Titres en action: Corus, MTY, Boeing, Volvo

Publié le 09/04/2021 à 08:52, mis à jour le 09/04/2021 à 10:54

Titres en action: Corus, MTY, Boeing, Volvo

Publié le 09/04/2021 à 08:52, mis à jour le 09/04/2021 à 10:54

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Corus Entertainment (CJR.B, 6,07$)a surpassé les attentes en dévoilant vendredi un bénéfice du deuxième trimestre près de deux fois plus important que celui réalisé lors de la même période l’an dernier. La société a souligné que ce résultat était attribuable à une reprise soutenue des revenus publicitaires pour la télévision, à de nouveaux abonnés à ses services payants de diffusion en continu et à la croissance de ses activités d’attribution de licences pour son contenu. Corus a réalisé un profit de 35,3 millions $, soit 17 cents par action, pour le trimestre clos le 28 février, en hausse par rapport à celui de 18,5 millions $, soit 9 cents par action, pour la même période l’an dernier. Les revenus ont totalisé près de 358,9 millions $, un chiffre d’affaires en baisse par rapport à celui de près de 376 millions $ du deuxième trimestre précédent. Sur une base ajustée, Corus a indiqué avoir gagné 18 cents par action au plus récent trimestre, comparativement à un bénéfice ajusté de 12 cents par action un an plus tôt. Les analystes misaient en moyenne sur un profit ajusté de 12 cents pour le trimestre, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

 

Toujours aux prises avec l’impact de la pandémie, Groupe d’alimentation MTY (MTY, 52,64 $) a affiché vendredi un bénéfice de 13,4 millions $ pour son premier trimestre, en baisse par rapport à celui de 19,0 millions $ réalisé lors de la même période l’an dernier. Le franchiseur de restaurants a fait état d’un profit de 54 cents par action pour le trimestre clos le 28 février, en baisse par rapport à celui de 76 cents par action du même trimestre un an plus tôt. Ses revenus ont totalisé près de 119 millions $, alors qu’ils avaient été de 150,8 millions $ au premier trimestre précédent. La société montréalaise derrière plus de 80 marques telles que Thai Express, Tiki-Ming, Tutti Frutti, Ben & Florentine et Valentine a vu les ventes de son réseau plonger de 48 % sur un an, tandis que les ventes internationales ont diminué de 32 %. Cependant, les ventes du réseau de MTY aux États-Unis n’ont reculé que de 4 % au premier trimestre, en excluant l’impact des fluctuations du taux de change. Aux États-Unis, les ventes ont progressé pour un deuxième trimestre de suite. À la fin du premier trimestre, 321 des établissements du Groupe MTY étaient toujours temporairement fermés en raison de la pandémie. Ce nombre comprenait 195 restaurants aux États-Unis, 122 aux États-Unis et quatre sur le marché international. 

 

 

Boeing (BA, 254,95 $US) a annoncé vendredi avoir demandé à 16 compagnies opérant des 737 MAX, dont le retour en vol a été autorisé après 22 mois d'immobilisation à la suite de deux accidents, de résoudre un «problème électrique potentiel» avant de refaire voler leurs appareils. «La recommandation est faite pour permettre la vérification de l'existence d'une prise de terre suffisante pour un composant du système d'alimentation électrique», explique l'avionneur américain dans un communiqué. Le nombre d'appareils concernés ou l'identité des clients n'a pas été précisé. Quelque 450 Boeing 737 MAX ont été livrés à 49 compagnies et loueurs depuis l'entrée en service de ce modèle. Boeing indique qu'il prévient ses clients des avions précisément concernés. «Nous leur fournirons des instructions sur les mesures correctives appropriées», ajoute-t-il, sans évoquer de délai.

 

Le numéro 2 mondial des poids lourds, Volvo Group (VOLV, 210 SEK), va commercialiser d'ici l'an prochain ses premiers camions à partir d'acier décarboné, a annoncé le constructeur suédois, en revendiquant une première mondiale pour réduire ses émissions de CO2. Volvo a signé un accord avec son compatriote, le sidérurgiste SSAB, qui met actuellement au point une technique permettant de produire de l'acier neuf sans charbon et sans énergies fossiles – en utilisant notamment de l'hydrogène «vert». Volvo Group «s'est engagé à respecter l'accord de Paris sur le climat et à décarboner les transports. Une partie de cette transformation consiste à commencer à remplacer les matériaux de nos véhicules par des alternatives non fossiles», a expliqué vendredi à l'AFP un porte-parole du groupe, Claes Eliasson. Le géant nordique prévoit de lancer dès cette année les premiers prototypes avec l'acier de SSAB, en utilisant de l'hydrogène, avant une production en série à «petite échelle» en 2022.

Sur le même sujet

Le 787 de Boeing confronté à un nouveau vice de fabrication

14/10/2021 | AFP

La sécurité des avions de Boeing est au cœur des préoccupations du régulateur aérien américain.

Des employés liés à Boeing font état de pressions sur la sécurité

25/08/2021 | AFP

Les personnes en question font partie de l'unité ODA précise le régulateur américain de l'aviation.

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.