisk (NVO-B.CO, 685,50 $DKK) chutait lourdement lundi à la Bourse de Copenhague, à la suite de l'annonce de difficultés d'approvisionnement aux États-Unis pour un médicament anti-obésité. Vers 5h00, heure du Québec, l'action de la première capitalisation danoise perdait plus de 8%, plombant l'indice OMX qui reculait de près de 5%. «Un sous-traitant remplissant des seringues pour les stylos Wegovy destinés au marché américain a temporairement arrêté ses livraisons et sa fabrication à la suite de problèmes de bonnes pratiques de fabrication (une forme de réglementation, NDLR)» et en conséquence «Novo Nordisk ne prévoit pas de pouvoir répondre à la demande aux États-Unis au cours du premier semestre 2022», avait alerté le laboratoire pharmaceutique vendredi soir. Récemment lancé outre-Atlantique, ce traitement contre l'obésité, secteur en forte croissance, avait «largement dépassé (les) attentes», relevait le groupe dans son rapport du troisième trimestre. Ces difficultés ne devraient toutefois pas affecter les résultats annuels de Novo Nordisk qui table toujours sur une croissance du chiffre d'affaires et du bénéfice d'exploitation de 12-15%. Novo Nordisk prévoit d'être à nouveau en mesure de répondre à la demande de Wegovy aux États-Unis au cours du second semestre 2022.

Alstom (ALO.PA, 28,23 €) va livrer 98 wagons supplémentaires à la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), dans le cadre d'un accord signé en 2015, a annoncé lundi le constructeur ferroviaire. Le montant de la commande est évalué à 268 millions d'euros et fait partie d'un contrat-cadre de 2015 pour la fourniture de 1 362 voitures à double niveau. Jusqu'à présent, la SNCB en a commandé 747, précise Alstom. «Ce train offre à la SNCB une large flexibilité opérationnelle, car ses voitures peuvent soit être exploitées comme un train à unités multiples, soit être tractées par une motrice spécialisée avec d'autres types de voitures. Ces trains peuvent atteindre une vitesse de 200 km/h sur le réseau électrique belge ainsi que sur les lignes transfrontalières avec les Pays-Bas et le Luxembourg», est-il indiqué. La motrice est développée par Alstom dans son centre situé à Valenciennes (France), tandis que les voitures sont assemblées sur les sites Alstom de Bruges (Belgique) et Valenciennes (France).

Sur le même sujet

Bombardier et Alstom régleront leurs comptes lors d'un arbitrage international

La direction d’Alstom avait déjà indiqué que l’intégration de Bombardier Transport était difficile.

Titres en action: GE, UPS, PepsiCo, Bombardier, Air Canada

Mis à jour le 26/04/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Microsoft, Nikola, ING
Mis à jour le 21/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Aurora Cannabis, Sun Life, Héroux-Devtek, BMO, Alstom, Alcon, SoftBank
Mis à jour le 08/11/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Hexo, Rogers Sugar, Alstom, Philips
18/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

21/05/2022 | François Normand

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: hyper volatile, Wall Street conclut proche de l'équilibre mais perd sur la semaine

Mis à jour le 20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre un gain hebdomadaire pour la première fois en 2 mois.

À surveiller: Lightspeed, Canopy Growth et Alimentation Couche-Tard

20/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Canopy Growth et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.