Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 05/08/2022 à 14:30

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 05/08/2022 à 14:30

(Photo: 123RF)

BRP (DOO-T, 118,17$, DOOO-N, 94,02 $US): plein gaz
Malgré un inventaire réduit, BRP est parvenue à dépasser les attentes des analystes au cours du deuxième trimestre de son exercice de 2022, et elle compte bien poursuivre sur ce sentier malgré les embûches qui pointent à l’horizon, croit Brian Morrison de TD Securities.

Quels titres boursiers et rapports d'analystes ont retenu l'attention cette semaine? Voici une revue de presse qui regroupe divers textes boursiers.


1er août

Dans les Titres en action:

Heineken augmente son bénéfice avec le retour des consommateurs dans les bars

Le brasseur néerlandais Heineken (HEINY) a annoncé lundi avoir réalisé au premier semestre 2022 sur un an un bénéfice net en augmentation de 22,3%, marquant le retour des amateurs de bière dans les restaurants et cafés. 

Mais malgré ce bénéfice net de 1,27 milliard d'euros, le fabricant des bières Heineken et Amstel, ainsi que du cidre Strongbow, s'est inquiété de «perspectives incertaines» en raison de la hausse des prix.

«Les consommateurs retournent dans les bars et la demande résiste pour l'instant, malgré une inflation qui commence à peser sur leur revenu disponible», a estimé Heineken, dans un communiqué, se félicitant de la reprise de l'activité notamment en Europe et en Asie.

Le chiffre d'affaires dans les six premiers mois de l'année s'est élevé à 16,4 milliards d'euros, en progression de 37% sur un an, a précisé le brasseur.

La totalité des ventes de bières a augmenté de 7,6% pendant cette même période. 

L'inflation galopante des prix de l'énergie et des matières premières aggravée par la guerre en Ukraine s'est imposée partout dans le monde, alors que les économies se remettaient à peine des effets des restrictions liées à l'épidémie de Covid-19.

Le brasseur néerlandais a notamment alerté sur le «prix jamais vu du gaz», en particulier en Europe, où Heineken est très présent. «Les perspectives demeurent incertaines tant pour les consommateurs que pour notre rentabilité», a-t-il prévenu.

Le brasseur néerlandais avait subi de plein fouet la crise sanitaire avec la fermeture des bars, l'obligeant à supprimer 8 000 emplois après être tombé dans le rouge en 2020. 

Fondé au XIXe siècle à Amsterdam, Heineken produit et vend plus de 300 marques de bière et de cidre, dont Heineken, Strongbow et Amstel, et emploie plus de 85 000 personnes à l'échelle mondiale.

 

HSBC: bénéfice semestriel en hausse et retour des dividendes trimestriels

Le groupe bancaire HSBC a annoncé lundi une hausse de 13,9% sur un an de son bénéfice net part du groupe au 1er semestre, malgré un recul de son bénéfice avant impôts, et a fait savoir qu'il comptait reprendre ses versements de dividendes trimestriels en 2023.

De janvier à juin, le bénéfice net d'HSBC a atteint 8,29 milliards de dollars américains grâce à un crédit d'impôt, même si dans le même temps son bénéfice avant impôts a reculé de 15,3% à 9,18 milliards, et ses revenus de 1,2% à 25,2 milliards en raison d'effets de change et de pertes sur les cessions d'actifs, a précisé la banque dans un communiqué.

Mais HSBC s'est dit optimiste quant à ses perspectives de revenus d'ici la fin 2023 grâce à la hausse des taux d'intérêt, qui devrait lui rapporter au moins 31 milliards de dollars en 2022 et 37 milliards en 2023. 

«Nous chercherons à restaurer les niveaux de dividendes pré-Covid-19 le plus tôt possible. Nous comptons également en revenir aux dividendes trimestriels en 2023», a assuré le directeur général du groupe Noel Quinn, cité dans le communiqué. La banque a aussi annoncé lundi un dividende semestriel de 9 centimes de dollars par action, en hausse de 28,5%. 

Ces annonces faisaient bondir l'action d'HSBC de 5,82% à 543,60 pence lundi matin vers 5 h 50 à la Bourse de Londres. 

HSBC et d'autres grandes banques du Royaume-Uni avaient annulé leurs dividendes au début de la pandémie de COVID-19 sur ordre de la Banque d'Angleterre, une décision qui avait contrarié certains actionnaires à Hong Kong.

 

 

À surveiller

Apple (AAPL-Nasdaq, 162,51$US): elle tire bien son épingle du jeu malgré un environnement difficile. Le cours de l’action du manufacturier et distributeur de l'iPhone a connu une reprise fort intéressante, passant de 135$US à 162$US, soit une hausse de 20%.

 

TFI International (TFII, 127,90 $): des résultats exceptionnels au 2e trimestre. L’entreprise de transport montre des résultats exceptionnels à son 2 trimestre, si bien que Cameron Doerksen, analyste à la Financière Banque Nationale, réitère sa recommandation de «surperformance» sur le titre.

 

IA Groupe Financier (IAG, 70,46 $): un excellent trimestre contrairement aux 2 précédents et une hausse du dividende de 8%. L’assureur québécois a surpassé les attentes au 2e trimestre, un heureux changement comparativement aux deux trimestres précédents.

 

Pour consulter les titres du 2 août, cliquez suivant.

Sur le même sujet

Porté par la hausse des prix, Walmart rassure Wall Street

Il y a 45 minutes | AFP

Les ventes en nombre de magasins comparables (hors prix du carburant) de Walmart ont augmenté de 6,5% lors du trimestre.

Bourse: Wall Street évolue divisée et prudente après l'ouverture

Mis à jour il y a 59 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. À Toronto, la Bourse se trouve en petite hausse.

OPINION Titres en action: Walmart, Home Depot, IAG
Mis à jour à 09:12 | AFP et La Presse Canadienne
Les nouvelles du marché
Mis à jour à 09:03 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi
Mis à jour à 08:18 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Ce que je ferais de différent

Il y a 27 minutes | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Après une quinzaine d’années en affaires, le Nicolas d’aujourd’hui est-il si différent?

American Airlines commande 20 avions supersoniques, mis en service en 2029

Il y a 18 minutes | AFP

Selon Boom, l'Overture, doté d'une capacité de 65 à 80 passagers, pourra atteindre Mach 1,7, soit environ 2 100 km/h.

Bourse: Wall Street évolue divisée et prudente après l'ouverture

Mis à jour il y a 59 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. À Toronto, la Bourse se trouve en petite hausse.