Cinq titres à surveiller (2 octobre)

Publié le 02/10/2009 à 10:36

Cinq titres à surveiller (2 octobre)

Publié le 02/10/2009 à 10:36

Que faire avec les titres de Onex, Transat A.T. et Stella-jones? Notre équipe de journalistes vous présente ce que les analystes pensent de leur évolution. En plus, les craintes sur Research In Motion sont-elles justifiées?

DragonWave

Le petit fournisseur d'équipement de transmission pour Internet sans fil s'inscrit au Nasdaq. L'américaine Clearwire lui fournit la moitié de ses revenus. DragonWave profite du bond de 140 % de son titre depuis un an pour émettre pour 100 millions de dollars d'actions, dont une part de 44 M$ sera vendue par les dirigeants. La société est une cible d'achat et son titre pourrait grimper à 20 $ d'ici trois ans, selon la Financière Banque Nationale.

Onex Corporation

Ari Black, de Thomas Weisel, fait passer de 25 à 32 $ sa cible sur le titre de la société de portefeuille de Gerald Schwartz. La reprise augmentera les bénéfices - actuellement faibles - des entreprises à capital fermé en portefeuille. Leur valeur marchande pourrait s'apprécier de 17 % d'ici 12 mois, selon M. Black. Onex songe aussi à inscrire en Bourse The Warranty Group, un fournisseur de garanties prolongées de produits.

Transat A.T.

La concurrence s'avive dans l'industrie du voyage après la fusion de la torontoise Sunwing et de Signature Vacations, filiale canadienne de TUI Travel. Cameron Doerksen, de Partenaires Versant, maintient sa recommandation à "conserver" et sa cible à 15 $ sur Transat. Il s'inquiète de la solidité du nouvel acteur et juge que le titre de Transat tient déjà compte de l'amélioration des résultats l'hiver prochain.

Sanofi-Aventis

Les bonnes nouvelles s'accumulent pour la pharmaceutique française. Son vaccin contre la grippe H1N1 dopera ses recettes cette année et en 2010, selon la direction. De plus, son vaccin expérimental pour prévenir le VIH a présenté une efficacité modérée lors d'essais cliniques de phase III. Credit Suisse note que le titre est le meilleur marché parmi ceux des pharmaceutiques européennes. Il s'échange à 7,4 fois le bénéfice par action prévu en 2010, par rapport à 9,3 fois pour ses rivales.

Stella-Jones

Stephen Atkinson, de BMO Marchés des capitaux, a amorcé le suivi du titre du fabricant de traverses de chemin de fer et de poutres avec une recommandation de "performance supérieure au marché". Il fixe sa cible d'un an à 27 $, ce qui équivaut à un rendement de 29 %, sans compter le rendement de dividende de 1,7 %. Le titre est bon marché, et la PME montréalaise est en bonne position pour acquérir des rivales affaiblies par la récession, selon M. Atkinson.

 

À DÉCOUVRIR

Le téléphone intelligent profite à Glentel Glentel (Tor., GLN), de Colombie- Britannique, profite de l'engouement pour les téléphones intelligents comme l'iPhone d'Apple, l'Android de Google et le BlackBerry de Research In Motion.

En Bourse depuis 1983, Glentel a accru ses revenus de 12 % à son deuxième trimestre clos le 30 juin et son bénéfice net, de 45 %. Sa principale division exploite un réseau de 254 magasins au détail, dont 70 sous la bannière

La Cabine Téléphonique. Les revenus de cette division ont augmenté de 14 % au dernier trimestre, et le bénéfice d'exploitation, de 30 %. La division d'affaires, quant à elle, conçoit des réseaux sans fil pour les entreprises et le secteur public.

Cette division est plus touchée par le ralentissement économique, avec des revenus en hausse de 2 % au deuxième trimestre et une légère perte d'exploitation.

Potentiel

> Son bilan est très solide : son encaisse atteint 27,3 millions de dollars et sa dette, 2,7 millions.

> Ses activités génèrent beaucoup de liquidités.

Risques

> Les fournisseurs de téléphonie accroissent leur réseau de vente au détail.

> Le titre a plus que doublé depuis octobre 2008.

 

ZOOM

Research In Motion : des craintes excessives

Les craintes des investisseurs liées à la diminution du prix de vente moyen des appareils de Research In Motion (Tor., RIM) sont excessives, à la lumière du rendement à long terme du fabricant des BlackBerry.

Le titre de RIM a perdu 15 % - 8,5 milliards de dollars de valeur boursière - le 25 septembre, après que les dirigeants eurent annoncé des prévisions décevantes. RIM s'attend à ce que le prix moyen des appareils s'établisse à 320 $ US à son troisième trimestre 2010 (en cours), 20 $ US de moins que prévu par les analystes.

La direction explique cette baisse par le succès de son modèle Curve 8520, qui s'adresse à des consommateurs moins dépensiers, et le fait que ses modèles plus chers seront lancés seulement plus tard durant le trimestre.

Jim Balsillie, coprésident, a précisé que, malgré cette baisse, RIM maintiendrait sa marge bénéficiaire. Le prix moyen de vente de ses appareils a été assez stable depuis deux ans. Il s'est établi à 344 $ US à son exercice 2007, à 346 $ US en 2008, et à 349 $ US à son exercice 2009.

Selon Kulbinder Garcha, de Credit Suisse, la réaction des investisseurs tient au fait que les attentes étaient trop élevées.

 

Nouveaux sommets 1

> Banque Royale (Tor., RY, 58,50 $) : RBC a annoncé l'acquisition d'une division de gestion de patrimoine de la banque américaine JPMorgan.

> Extendicare REIT (Tor., EXE.UN, 7,98 $) : RBC Marchés des Capitaux a amorcé le suivi du titre de l'exploitant d'établis-sements de soins de santé de longue durée avec une recommandation de "performance supérieure au marché".

> Groupe CGI (Tor., GIB.A, 13,30 $) : Deux acquisitions en une semaine dans le secteur de l'informatique ont propulsé le titre de CGI à un sommet de huit ans.

Source : Bloomberg, fermeture du 25-09-2009

Nouveaux creux1

> Consumers Waterheater (Tor., CWI.UN, 4,43 $) : En novembre 2008, nous écrivions que ce spécialiste de la location et de l'entretien de chauffe-eau était à l'abri de la récession. Or, l'entreprise fait face à une concurrence intense, et sa dette pèse de plus en plus lourd.

1 Sommets et creux des 52 dernières semaines, en date du 25-09-2009.

À suivre dans cette section

Les nouvelles du marché
Mis à jour il y a 40 minutes | Refinitiv

À la une

5G de Huawei: Ottawa annoncera sa décision «prochainement»

Il y a 54 minutes | François Normand

Le ministre François-Philippe Champagne dit que la décision s’appuiera sur des impératifs liés à la sécurité nationale.

À l'aube d'une nouvelle ère avec la 5G

Édition du 19 Janvier 2022 | Emmanuel Martinez

La 5G est à nos portes. Votre entreprise est-elle prête pour ce bouleversement ?

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

Il y a 14 minutes | Emmanuel Martinez

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.