Titres en action: Caterpillar, BP, Activision Blizzard, Uber

Publié le 02/08/2022 à 08:30, mis à jour le 02/08/2022 à 09:50

Titres en action: Caterpillar, BP, Activision Blizzard, Uber

Publié le 02/08/2022 à 08:30, mis à jour le 02/08/2022 à 09:50

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Taux de change et problèmes d’approvisionnement pèsent sur Caterpillar au 2T

Le groupe américain Caterpillar (CAT) a affiché mardi un chiffre d’affaires inférieur aux attentes pour le deuxième trimestre, se voyant pénalisé par des variations de taux change et des perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

«Nos résultats du deuxième trimestre reflètent une demande saine sur la plupart de nos marchés», a commenté le PDG du groupe, Jim Umpleby, cité dans le communiqué de résultats, faisant cependant état des «difficultés persistantes sur la chaîne d’approvisionnement».

Le chiffre d’affaires a progressé de 11% par rapport au deuxième trimestre 2021, et s’est établi à 14,2 milliards de dollars américains (G$ US). Mais il a déçu le marché, qui tablait sur 14,35G$ US.

La croissance des revenus est due à la hausse des prix, ainsi qu’à l’augmentation du volume des ventes, «tirée par les services, partiellement compensée par la baisse des ventes d’équipements».

Caterpillar a également fait état d’«effets de change défavorables principalement liés à l’euro, au dollar australien et au yen japonais».

Le bénéfice net du groupe a grimpé à 1,7G$ US.

Et le bénéfice ajusté par action et hors éléments exceptionnels, la référence à Wall Street, a progressé pour atteindre 3,18 dollars américains ($US), surpassant les attentes des analystes (3,01$US).

Le groupe est considéré comme un baromètre de la santé de l’économie mondiale puisque ses engins, matériels, équipements et services sont utilisés dans de nombreux secteurs d’activité dépendant de la conjoncture.

La division construction a enregistré la plus faible croissance de son chiffre d’affaires (+7%), bien loin des +40% enregistrés l’an passé à la même époque. La division avait alors été tirée par la bonne santé du marché immobilier et la demande pour des constructions neuves, notamment en Amérique du Nord et en Amérique latine.

À Wall Street, le titre Caterpillar chutait de près de 5%, à 185,69$US, dans les premiers échanges.

 

BP annonce à son tour l’envolée de ses bénéfices trimestriels

Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d’énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures, le géant britannique BP (BP) a annoncé mardi avoir multiplié par trois ses profits pour la période.

Le groupe a ainsi affiché un bénéfice net part du groupe de 9,26 milliards de dollars américains (G$ US) au deuxième trimestre. Il en profite pour augmenter de 10% le dividende versé à ses actionnaires pour la période et lancer un nouveau programme de rachat d’actions, selon un communiqué.

Pour les six premiers mois de l’année, en revanche, BP affiche une perte nette de 11,13G$ US, le groupe ayant passé au premier trimestre une charge après-impôts de 24,4G$ US à la suite de sa sortie du russe Rosneft, dans la foulée de l’invasion russe de l’Ukraine.

Les cours des hydrocarbures flambent depuis des mois et les prix du gaz, qui étaient retombés après les sommets atteints en mars peu après le début du conflit, s’envolent à nouveau, après la réduction des livraisons russes. Le géant gazier russe Gazprom a notamment annoncé samedi avoir suspendu ses livraisons de gaz à la Lettonie.

BP s’attend à ce que les prix du pétrole restent élevés au troisième trimestre «en raison de la poursuite de la perturbation de l’approvisionnement russe» mais aussi de niveaux de stocks «nettement inférieurs à la moyenne sur cinq ans», a-t-il prévenu dans un communiqué.

 

Activision Blizzard plonge sur PC et console, mais le marché s’attendait à pire

Activision Blizzard (ATVI), l’éditeur américain de jeux vidéo en passe d’être racheté par Microsoft, a enregistré des revenus et des profits en chute libre au deuxième trimestre, mais meilleurs qu’attendu par Wall Street dans le contexte de la crise économique.

Le groupe de Santa Monica (Californie) a réalisé 1,6G$ US de chiffre d’affaires, en baisse de 28% sur un an. C’est le troisième trimestre de suite que ses revenus déclinent, et l’entreprise a précisé dans un communiqué que cette tendance allait persister pendant la deuxième moitié de l’année.

Son bénéfice net est ressorti à 280 millions de dollars américains (M$ US), une fraction des 876 M$ US du deuxième trimestre 2021.

Ses ventes ont diminué de moitié sur console et sur PC, mais ont légèrement progressé sur mobile, de 5%, à 831M$ US, notamment grâce à Candy Crush

Activision Blizzard mentionne que les joueurs ont passé moins de temps sur Call of Duty, une de ses franchises à succès. L’entreprise espère que la sortie d’un nouvel opus en octobre va relancer l’intérêt pour le jeu de tir.

Ces résultats ont laissé le marché impassible, car les analystes s’attendaient à des recettes plus faibles.

 

Lourde perte pour Uber au 2e trimestre, mais chiffre d’affaires meilleur que prévu

Uber (UBER) a fait part mardi d’une perte nette de 2,6G$ US au deuxième trimestre, mais son chiffre d’affaires, qui s’est établi à 8,1G$ US, a grimpé et dépasse largement les prévisions du marché.

À Wall Street, l’action du géant des locations de voitures avec chauffeurs et de la livraison de repas à domicile s’envolait de plus de 12%, à 27,58 dollars américains, dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la Bourse.

«Nous continuons de bénéficier de l’augmentation de la demande pour le transport des gens et des objets ainsi que de la transition d’un modèle de dépenses en magasin vers un modèle de dépenses pour des services», a déclaré le patron d’Uber, Dara Khosrowshahi, dans un communiqué.

«Nous avons l’intention de continuer à profiter de ces facteurs favorables à notre croissance», a-t-il ajouté.

Les revenus trimestriels du groupe, qui ont plus que doublé par rapport à l’année dernière, ont été en partie dopés par un changement dans le calcul des recettes des courses au Royaume-Uni, a indiqué l’entreprise.

Sur le même sujet

Titres en action: Suncor, Banque Scotia

Mis à jour le 29/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: CP, Element Fleet et Transcontinental

25/11/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadien Pacifique, Element Fleet Management et Transcontinental.

À la une

Des nuages à l'horizon pour le retour à l'équilibre budgétaire, craint l'IDQ

Il y a 32 minutes | La Presse Canadienne

La situation budgétaire du gouvernement du Québec s’annonce plus difficile que ce qui était prévu durant la campagne.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 53 minutes | Refinitiv

VW envisage le Canada pour sa première usine nord-américaine de batteries, Le bénéfice de CIBC chute.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour à 08:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales digèrent une série d'informations importantes.