Titres en action: Revlon, Canadien National

Publié le 16/06/2022 à 08:35, mis à jour le 16/06/2022 à 09:43

Titres en action: Revlon, Canadien National

Publié le 16/06/2022 à 08:35, mis à jour le 16/06/2022 à 09:43

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le fabricant de cosmétiques Revlon se déclare en faillite

Le fabricant américain de vernis à ongles, de rouge à lèvres et de parfum Revlon (REV, action suspendue) s'est placé sous le régime américain des faillites en ayant recours à la procédure du Chapitre 11 pour réduire sa dette. Dans un document déposé mercredi soir auprès d'un tribunal new-yorkais, l'entreprise a déclaré que la valeur totale de sa dette était comprise entre 1 et 10 milliards de dollars américains.

Elle a fait part d'un passif de long terme de 3,3 G$ US au premier trimestre. Le montant de ses actifs se situe également dans la fourchette de 1 à 10 G$ US. Il était de 2,4 G$ US au 31 mars.

Aux États-Unis, le recours au Chapitre 11 est un dispositif qui permet à une entreprise n'arrivant plus à rembourser sa dette de se restructurer à l'abri de ses créanciers tout en poursuivant ses opérations courantes. La société a dit s'attendre à recevoir 575 M$ US de financement de la part de ses prêteurs, si sa mise en faillite est approuvée par la justice américaine.

Revlon a annoncé une perte nette de 67 millions de dollars de janvier à mars. L'entreprise, qui commercialise notamment les marques Elizabeth Arden (acquise en 2016), Almay et Britney Spears Fragrances, compte des activités dans plus de 150 pays.

Revlon souffre de la crise de la chaîne d'approvisionnement et de la forte inflation.

L'action Revlon, cotée au New York Stock Exchange, a été suspendue jeudi matin dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street. Le titre grimpait de plus de 20% au moment de sa suspension.

 

Quelque 750 employés du Canadien National menacent de déclencher la grève samedi

Quelque 750 employés de la compagnie de chemin de fer Canadien National (CNR.TO, 142,21 $) menacent de débrayer à compter de samedi. Le CN a annoncé mercredi soir avoir reçu un préavis de grève de 72 heures de la part de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE), qui représente environ 750 membres de son personnel au Canada.

Dans son communiqué, le CN précise que ces employés ont l’intention de déclencher la grève le 18 juin à 11h00, heure normale de l’Est. Le CN soutient avoir pourtant négocié de bonne foi avec le syndicat.

«La Compagnie a également offert de régler les différents enjeux, qui portent principalement sur les salaires et les avantages sociaux, en ayant recours à l’arbitrage exécutoire. Le CN demeure optimiste quant aux chances de parvenir à une entente sans qu’il y ait de grève», précise le communiqué. S’il n’y a pas d’entente d’ici samedi, le Canadien National assure qu’il serait en mesure d’assurer «la poursuite des activités habituelles en toute sécurité, aussi longtemps que nécessaire».

Sur le même sujet

Titres en action: Suncor, Banque Scotia

Mis à jour le 29/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: CP, Element Fleet et Transcontinental

25/11/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadien Pacifique, Element Fleet Management et Transcontinental.

À la une

Bourse: Wall Street termine sur un bond, apaisée par les propos du patron de la Fed

Mis à jour le 30/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 1%.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 30/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: BRP, Canadien National et Banque Royale

Que faire avec les titres de BRP, Canadien National et Banque Royale? Voici quelques recommandations d'analystes.