Titres en action: Banque Laurentienne, Delta

Publié le 01/06/2022 à 10:31, mis à jour le 01/06/2022 à 11:27

Titres en action: Banque Laurentienne, Delta

Publié le 01/06/2022 à 10:31, mis à jour le 01/06/2022 à 11:27

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

La Laurentienne surpasse les attentes

L’action de la Banque Laurentienne (41,66 $) bondissait de presque 8% après le dévoilement de résultats financiers nettement supérieur aux attentes, mercredi. Même si l’institution financière augmente ses réserves au cas où l’économie se détériorerait, sa présidente et chef de la direction, Rania Llewellyn, estime que les objectifs fixés pour 2022 seront atteints. La banque élabore toujours des hypothèses pour se préparer à différents scénarios économiques. La direction a révisé son scénario pessimiste pour tenir compte d’une potentielle détérioration de l’économie. 

«C’est pourquoi nous avons augmenté nos provisions pour pertes, explique Mme Llewellyn, au cours d’un appel visant à discuter des résultats du deuxième trimestre. C’est une manière de gérer prudemment ce qui pourrait se présenter à l’horizon. C’est aussi la raison pour laquelle nous avons mis notre programme de rachat d’action sur pause.» Malgré cette prudence, la dirigeante estime que les objectifs pour 2022 sont toujours atteignables. «Je n’aurais pas dit que nous avons confiance de dépasser nos cibles, si nous n’avions pas confiance en notre capacité de gérer cet environnement économique volatil.»

Au cours du trimestre terminé le 30 avril, la banque a dévoilé des résultats nettement supérieurs aux attentes des analystes. Son bénéfice net ajusté a augmenté de 8,6% à 61,6 millions de dollars, ce qui représente un bénéfice par action de 1,39 $. Avant la publication des résultats, les analystes anticipaient plutôt un bénéfice ajusté par action de 1,15 $. L’analyste Gabriel Dechaine, de Financière Banque Nationale, estime que la surperformance est attribuable en grande partie aux dépenses plus faibles que prévu (15 cents par action) et aux revenus supérieurs aux attentes (13 cents par action).

 

Delta prévoit de revenir ce trimestre aux revenus de 2019

La compagnie américaine Delta (DAL, 39,90 $US) a indiqué jeudi qu'elle prévoyait de revenir ce trimestre à un chiffre d'affaires équivalent à celui de 2019, la forte demande permettant de compenser l'augmentation des coûts, dont celui du kérosène. Le groupe prévoit pourtant de proposer sur la période moins de sièges à la vente, afin de conserver plus de marge de manœuvre en cas d'imprévus.

Delta a encore dû annuler plus de 700 vols entre vendredi et lundi, long week-end aux États-Unis, après l'annulation de plusieurs autres centaines de vols les deux week-ends précédents. Malgré les risques de perturbations, la demande pour les billets d'avion ne faiblit pas.

Au contraire, elle augmente au fur et à mesure du trimestre aussi bien pour les vols touristiques aux États-Unis et à l'international que pour les voyages d'affaires, souligne Delta dans un document boursier. Les prix augmentent en conséquence, dopant le chiffre d'affaires de l'entreprise. La compagnie s'attendait auparavant à ce que ses revenus s'affichent en baisse de 3% à 7%.

Dans le même temps, les coûts par siège devraient augmenter de 20% à 22% (contre 17% prévu auparavant), Delta imputant notamment ce relèvement à des dépenses plus élevées pour les ventes de ses billets et pour s'assurer que ses vols arrivent à l'heure. La compagnie s'attend aussi à un coût du kérosène compris entre 3,60 et 3,70 dollars le gallon, contre 3,20 à 3,35 dollars auparavant.

Delta a, malgré tout, relevé la fourchette basse de sa marge opérationnelle, désormais attendue entre 13% et 14%, contre 12% et 14% auparavant. Cela reste entre 3 à 4 points de pourcentage plus bas qu'en 2019.

Sur le même sujet

Titres en action: Hydro One, Bausch Health

Mis à jour à 10:33 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Attention de ne pas surévaluer les bénéfices

EXPERT INVITÉ. Il est important pour un investisseur d’examiner les ajustements et de se faire sa propre opinion.

À la une

TGF: un demi-tour est nécessaire

Il y a 43 minutes | Raphaël Melançon

BLOGUE INVITÉ. Espérons qu’il n’est pas déjà trop tard pour faire demi-tour avant que le train ne frappe un mur.

Comment feinter les espions industriels?

MAUDITE JOB! «Je dois faire un voyage d'affaires rempli d'espions industriels. Comment sécuriser mon cellulaire?»

Bourse: Wall Street évolue en repli, plombée par les technologies

Mis à jour il y a 35 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le Bourse de Toronto perdait du terrain en milieu de journée.