Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 12/08/2022 à 14:30

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 12/08/2022 à 14:30

(Photo: Getty images)

BRP (DOO-T, 118,17$, DOOO-N, 94,02 $US): plein gaz
Malgré un inventaire réduit, BRP est parvenue à dépasser les attentes des analystes au cours du deuxième trimestre de son exercice de 2022, et elle compte bien poursuivre sur ce sentier malgré les embûches qui pointent à l’horizon, croit Brian Morrison de TD Securities.

Quels titres boursiers et rapports d'analystes ont retenu l'attention cette semaine? Voici une revue de presse qui regroupe divers textes boursiers.


8 août

Berkshire Hathaway a perdu 43,8 G$US au deuxième trimestre

New York — Berkshire Hathaway (BRK.A), la société de Warren Buffett, a dévoilé samedi une perte nette faramineuse de près de 43,8 milliards de dollars américains (G$US) au deuxième trimestre, liée à la chute de ses actions sur les marchés boursiers, très secoués sur cette période.

Le premier semestre 2022 a en effet été le pire qu'ait connu la Bourse de New York depuis 1970, faisant plonger la valeur de l'immense portefeuille d'actions diverses détenues par la société sur les marchés.

Ce n'est pas la première fois que la société enregistre une telle perte: au premier trimestre 2020 déjà, la déroute des places boursières provoquée par la pandémie avait fait perdre près de 50 G$US américains à Berkshire Hathaway.

Pour lire la suite, cliquez ici. 

 

À surveiller

Héroux-Devtek (HRX, 14,46 $): de faibles résultats, mais un nouveau contrat intéressant. Le fabricant de composantes aéronautiques de Longueuil a connu une période difficile lors du 1er trimestre de son année financière 2023, explique Cameron Doerksen, analyste à la Financière Banque Nationale.

BCE (BCE, 63,72$): le titre mériterait de se négocier à prime, selon l’analyste de Scotia Capital. Les résultats de BCE ne sont pas aussi bons que ceux de Rogers Communications, mais la plus grande entreprise de communications au Canada mériterait néanmoins de se négocier à prime étant donné que le titre offre une volatilité inférieure, que ses opérations sont régulières et que son risque réglementaire est plus faible.

Canadian Natural Resources (CNQ, 67,24$): la direction annonce le versement d’un dividende spécial de 1,50$ par action. Le producteur de pétrole à partir des sables bitumineux de l’Alberta a offert à nouveau au 2e trimestre de solides résultats de ses opérations grâce à une hausse de sa production.

 

Pour consulter les titres du 9 août, cliquez suivant.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street en hausse à la mi-journée

Mis à jour à 12:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto grimpait de plus de 200 points en fin de matinée.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 09:33 | Refinitiv

L'Angleterre en récession technique, Apple en chute et une baisse de revenu pour BlackBerry.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi
Mis à jour à 08:01 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du jour
Mis à jour le 27/09/2022 | Refinitiv
Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, sixième baisse d'affilée pour le Dow Jones
Mis à jour le 27/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

L'ouragan Ian provoque des inondations «catastrophiques» en Floride

Il y a 37 minutes |

De forts vents arrachaient les branches de nombreux palmiers, faisant même vaciller les poteaux électriques.

Choisir la collaboration plutôt que les profits

Le modèle des communs, c'est sortir de l'idée qu'on peut faire de l'argent sur des besoins de subsistance.

Mondial-2022: aller ou pas au Qatar? L'onéreux dilemme des commanditaires.

12:52 | AFP

Est-il opportun pour une marque de s’afficher au Mondial-2022?