Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 18/02/2022 à 13:45

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 18/02/2022 à 13:45

Par lesaffaires.com

16 février

 

Dans les Titres en action:

  • Barrick Gold (ABX.TO, 28,40 $) a annoncé mercredi une hausse de son dividende trimestriel, alors qu’il affichait une baisse de son bénéfice pour l’exercice 2021, par rapport à celui de 2020. La société aurifère versera désormais un dividende trimestriel de 10 cents US par action, plutôt que de 9 cents US. Barrick a précisé qu’elle verserait également un autre dividende lié au montant en caisse de son bilan. Pour l’ensemble de son exercice 2021, Barrick a réalisé un profit attribuable à ses détenteurs de titres de 2,02 milliards de dollars US (G$US), soit 1,14 $ US par action, en baisse par rapport à celui de 2,32 G$US, ou 1,31 $ US par action, pour 2020. Les revenus annuels se sont établis près de 12 milliards $ US, en baisse par rapport à ceux de 12,6 G$US de 2020. Sur une base ajustée, Barrick affirme avoir gagné 1,16 $US par action pour l’exercice, alors que son profit ajusté avait été de 1,15 $US par action lors de l’exercice précédent.
  • Shopify (SHOP, 729,64 $US) a affiché mercredi une perte pour son 4e trimestre, après avoir enregistré une perte latente sur divers investissements, mais sesrevenus ont grimpé de plus de 40% par rapport à la même période un an plus tôt et ses résultats ont surpassé les attentes. La société spécialisée dans les services de commerce électronique a réalisé une perte nette de 371,3 millions $US, ou 2,95 $US par action, pour le trimestre clos le 31 décembre. Son résultat a été tiré vers le bas par une perte latente de 509,7 M$US sur des placements en actions et d'autres investissements. Ce résultat se comparait à un bénéfice net de 123,9 M$US, ou 99 cents US par action, pour le quatrième trimestre de 2020. Les revenus trimestriels ont totalisé 1,38 G$US, comparativement à ceux de 977,7 M$US de la même période un an plus tôt. Sur une base ajustée, Shopify a gagné 1,36 $US par action au plus récent trimestre, comparativement à un profit ajusté de 1,58 $US par action au quatrième trimestre de 2020. Les analystes s'attendaient en moyenne à un profit ajusté de 1,24 $US par action et à des revenus de près de 1,33 G$US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.
  • Le constructeur automobile Jaguar Land Rover a annoncé mercredi que le géant américain des puces électroniques Nvidia (NVDA, 261,54 $US) fournirait l'architecture électronique de tous ses véhicules à partir de 2025. «Tous les nouveaux véhicules Jaguar et Land Rover seront construits sur la base de la plateforme logicielle Nvidia Drive», ont indiqué les groupes dans un communiqué commun. Cette plateforme inclut les solutions de sécurité, de conduite autonome, d’assistance au stationnement, de surveillance du conducteur et des passagers ou la visualisation avancée de l’environnement du véhicule. Nvidia collaborait déjà dans l'automobile avec Volkswagen, Mercedes, Volvo ou les groupes chinois SAIC, NIO et Xpeng pour un chiffre d'affaires de 8 milliards de dollars américains sur les cinq prochaines années. Le montant du contrat avec Jaguar Land Rover, propriété du groupe indien Tata Motors, n'a pas été précisé.
  • Le groupe d'ingénierie helvético-suédois ABB (ABBN.SW, 32,33 $ CHF) a décroché une commande auprès de l'entreprise canadienne EarthDaily Analytics pour lui fournir des systèmes d'imagerie à spectres multiples qui permettront de détecter les changements climatiques quasiment en temps réel, annonce-t-il mercredi. Ces systèmes d'imagerie de nouvelle génération seront placés sur 10 satellites qui seront lancés à partir de 2023, indique-t-il dans un communiqué. Ils doivent fournir des images de haute qualité qui permettront à cette entreprise canadienne spécialisée dans les services de données, utilisées notamment dans le secteur agricole pour surveiller les récoltes, de disposer d'information sur les écosystèmes ainsi que sur l'impact et évolution du changement climatique. Ces données pourront également être utilisées pour surveiller les cultures ou prédire les trajectoires de feux de forêt. Une fois déployés, les satellites équipés de ce système d'imagerie captureront en continu des images des terres et grands espaces marins, ajoute ABB. Cette commande, d'un montant de 30 millions de dollars américains, sera comptabilisée dans les résultats du premier trimestre, précise le groupe dont le siège se trouve à Zurich.
  • Novatek (NVTK.ME, 1 608,40 $RUB), premier producteur et exportateur de gaz naturel liquéfié russe, a annoncé mercredi un bénéfice net multiplié par plus de six en 2021 par rapport à l'année précédente, à la faveur d'une flambée historique des prix énergétiques. Le bénéfice net 2021 s'est établi à 433 milliards de roubles (5 milliards d'euros au taux actuel), contre 68 milliards de roubles en 2020, soit plus de six fois plus, a indiqué le groupe privé dans un communiqué. Le chiffre d'affaires de Novatek a augmenté de plus de 62% sur un an à 1 157 milliards de roubles (13,6 milliards d'euros) en 2021. Le groupe a attribué ces résultats, notamment, à «de meilleures conditions macroéconomiques qui ont entraîné une augmentation des prix de vente de nos hydrocarbures, ainsi que le lancement de nouvelles infrastructures de production». Novatek a ainsi profité de la flambée des cours des hydrocarbures l'année dernière sur fond de reprise économique mondiale et de production toujours limitée de certains pays. Sur l'année, les prix du gaz ont été multipliés par cinq en Europe. Certaines voix ont accusé la Russie de sciemment livrer le minimum de gaz par ses gazoducs afin d'obtenir le lancement du tube controversé Nord Stream 2, achevé, mais en attente du feu vert du régulateur allemand, contribuant à cette crise énergétique.
  • Le groupe Air Liquide (AI.PA) a dégagé un bénéfice net de 2,57 milliards d'euros en 2021, en progression de 5,6% par rapport à 2020 «dans un contexte de hausse brutale et continue des prix de l'énergie», et s'affiche optimiste pour 2022, en misant sur les marchés de la transition énergétique. Le groupe français de gaz industriels, dont le PDG Benoit Potier va passer la main en juin, a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires en progression de 13,9% à 23,335 milliards, porté notamment par les hausses de vente d'oxygène ou d'hydrogène à la sidérurgie et à la chimie en Europe et en Amérique du Nord. Dans un communiqué, Air Liquide a rassuré ses actionnaires en leur disant que l'augmentation des prix de l'énergie en 2021 ne pèse pas sur ses comptes et qu'elle est «transférée» à ses clients. En Europe, la division santé a aussi poursuivi sa croissance (+4,7%) après un pic en 2020 dû à la pandémie et l'explosion de la demande en oxygène médical. L'an passé, le groupe a dégagé une marge opérationnelle de 17,8% et prévoit de verser un dividende de 2,90 euros (+5,5%) à ses actionnaires, dont l'assemblée générale est prévue le 4 mai. Pour 2022, les «opportunités d'investissement» du groupe sont évaluées à 3,3 milliards d'euros, dont «plus de 40%» sont des projets liés à la transition énergétique.

 

À surveiller

Cineplex (CGX, 13,59 $): l’impact négatif de la pandémie va s’estomper graduellement. Les résultats du 4e trimestre de l’exploitant de salles de cinéma continuent de refléter les effets des fermetures liées à la pandémie, et ce pourrait bien être le cas également pour le 1er trimestre 2022, indique Tim Casey, analyste chez BMO Marchés des capitaux.

LifeSpeak (LSPK, 7,86 $): une acquisition qui devrait s’avérer un parfait complément. La société qui dit offrir la meilleure plateforme pour maintenir la santé mentale et le bien-être annonce l’acquisition de Wellbeats, une compagnie basée au Minnesota qui fournit pour sa part une plateforme de bien-être physique avec plus de 1000 programmes de mises en forme s’adressant à tous les types d’entreprises. 

Iamgold (IAG-NYSE, 2,97 $US): des changements importants au CA comme proposés par Resource Capital Funds. La direction de la société minière de Toronto annonce l’addition de trois membres à son conseil d’administration selon les propositions et les préférences de son actionnaire Resource Capital Funds (RCF), dont entre autres Maryse Bélanger qui devient présidente du conseil. Iamgold prévoit également remplacer cinq de ses neuf directeurs actuels.

 

Pour consulter les titres du 17 février, cliquez suivant.

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert: records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour à 17:18 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX chute de plus de 50 points et Wall Street est en hausse.

À surveiller: Adobe, Cargojet et OceanaGold

09:18 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Adobe, Cargojet et OceanaGold ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le président du Conseil du patronat, Karl Blackburn, atteint d'un cancer

17:26 | Les Affaires

«Je devrai prioriser ma santé dans les prochains mois pour combattre cette maladie.»