Titres en action: Toyota, Hydro One, Centerra Gold, Héroux-Devtek...

Publié le 10/08/2021 à 10:02, mis à jour le 10/08/2021 à 13:50

Titres en action: Toyota, Hydro One, Centerra Gold, Héroux-Devtek...

Publié le 10/08/2021 à 10:02, mis à jour le 10/08/2021 à 13:50

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Toyota (TM, 179,45 $US) a revu à la hausse ses objectifs de vente en Europe pour l'année 2021 en dépit des crises de la COVID-19 et des semi-conducteurs, a indiqué mardi le directeur régional du constructeur. Toyota compte vendre 1,2 million de Toyota et Lexus sur l'année, alors qu'il prévoyait jusqu'ici d'en écouler 1,1 million. Le groupe japonais a vendu près de 600 000 véhicules sur les six premiers mois dans sa région «Europe» qui comprend aussi la Russie, la Turquie et des marchés d'Asie centrale. Le constructeur compte notamment sur le lancement de son mini-SUV Yaris Cross et de sa citadine Yaris, troisième voiture la plus vendue en Europe derrière la Volkswagen Golf et la Peugeot 208, pour doper ses ventes. Toyota est devenu en juin le cinquième constructeur de l'UE, dépassant le groupe BMW avec 6,3% de parts de marché, selon les chiffres de l'Association des constructeurs européens (ACEA). 

 

Hydro One (H, 30,76 $) a témoigné mardi d’un bénéfice de 238 millions $ et d’une hausse de ses revenus au deuxième trimestre. La compagnie d’électricité ontarienne a précisé que cela correspond à un profit de 40 cents par action pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin. Au même moment l’an dernier, Hydro One affichait un bénéfice de 1,1 milliard $ ou 1,84$ par action, dans la foulée d’un gain non récurrent de 867 millions $ engrangé quand un tribunal ontarien a invalidé une décision de la Commission de l’énergie de l’Ontario. Les revenus trimestriels sont passés de 1,67 milliard $ l’an dernier à 1,72 milliard $ cette année. Hydro One a annoncé un bénéfice ajusté de 40 cents par action, soit une performance comparable au bénéfice ajusté de 39 cents par action de l’année dernière. Les analystes interrogés par la firme Refinitiv anticipaient un bénéfice ajusté de 37 cents par action.

 

La minière Centerra Gold (CG, 9,01 $) a affiché mardi une perte de 851,7 millions $ US au deuxième trimestre, dans la foulée de la décision du Kirghizistan de prendre le contrôle de sa mine de Kumtor, en mai. La compagnie torontoise, qui compile ses résultats financiers en dollars américains, a précisé que cet événement lui a fait perdre 926,4 millions $ US. La perte pour le trimestre qui s’est terminé le 30 juin correspond à 2,87$ US par action, comparativement à un profit de 80,7 millions $ US ou 27 cents US par action au même moment l’an dernier. Exception faite de Kumtor, Centerra a généré un bénéfice ajusté lié aux activités d’exploitation poursuivies de 49,9 millions $ US ou 17 cents US par action, contre une perte de 22,3 millions $ US ou 8 cents US par action l’an dernier. La compagnie a enclenché en mai un processus d’arbitrage contraignant à l’endroit du gouvernement kirghize, après que sa filiale Kumtor Gold ait fait l’objet d’amendes, d’ajustements fiscaux et d’une loi qui confiait son exploitation à des gestionnaires extérieurs. Centerra a ajouté que ses filiales à part entière qui détiennent et opèrent la mine de Kumtor se sont aussi placées à l’abri de leurs créanciers aux États-Unis, dans le but de protéger leurs intérêts.

 

La vigueur du secteur de la défense a permis à Héroux-Devtek (HRX, 18,32 $) d’atténuer la faiblesse des activités dans l’aviation civile au premier trimestre de son exercice 2022. Le fabricant de trains d’atterrissage a dévoilé mardi un bénéfice ajusté par action de 0,19$, comparativement à 0,09$ l’an dernier. Avant la publication des résultats, les analystes anticipaient un bénéfice de 0,15$ par action pour la période de trois mois terminée le 30 juin dernier, selon Refinitiv. Les ventes trimestrielles ont diminué de 1,7% pour s’établir à 126,2 millions $, par rapport à 128,3 millions $, il y a un an. La société de Longueuil affirme que la baisse des taux de change, en particulier celui du dollar américain, a eu une incidence négative de 9,5 millions $, ou 7,4%, comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Les ventes du secteur de la défense ont augmenté de 21,5%, contrastant avec la baisse des revenus de 19% dans le secteur civil, plombé par le ralentissement de l’industrie lié à la pandémie. 

 

Le fabricant américain de vaccins Moderna (MRNA, 478 $US) signera mardi un accord avec le gouvernement fédéral promettant de construire une usine de production d’ARNm au Canada. Ce protocole d’entente sera conclu ce matin entre le président-directeur général de Moderna, Stéphane Bancel, et le ministre fédéral de l’Innovation, François-Philippe Champagne, à Montréal. Il s’agit du deuxième accord majeur qu’Ottawa entérine dans les trois derniers mois afin que l’ARNm soit fabriqué au Canada. Un porte-parole du ministre a déclaré à La Presse Canadienne que Moderna et Ottawa négocient toujours les détails de la contribution du gouvernement fédéral à la nouvelle usine, ainsi que l’endroit où elle sera construite et l’échéancier. Il a déclaré qu’Ottawa avait attiré l’attention d’un certain nombre d’entreprises des sciences de la vie au printemps dernier, en promettant 2,2 milliards de dollars pour la recherche en biotechnologie et la production commerciale au cours des sept prochaines années. Environ la moitié de ce budget est un fonds ciblant directement les entreprises qui souhaitent étendre ou établir des chaînes de production au Canada.

 

Le géant japonais des pneumatiques Bridgestone (5108.T, 4 879 yen) a nettement relevé mardi ses prévisions pour son exercice calendaire 2021, à la faveur d'un rythme supérieur à ses attentes de la reprise dans son secteur et de ses mesures pour réduire ses coûts. Bridgestone vise désormais un bénéfice net de 325 milliards de yens (3,7 milliards de dollars canadiens) cette année, contre une précédente prévision à 261 milliards de yens et une perte nette de 23,3 milliards de yens en 2020. Il anticipe un bénéfice opérationnel ajusté de 360 milliards de yens, soit 100 milliards de plus que son objectif antérieur. Il a aussi révisé en hausse son objectif de chiffre d'affaires annuel, passé de 3 010 à 3 320 milliards de yens (37,7 milliards $), ce qui serait un bond de 18,3% sur un an à périmètre constant, car Bridgestone s'est récemment séparé de son importante société de matériaux de construction Firestone Building Products, vendue au groupe suisse LafargeHolcim. Il a revu mardi à la hausse son dividende total pour l'exercice en cours, fixé désormais à 170 yens par action contre une prévision initiale de 130 yens (et 110 yens par action versés au titre de l'exercice 2020).Sur son deuxième trimestre, le groupe a réalisé un bénéfice net de 63,4 milliards de yens (720 millions $), contre une perte de 47 milliards de yens un an plus tôt.

 

Le groupe hôtelier britannique InterContinental Hotels (IHG, 65,24 $US) a annoncé mardi un retour dans le vert au premier semestre grâce à l'amélioration de la fréquentation de ses établissements avec la réouverture des économies dans le monde. IHG, qui possède les enseignes InterContinental, Holiday Inn et Crowne Plaza, a dégagé un bénéfice net de 48 millions de dollars américains ($US) sur les six premiers mois de l'année contre une perte de 210 millions un an plus tôt, selon un communiqué. Le groupe profite depuis plusieurs mois de la réouverture de la quasi-totalité de ses hôtels, seul 1% d'entre eux étaient encore fermés à fin juin, et du rattrapage de la demande après une longue période de restriction sanitaire. Le groupe, qui totalise 884 000 chambres dans 5 994 hôtels, se dit bien placé pour retrouver des niveaux de ventes et de rentabilité supérieurs à ceux d'avant la crise sanitaire. Le titre était en baisse de près de 1% vers 10 heures à la Bourse de New York.

 

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

22/10/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Nasdaq: l'action DWAC suspendue après une envolée

22/10/2021 | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.

À la une

Des fines herbes à la maison… comme dans l’espace!

24/10/2021 | Claudine Hébert

Plantaform pourrait bien avoir créé le prochain appareil à dosettes à faire fureur.

Le rapport ESG, de quessé?

01/10/2021 | Jean Décary

INVESTISSEMENT RESPONSABLE. «Ce rapport, c’est pratiquement de la reddition de comptes.»

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.