Titres en action: GM, Airbnb, Gap, EDF, Shell, et LVMH

Publié le 01/07/2021 à 07:13, mis à jour le 01/07/2021 à 12:00

Titres en action: GM, Airbnb, Gap, EDF, Shell, et LVMH

Publié le 01/07/2021 à 07:13, mis à jour le 01/07/2021 à 12:00

Par AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

General Motors (GM, 59,24 $) a vu ses ventes de voiture bondir aux États-Unis au deuxième trimestre, dans un marché tiraillé entre une demande solide de la part des consommateurs et des stocks réduits en raison de la pénurie persistante de puces électroniques. Le groupe a vendu 688 236 véhicules d’avril à juin, un chiffre en hausse de 40 % par rapport à la même période en 2020 quand les mesures de restrictions freinaient les déplacements des Américains et obligeaient de nombreux concessionnaires à fermer. Comme l’ensemble du secteur automobile, GM fait face depuis le début de l’année à un manque de puces électroniques, des éléments devenus indispensables dans la construction de voitures.  Conséquence de cette pénurie de puces électroniques, le nombre de véhicules disponibles à la vente se limitait à 211 974 unités fin juin contre 334 628 unités fin mars.

 

La Ville de Paris a obtenu jeudi la condamnation d'Airbnb (ABNB, 156,28 $US) à une amende de plus de 8 millions d'euros pour avoir maintenu depuis 2017 des annonces sans le numéro d'enregistrement obligatoire, le jour même où la plateforme annonce rendre ce numéro obligatoire pour toutes ses annonces parisiennes. Le tribunal judiciaire de Paris a condamné la société Airbnb Ireland à une amende civile de 8 000 euros par annonce de location de meublé touristique publiée sans numéro de déclaration (la mairie en a recensé 1 010 - pour « manquement aux obligations du code du tourisme », explique-t-il dans le jugement consulté par l’AFP. Le tribunal a « tenu compte de la gravité du manquement en cause, de sa durée et de ses effets au regard de l’objectif d’intérêt général de lutte contre la pénurie de logements destinés à la location » dans la capitale, sanctionnant « l’attitude incivique » de la plateforme américaine « dont l’équilibre économique repose sur la mise à disposition de logements par les Parisiens ». Airbnb, qui doit en outre verser 10 000 euros à la Ville pour les frais de procédure, avait annoncé jeudi matin, quelques heures avant que le jugement soit connu, rendre automatiquement obligatoire ce numéro d’enregistrement pour tous ses loueurs parisiens, après l’avoir appliqué le 1er avril pour les nouvelles annonces.

 

L’enseigne de prêt-à-porter Gap (GPS, 33,65 $US) va fermer ses magasins au Royaume-Uni et en Irlande d’ici fin septembre, a annoncé le groupe américain dans un communiqué. Les fermetures sont liées à « la dynamique de ces marchés », a expliqué le groupe, en promettant de fournir « un soutien et une aide à la transition (aux) collègues » touchés. L’enseigne ajoute cependant vouloir « maintenir (sa) présence » au Royaume-Uni, où elle est active depuis 1987, et en Irlande, où elle est arrivée en 2006. Elle va ainsi « maintenir son activité en ligne » au Royaume-Uni et en Europe. Cette annonce fait suite à un « examen stratégique » des opérations de Gap en Europe, à la suite duquel le groupe a « procédé à une évaluation approfondie des partenaires potentiels pour (son) activité Gap en France, en Italie, en République d’Irlande et au Royaume-Uni ».

 

Un consortium regroupant EDF (EDF, 11,59 €) et Shell (RDSA, 17,37 €) a remporté un projet de parc éolien de 1,5 gigawatt (GW) en mer aux États-Unis, l’un des plus gros du pays, ont annoncé jeudi les partenaires. « Le consortium a été désigné lauréat par l’administration du New Jersey (côte est des États-Unis, NDLR) chargée des services aux collectivités », indique dans un communiqué EDF, dont c’est le premier projet éolien en mer dans le pays. Le projet a été remporté par le consortium Atlantic Shores Offshore Wind (ASOW), qui regroupe à parts égales le français EDF et l’anglo-néerlandais Shell.

 

Le groupe LVMH (MC, 661,80 €), numéro un mondial du luxe, veut créer « un centre de recherche mondial dédié au luxe durable et digital » qui doit ouvrir « en 2024/2025 » à Paris, selon un communiqué jeudi. Il « regroupera à terme 300 collaborateurs et chercheurs qui travailleront sur le luxe et la protection de la planète », précise LVMH, qui entend ainsi « s’implanter au cœur d’un écosystème de recherche particulièrement riche et dynamique ». Le groupe aux 75 marques s’était engagé à réduire de 50 % d’ici 2026 ses émissions de carbone liées aux consommations énergétiques, par rapport à 2019, et à fournir ses boutiques et sites à 100 % en énergie renouvelable.

 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, ébranlée par Evergrande

Mis à jour à 17:48 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a enregistré lundi son pire déclin en près de huit mois.

Titres en action: Tilray, Vestas, HP, Procter & Gamble, LVMH

Mis à jour à 15:30 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Rose Buddha impressionne aux États-Unis

Il y a 14 minutes | Emmanuel Martinez

Rose Buddha a décroché une bourse de 300 000$US à l’émission américaine «Elevator Pitch».

Élections fédérales: les Canadiens se rendent aux urnes

Mis à jour à 14:48 | La Presse Canadienne

Selon Élections Canada, près de 6,8 millions de personnes ont déjà enregistré leur vote.

Justin Trudeau fait campagne à travers le Canada en 24 heures avant le jour J

Le chef libéral s’est rendu en personne au Québec, en Ontario, au Manitoba et en Colombie-Britannique dimanche.